Que faire au potager et au verger en octobre ? Conseils et idées

de Sven
Publié le : Dernière mise à jour le

Octobre est, à plus d’un titre, un mois de transition.

L’été s’en est allé, l’hiver s’approche doucement. Les températures baissent, le soleil est moins présent. La nature se colore de teintes rouges ou cuivrées, le potager se vide irrémédiablement.

Vous pensiez vous aussi vous accorder un peu de répit ?

Pas du tout ! Octobre est le mois idéal pour (entre autre) fertiliser votre sol.

Quels travaux en octobre au potager ?

Les récoltes estivales se terminent, laissant des espaces en friche. Or, la nature n’aime guère le vide !

Si les semis, plantations et récoltes se poursuivent encore un peu, il est également temps d’amender et de fertiliser votre potager.

Quelles graines semer en octobre ?

En ce début d’automne, il est encore possible de semer en pleine terre, en particulier des épinards d’hiver, des radis noirs, de la mâche et le délicieux cresson alénois.

Pour ceux qui habitent dans le Sud, vous pouvez encore semer quelques fèves, pourquoi pas des petits pois et de la roquette.

Pour autant, en octobre, les températures déjà basses voire les gelées matinales peuvent compromettre la germination des graines potagères.

C’est pourquoi semer sous abri les choux et les poireaux du printemps, les carottes, la salade… est plus prudent dans la plupart des potagers.

Quels légumes (et fruits) planter en octobre ?

Eh oui, on peut encore planter ou repiquer en octobre !

À commencer par les caïeux d’ail, d’échalote et d’oignon rouge.

Vous le savez certainement mais je vous rappelle tout de même que ces alliacées n’aiment pas du tout l’humidité.

Il faut donc leur assurer un très bon drainage, surtout en hiver. La culture sur buttes est plutôt bien adaptée pour le trio de condiments.

Sinon, un peu de sable ajouté à votre terre si elle est trop lourde peut faire l’affaire !

Octobre est aussi la bonne période pour planter les fraisiers qui auront le temps de prendre leurs aises pendant l’hiver.

Et puisqu’on est dans les fruits rouges, la plantation des framboisiers, groseilliers, myrtilliers… peut commencer.

Et c’est tout autant valable en champ, à la campagne, ou en petit jardin de ville !

Quels légumes se récoltent en octobre ?

En matière de récolte en octobre, tout dépend de la région où vous habitez !

Dans les régions favorisées par la météo, ou si vous êtes en serre, vous avez encore peut-être des légumes du soleil à récolter : tomates, courgettes, aubergines, melons, cornichons et concombres…

Profitez-en vite, ce sont potentiellement les derniers !

Ailleurs, c’est le moment de ramasser les premières courges, mais aussi les légumes racines comme les carottes, les betteraves, les navets, les radis noirs, les panais, les premières salades d’hiver, les premières feuilles de mâche, des épinards d’hiver…

Enfin, les céleris-raves ne supporteront pas les premières gelées matinales donc il est peut-être plus prudent de les récolter.

Que faire au potager et au verger en octobre ? Conseils et idées

Que faire au potager en octobre ?

En octobre, au potager, il faut d’abord continuer les petits travaux habituels.

À savoir la division des touffes de ciboulette, menthe, origan…

On poursuit aussi le buttage des poireaux, des choux, les artichauts, les fenouils… tout comme le blanchiment des chicorées scaroles et frisées, des cardons et fenouils.

Enfin, il faut aussi éclaircir les derniers semis.

Il est aussi recommandé de protéger du froid certaines plantations qui restent en place pendant tout l’hiver, soit avec de la paille, soit avec un voile d’hivernage.

Mais octobre est surtout la meilleure période pour préparer son potager pour les mois à venir.

Alors le mot d’ordre c’est fer-ti-li-ser.

En effet, les légumes d’été ont puisé les nutriments dont ils avaient besoin pour se développer et le sol s’est appauvri. Donc, octobre est le mois du compost et du fumier qui vont amender et nourrir le sol.

Il est aussi possible de mettre du fumier frais, et en particulier du fumier de cheval si vous en trouvez. Quant au compost, il peut être semi-décomposé, c’est encore mieux !

La méthode dépend un peu de votre pratique du jardinage et de votre sol.

Toujours est-il que vous pouvez vous contenter de simplement l’épandre à la surface, les petites bêtes du sol se chargeront de le décomposer pendant l’hiver. Si votre terre est lourde et argileuse, vous pouvez aussi légèrement l’intégrer avec un croc.

D’autres bêchent… L’essentiel étant que vous apportiez cet amendement !

En octobre, vous pouvez aussi poursuivre le semis des engrais verts qui resteront en terre tout l’hiver puis seront fauchés en sortie d’hiver, juste avant la floraison.

Vous avez le choix : vesce d’hiver, avoine, blé et seigle, ou encore luzerne se sèment en octobre.

Et pour ceux qui n’auraient pas encore de potager, c’est le bon moment pour le créer !

Et si on bricolait pour le potager ?

Et si vous fabriquiez un silo à légumes ?

Bon, je le reconnais, je ne suis pas trop en avance pour le créer car les légumes racines sont prêts à être récoltés au potager !

Car, je vous rappelle que le silo est légumes va vous permettre de conserver pendant tout l’hiver vos carottes, betteraves, radis d’hiver, panais, navets, topinambours, céleris-raves… protégés du froid et de l’humidité mais surtout des dents des petits rongeurs qui crient famine.

Si vous avez une cave parfaitement saine et fraîche (maximum 10 °C), vos légumes racines pourront y passer l’hiver dans une simple caisse en bois remplie de sable et posée sur des briques pour que l’air circule.

Si vous n’avez pas de cave, le silo s’impose, soit enterré, soit à l’extérieur.

Personnellement, je suis plus adepte du silo extérieur car il est plus pratique d’aller y chercher ses légumes. Sur internet, certains préconisent le tambour de machine à laver qui me semble un peu petit.

Bref, je vais plutôt vous expliquer comment faire un silo à légumes extérieur :

  1. Construisez une caisse avec des planches de récup’ (ou des parpaings empilés)
  2. Tapissez-la d’un grillage à poules à mailles fines (ça c’est contre les rongeurs)
  3. Faites une première couche de paille bien sèche d’environ 10 cm
  4. Posez vos légumes effeuillés et débarrassés de leur terre les uns à côté des autres
  5. Superposez des couches de paille et des couches de légumes jusqu’au sommet en finissant par la paille
  6. Recouvrez de 10 cm de terre fine ou de sable bien sec
  7. Posez une bâche étanche ou une tôle pour protéger le silo de la pluie.

La solution de la poubelle noire remplie de sable fonctionne aussi.

Que faire au verger en octobre ?

Au verger, y’a du boulot en octobre !

Les tâches sont multiples et il faut :

  • récolter les pommes, les poires, les coings, les amandes et les noix
  • planter de nouveaux arbres fruitiers
  • tailler les abricotiers, amandiers, pêchers, cerisiers, pruniers, l’actinidia…
  • traiter à la bouillie bordelaise

… et penser à transformer certains fruits, pour les conserver : jus, glace, sorbets, fruits au sirop, etc.

Comment s’occuper de nos animaux en octobre ?

Au poulailler…

L’hiver approche doucement et, légitimement, vous avez peur que vos poules aient froid.

N’ayez crainte, une poule n’a pas froid ! En revanche, elle craint les courants d’air et l’humidité.

Donc, il va falloir commencer à isoler le poulailler.

Si ce n’est déjà fait, mettez votre poulailler en bois hors sol. Ensuite, vérifiez que votre poulailler soit bien étanche mais ne colmatez pas les aérations pour autant.

Enfin, vous pouvez isoler les parois d’un poulailler en bois avec des planches mais évitez les plaques de polystyrène que les poules prennent plaisir à picorer !

Et surtout , prévoyez de la paille pour leur fournir une bonne litière tout au long de l’hiver.

A la ruche…

Du côté des ruches, les abeilles sortent moins.

Il est encore possible, si c’est nécessaire, de les nourrir avec du sirop. Une ruche a besoin de 15 kilos de miel environ pour passer l’hiver dans de bonnes conditions.

Si vos ruches sont faibles, pensez à les rassembler.

Et surtout, vous pouvez préparer la ruche pour l’hivernage en commençant par la réduction du trou de vol, l’installation des grilles à l’entrée, l’isolation, etc.

Ah, et si ça n’est pas encore fait, pensez au traitement pour le varroa.

Et la nature, elle nous offre quoi en octobre ?

Octobre est un mois où la nature foisonne de bonnes choses.

Prenez votre panier et allez ramasser des noix, des noisettes et des châtaignes.

Vous pouvez aussi ramasser des prunelles pour faire une liqueur, des racines de carotte sauvage, des cynorrhodons, des cenelles d’aubépine ou des baies de genévrier (n’oubliez pas vos gants!).

Et si vous goûtiez aussi les faines du hêtre ?

Quant aux amateurs de champignons, ils se régalent en octobre avec les cèpes et les bolets, les chanterelles et les trompettes-de-la-mort.

Et profitez-en aussi pour ramasser des pommes de pin pour la cheminée et des feuilles mortes pour le potager et pour les activités avec les enfants.

Et surtout, ouvrez l’œil car la nature est magnifique et débordante de couleurs en octobre…

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Filtre à eau Berkefeld

Un des meilleurs filtres à eau à gravité du marché. Purifie votre eau des sédiments, bactéries, parasites, kystes, odeurs, produits chimiques, dérivés chlorés ou encore métaux lourds.

Sac à dos Urban 22L - TT

Nouveauté chez Tasmanian Tiger : Un sac au look totalement urbain. Vous bénéficiez ainsi de la qualité et des avantages du sac militaire (modulaire, système MOLLE, etc.) et du low profile !

Rations de survie

Trois chiffres pour ce biscuit de survie Convar-7 : 125 grammes / 614 kcal / se conserve 20 ans. En bonus, c'est bon et multi-vitaminé !

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée