Comment vivre sans électricité ? Se chauffer, cuisiner, s’éclairer… ?

de Sven

Entre 2011 et 2021, le tarif de l’électricité a augmenté de près de 50%.

L’énergie est de plus en plus rare et son coût va augmenter. C’est valable pour l’électricité, le gaz, le bois, le pétrole, etc.

C’est une réalité, avec ou sans conflit comme on a pu connaître avec la Russie et l’Ukraine.

Outre l’aspect financier, il faut aussi être conscient que l’électricité pourrait se raréfier et que nous pourrions subir des restrictions.

Car il est clair que nous sommes, pour l’immense majorité d’entre nous, totalement dépendants d’un système que nous ne maîtrisons pas.

Il existe deux solutions pour reprendre le contrôle :

  1. produire sa propre électricité
  2. ne pas consommer d’électricité

Bien entendu, c’est un raisonnement volontairement simpliste… puisqu’il existe en réalité une troisième voie : réduire sa dépendance.

Mais pour l’exercice, si vous le voulez bien, nous allons nous poser LA question : vivre aujourd’hui sans électricité, est-ce (réellement) possible ?

Réfléchissons ensemble, sérieusement, aux alternatives à déployer pour (vraiment) vivre sans électricité…

Vivre sans électricité : qu’est-ce que ça veut dire ?

Que vous viviez en ville ou à en milieu rural, dans un appartement ou une maison indépendante, prenez 5 minutes pour faire un test :

  1. Placez-vous au centre de chacune des pièces de votre logement (en incluant garage, cave, et même le jardin)
  2. Prenez un stylo et notez tous les appareils, machines ou équipements qui fonctionnent à l’électricité

Vous risquez d’être surpris de la longueur de la liste !

Dans une maison, fonctionnent à l’électricité :

  • Les appareils de chauffage (y compris les chaudières à gaz, basse température ou à condensation, les chauffages au fioul, les poêles à pellets…)
  • Tous les appareils électroménagers de la cuisine (frigo, cuisinière ou plaque de cuisson, four, lave-vaisselle, lave-linge et sèche-linge, auxquels s’ajoutent tous les appareils électriques de cuisine, robot, fouet, yaourtière, mixeur…)
  • Eau chaude sanitaire
  • VMC et climatisation
  • Moyens de communication et de distraction (smartphone, fibre pour accès à internet, ordinateur, téléviseur, chaîne hi-fi…)
  • Les sources de lumière
  • Les systèmes de fermeture (volets, portails…)

Dans les dépendances, jardins, caves ou garages, fonctionnent à l’électricité :

  • Les appareils de bricolage (perceuse, visseuse, perforateur, disqueuse…)
  • Les engins motorisés d’entretien du jardin électriques ou sur batterie (tondeuse, broyeuse, coupe-fil…)
  • Les systèmes de filtrage et de chauffage des piscines, spas, jacuzzis…
  • Les pompes de relevage
  • Les systèmes de protection contre le soleil (stores bannes, pergola bioclimatique…)
  • Le véhicule, pour ceux qui ont un modèle électrique !

Autant dire que vivre sans électricité représente un sacrifice colossal car c’est synonyme de suppression de l’indispensable comme du superflu.

C’est aussi renoncer à un confort minimal.

Comment vivre sans électricité ? Se chauffer, cuisiner, s'éclairer... ?

Peut-on réellement vivre sans électricité ?

À première vue, vous auriez tendance à répondre NON à cette question, surtout à la lecture de la liste que je viens de dérouler.

Pourtant, il est tout à fait possible de vivre sans électricité, à condition de s’y préparer (psychologiquement et matériellement), de renoncer à un peu de confort, de faire des concessions sur un certain luxe dont vous pourrez aisément vous passer.

Il suffit d’ailleurs d’ouvrir les yeux et de regarder au-delà de notre monde de consommation.

Dans le monde, plus de 1 milliard de personnes (sur)vivent sans électricité (et sans eau).

Il y a 60 ans, nos (arrières) grands-parents vivaient aussi sans électricité.

Alors, oui, on peut vivre sans électricité, sans forcément faire un bond dans le Moyen-Âge.

Tout simplement car, aujourd’hui, le progrès technologique a permis de déployer et de rendre accessibles de multiples alternatives pour se chauffer, s’éclairer, se nourrir et conserver ses aliments…

Dès lors que la possibilité de vivre sans électricité est envisageable, deux options s’offrent à vous :

  • Réduire drastiquement, voire totalement, votre consommation électrique… mais rester malgré tout (au cas où) branché sur le réseau commun (c’est d’ailleurs obligatoire si vous vivez en ville),
  • Réduire drastiquement, voire totalement, votre consommation électrique… et s’autonomiser totalement pour le peu d’électricité dont vous avez besoin (c’est aujourd’hui possible grâce aux systèmes d’autoconsommation comme les panneaux solaires, l’éolien, groupe électrogène…)

Voyons ensemble, CONCRÈTEMENT, comment il est possible de vivre sans électricité.

Comment se chauffer sans électricité ?

En été, le chauffage n’est pas une préoccupation.

En revanche, en hiver, il devient vital, surtout dans certaines régions où le thermomètre peut descendre largement en dessous de 0 °C pendant plusieurs jours.

  • La solution sans aucune électricité : le chauffage au bois dans une cheminée ou un poêle à bois (d’autant que le bois est une ressource facile à trouver), le chauffage au gaz ou au fioul…
  • La solution en autoconsommation : des radiateurs ou un poêle à granulés, couplés à des panneaux solaires thermiques ou des panneaux photovoltaïques.

Dans les deux cas, le plus important sera l’isolation de votre domicile et la chasse aux fuites d’air.

Comment s’éclairer sans électricité ?

Si la lumière naturelle du soleil ou de la lune peuvent suffire dans de nombreuses situations, il faut tout de même réfléchir à d’autres alternatives :

  • La solution sans aucune électricité : les bougies, la lampe à huile, la lampe de poche à recharge manuelle, la lampe à pétrole…
  • La solution en autoconsommation : quelques panneaux solaires idéalement couplés à une batterie (bah oui : on a généralement besoin de s’éclairer la nuit… or, un panneau solaire, ça ne produit pas la nuit !… sinon, sans batterie, il faut recharger la journée ses lampes avec batteries électriques ou piles rechargeables, en prévision de la nuit.)

Comment avoir de l’eau sans électricité ?

Que ce soit pour la cuisson des aliments, l’hygiène corporelle et du domicile, l’eau est vitale.

Sans électricité, il est évidemment possible d’avoir de l’eau (froide) au robinet. Par contre, on oublie l’eau chaude (il faudra la chauffer).

Par contre, en cas de coupure complète (c’est à dire à l’échelle d’un territoire : ville, région, pays, etc.) et prolongée, l’approvisionnement de l’eau courante est compromis !

  • Dans ce cas, la solution sans aucune électricité : la récupération d’eau de pluie ou d’eau issue d’un puits ou d’un forage, à pomper grâce à un bélier hydraulique (ou à récupérer avec un seau), filtrée et bouillie pour être potable.

Pour en savoir plus, voir nos guides sur l’autonomie en eau.

Comment cuisiner sans électricité ?

Cuisiner sans électricité aujourd’hui semble pour beaucoup être un bond en arrière.

Pourtant, en cas de coups durs, il est facile de trouver des alternatives…

  • La solution sans aucune électricité : la gazinière, le réchaud à gaz ou à alcool, la cheminée, le barbecue au charbon de bois ou au gaz, le poêle à bois de nos grands-mères, la cuisson solaire…
Comment vivre sans électricité ? Se chauffer, cuisiner, s'éclairer... ?

Comment conserver sa nourriture sans électricité ?

Si de nombreux aliments sont secs ou se conservent facilement à température ambiante, d’autres ont besoin d’être réfrigérés.

Ainsi, la viande, le poisson, les laitages doivent être conservés au froid.

Comment faire sans frigo ?

  • La solution sans aucune électricité : le « frigo du désert » ou « pot Zeer » (les aliments sont conservés par thermodynamie dans des pots en terre cuite, du sable et de l’eau). En version plus grande, on a la cave et le cellier… ou les « nouveautés » type groundfridge.
    Autres solutions : le séchage, le salage et le fumage de la viande et du poisson.

Comment se laver et laver son linge sans aucune électricité

Même en période de restriction, l’hygiène reste primordiale !

Bonne nouvelle : on peut tout à fait rester propre sans avoir accès à l’électricité.

  • Les solutions sans aucune électricité : la douche solaire, le shampoing sec pour la personne, le lavage à la main ou la machine à laver manuelle qui fonctionne grâce au pédalage ou à la façon d’une essoreuse à salade.
  • La solution en autoconsommation : le chauffe-eau solaire

Comment se divertir sans électricité ?

Se divertir, communiquer (par exemple, en cas de danger) ou encore travailler passent pour beaucoup aujourd’hui par le numérique, l’informatique, le digital…

Alors, comment faire sans électricité pour recharger son smartphone ou son ordinateur portable ?

  • La solution sans aucune électricité : le chargeur solaire ou à piles

Vous allez aussi simplement (re)découvrir la lecture, les jeux de société, les loisirs d’extérieur… en bref, apprendre à vous divertir autrement qu’à travers des écrans !

Et vous, quelles solutions auxquelles vous avez pensé ?

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Filtre à eau Berkefeld

Un des meilleurs filtres à eau à gravité du marché. Purifie votre eau des sédiments, bactéries, parasites, kystes, odeurs, produits chimiques, dérivés chlorés ou encore métaux lourds.

Sac à dos Urban 22L - TT

Nouveauté chez Tasmanian Tiger : Un sac au look totalement urbain. Vous bénéficiez ainsi de la qualité et des avantages du sac militaire (modulaire, système MOLLE, etc.) et du low profile !

Rations de survie

Trois chiffres pour ce biscuit de survie Convar-7 : 125 grammes / 614 kcal / se conserve 20 ans. En bonus, c'est bon et multi-vitaminé !

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée