Que faire au potager et au verger en Décembre ? Plantation, Récolte…

de Sven
Publié le : Dernière mise à jour le

S’il est un mois serein au potager, c’est bien décembre….

Et ça tombe plutôt bien car vous avez plus envie de penser aux fêtes de Noël et à vous réchauffer auprès de la cheminée qu’au binage !

D’autant que le froid s’est installé : Il gèle régulièrement et peut-être même la neige est-elle tombée par chez vous ?

Bon… on va quand même se trouver quelque petits trucs à faire…

Quels travaux au potager pour le mois de décembre ?

Il n’y a vraiment que dans les régions aux hivers les plus doux que vous allez pouvoir semer ou planter quelque chose.

Ailleurs, la patience est de mise et le temps peut être occupé à d’autres activités liées au jardinage et au bricolage.

Quels graines semer en décembre ?

Évidemment, le semis en pleine terre est inenvisageable en décembre, le sol étant peut-être trop dur à cause des gelées, mais surtout trop froid pour enclencher une germination.

À la rigueur, les jardiniers qui habitent dans le Sud peuvent semer, sous abri, quelques carottes, des petits pois et des choux, de la mâche, et des laitues qui seront repiquées dès que les températures seront plus clémentes.

Quels légumes planter en décembre ?

Pas grand chose à planter en décembre, surtout si vous habitez dans une région où les hivers sont (un peu) rudes.

Toujours dans le Sud, les jardiniers peuvent tenter, sous abri, la plantation de l’échalote grise, de l’ail, de l’estragon et de la ciboule. Et pourquoi pas un pied de rhubarbe ?

Quels légumes se récoltent en décembre ?

Alors, certes vous ne mettez guère les pieds dans le potager en décembre, tout occupé que vous êtes à décorer le sapin de Noël… pourtant, quelques légumes de saison se récoltent pour être consommés :

  • la mâche
  • les épinards d’hiver à effeuiller
  • les poireaux (pour cuisiner une excellente tarte ou une fondue !)
  • les chicorées frisées et les scaroles
  • les choux pommés
  • les choux de Bruxelles

Pensez aussi à prélever, au fur et à mesure de vos besoins, les carottes, betteraves, panais et autres navets mis en silo.

Que faire au potager en décembre ?

Si vous voyez que les quelques légumes restés en place dans le potager souffrent du froid, n’hésitez pas à les couvrir d’un peu de paille ou d’un voile de protection.

Sinon, laissez votre potager s’assoupir tranquillement…

Sous terre, la microfaune s’active à décomposer les tontes de gazon et les feuilles mortes que vous avez pris la précaution de déposer en octobre et en novembre.

Ce sera de la matière organique, azotée et carbonée, excellente pour le printemps prochain.

En résumé, vous, vous n’avez pas grand chose à faire…

Alors, profitez-en pour faire le tour de votre matériel !

À commencer par la matériel de semis, les pots, caissettes et godets, que vous pouvez nettoyer au vinaigre blanc. Jetez aussi un œil à vos outils de jardin que vous pouvez nettoyer, désinfecter et aiguiser.

Pour vous occuper de votre potager, vous pouvez aussi vous poser près de la cheminée !

Prenez un papier et un crayon et essayez de réfléchir à la saison prochaine :

  • De quels légumes avez-vous envie ?
  • Quelles ont été les meilleures productions ?
  • Quels légumes ont été des échecs cuisants ?

Bref, essayez d’établir votre plan de culture en tenant compte des rotations… « Quezako » me direz-vous ?

Alors, la rotation de cultures consiste à alterner des cultures différentes sur une même parcelle d’une année à l’autre, voire par roulement de plusieurs années.

Cette méthode permet ainsi de régénérer le sol qui s’épuise moins vite.

Et aussi de réduire la propagation des parasites.

Si la rotation au sens strict se fait par phase de quatre années, vous n’avez pas toujours la possibilité de l’appliquer à la lettre.

L’essentiel étant de ne pas remettre, deux années de suite, vos tomates ou vos pommes de terre au même endroit. Ou de profiter des apports d’azote des haricots ou petits pois.

Ainsi, cette année, fin juin, j’ai repiqué mes poireaux sur deux parcelles différentes : La moitié à l’emplacement laissé vacant par les petits pois, l’autre moitié sur une parcelle simplement enrichi en compost.

Et le résultat fut époustouflant : les poireaux plantés à l’emplacement des légumineuses qui enrichissent la terre en azote étaient visiblement plus gros.

Que faire au potager et au verger en Décembre ? Plantation, Récolte...

Et si on bricolait pour le potager ?

En ce mois de décembre, faites un petit tour du côté des châssis pour vérifier leur bon état.

Puisque vous passez un peu de temps près de la cheminée, profitez-en pour récupérer la cendre !

Car ces fameuses cendres sont des déchets bien utiles au potager. Elles contiennent en effet du calcium, de la potasse, du magnésium et du phosphore, des éléments considérés comme des « engrais », mais à utiliser sans excès.

Deux poignées par m2 suffisent amplement à épandre au printemps.

En attendant, vous pouvez la stocker et la tamiser. Et si vous en avez vraiment beaucoup, testez la lessive à la cendre !

En revanche, contre les limaces, les résultats sont moyens : Mes jeunes pousses de salades s’en souviennent encore !..

Sinon, vous connaissez les rubans de graines ?

Bien pratiques, ils permettent de semer moins serré, et donc d’éviter l’éclaircissage, une tâche en soi fastidieuse. Leur seul défaut est leur prix !

Alors, je vous propose de faire vos propres rubans de graines, avec simplement du papier toilette et de la fécule de maïs (maïzena).

La méthode :

  1. mélangez 3 bonnes cuillères à café de fécule de maïs dans 50 ml d’eau puis incorporez dans 200 ml d’eau bouillante. Fouettez et réservez
  2. coupez votre papier toilette sur la longueur et pliez-le en deux (dans le sens de la longueur) pour créer un creux
  3. déposez sur le papier des points du mélange maïzena/eau en respectant les distances de plantation des légumes choisis (3 cm pour des radis/7 cm pour les betteraves, 5 cm pour les carottes…) puis posez une graine.
  4. pliez et appuyer fort

Vous pouvez rouler ces bandes de graines et les stocker dans des bocaux jusqu’au semis.

N’oubliez pas de marquer sur le papier de quoi il s’agit !

Que faire au verger en décembre ?

Au verger, il y a plus à faire qu’au potager !

Si le sol n’est pas gelé, vous pouvez planter de nouveaux arbres fruitiers.

Continuez aussi les bouturages des arbustes à fruits rouges, du noisetier, du goji, de l’arbre aux faisans, de la ronce, du sureau, de la vigne et des figuiers. Traitez à la bouillie bordelaise si vous ne l’avez pas fait en novembre.

Enfin, vous pouvez commencer la taille des fruitiers à pépins… et supprimez le bois mort sur les autres arbres fruitiers.

Comment s’occuper de nos animaux en décembre ?

Au poulailler…

Bien qu’il fasse froid, vos poules préfèreront toujours être dehors qu’enfermées dans le poulailler.

D’autant qu’elles ne craignent pas le froid. Pour autant, si la neige est tombée, dégagez-leur un parcours pour qu’elles continuent à gratter et à picorer.

Garnissez leur poulailler d’une bonne couche de paille qui les isolera du froid, et laissez le poulailler ouvert en journée pour maintenir une bonne aération.

Enfin veillez à ce qu’elles disposent continuellement d’eau. Malheureusement, il arrive que cette eau gèle dans les abreuvoirs. J’ai testé avec succès la balle de ping pong qui, au moindre souffle de vent, bouge, retardant ainsi le gel de l’eau !

A la ruche…

En décembre, la ruche est endormie. Laissez-les tranquilles et occupez votre temps à fabriquer quelques cadres neufs.

Et la nature, elle nous offre quoi en décembre ?

Là encore, peu de végétaux à ramasser dans la nature, alors concentrez-vous sur les branches de houx et de sapin pour faire vos couronnes de Noël.

Sinon, il doit rester quelques prunelles, cynorrhodons et sorbes (le fruit du sorbier des oiseleurs) qui sont comestibles après les gelées.

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Pack 7 Jours - Seau de survie

21 repas lyophilisés (ingrédients 100% naturels) pour 7 jours de survie. Se conserve durant 8 ans. Je l'ai testé en condition réelle et je conseille sans hésiter !

Sac à dos Urban 22L - TT

Nouveauté chez Tasmanian Tiger : Un sac au look totalement urbain. Vous bénéficiez ainsi de la qualité et des avantages du sac militaire (modulaire, système MOLLE, etc.) et du low profile !

Kit de survie

Un vrai kit qualitatif avec des composants de grandes marques : Lifestraw, Convar-7, Opinel, Medisafe... Pensé POUR et PAR des survivalistes.

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée