Comment nourrir ses poules pour pas cher ? 5 idées faciles

de Sven

Ces dernières années, l’inflation est galopante et le budget alimentation de la famille s’alourdit de jour en jour.

Il en est de même pour celui des animaux, et en particulier pour vos poules pondeuses.

Le coût des matières premières de leur mélange de céréales habituel a fait un bond phénoménal !

Pourtant, hors de question de priver vos cocottes d’une nourriture riche et équilibrée, importante pour leur bien-être, et aussi primordiale pour avoir de bons œufs.

Car faire des œufs (presque) chaque jour entraîne une énorme déperdition d’énergie et de nutriments !

Pour rappel, l’alimentation idéale des poules doit être composée de 70 % de céréales et de 30% de protéines, animales ou végétales.

Alors comment faire pour pallier la hausse du coût des céréales tout en nourrissant vos poulettes ?

Je vous livre quelques solutions qui demandent certes un peu plus de temps que le simple fait d’ouvrir un sac de céréales, mais qui assureront une alimentation source de protéines, de lipides, de glucides, de vitamines, minéraux et oligo-éléments à vos poules pondeuses.

  1. Les laisser se nourrir dans votre jardin / sur votre terrain
  2. Leur offrir les restes de repas
  3. Cultiver leur nourriture
  4. La technique de la planche et des tuiles
  5. Faire (facilement) des graines germées

1 – Leur laisser la liberté de gambader

Votre jardin, votre pelouse, votre terrain arboré, votre pré…

Peu importe la superficie, ce petit bout de terre est la première source d’alimentation de vos poulettes.

Elles y picoreront à longueur de journée pour y trouver petits insectes et larves (parmi lesquels un certain nombre de ravageurs qui n’iront pas se nourrir de vos légumes !) et brins d’herbe essentiels à leur alimentation.

Et assurément, une poule qui passe le plus clair de son temps à picorer fait de plus beaux œufs, bien riches en nutriments.

Si vous avez un joli jardin d’ornement et craignez pour vos massifs et parterres de fleurs, lâchez tout de même vos poules quelques heures par jour… sous surveillance.

En revanche, il faudra leur cueillir de l’herbe fraîche pour le restant de la journée.

Et sachez que les poules, dotées de pattes solides, remplacent efficacement un scarificateur pour enlever la mousse de la pelouse !

2 – Leur offrir les restes de repas

La poule étant omnivore, elle apprécie forcément les restes de cuisine ou de table, et en particulier les épluchures de légumes ou de fruits, ou encore les plats cuisinés par vos soins, tels que les pâtes, le riz, les lentilles…

Pour autant, vos poules ne sont pas des poubelles !

Donc certains aliments sont à bannir totalement, soit parce qu’ils sont nocifs ou toxiques, soit parce qu’ils sont industriels et non nutritifs.

Je vous en avais d’ailleurs déjà parlé dans un article précédent : Poules, les aliments interdits à ne surtout pas leur donner !

Sachez tout de même que vos poules sont dotées d’un certain instinct qui les empêche de manger un aliment non adapté.

Comment nourrir ses poules pour pas cher ? 5 idées faciles

3 – Leur cultiver leurs propres légumes

Là encore, c’est un sujet que j’avais précédemment abordé !

Si vous avez un peu de place au potager, cultiver des plantes potagères uniquement destinées aux poules permet de faire de belles économies.

Surtout si vous récoltez vos propres graines.

Ces légumes constitueront un bon complément pour vos poulettes.

Vous pourriez ainsi semer des choux fourragers (pour l’hiver), des radis, des blettes, des salades et en particulier de la laitue à couper, des épinards… car les poules en raffolent.

De plus, la culture de ces légumes est facile et rapide.

Quant aux salades, n’hésitez pas à en repiquer partout, dans le moindre espace libre de votre potager.

Même montées en graines en été, elles feront le régal de vos poules !

Il est également possible de cultiver des céréales, ou encore des tournesols dont elles raffolent des graines séchées.

Ces mêmes tournesols qui risquent d’attirer des nuées de mésanges, bien utiles pour vous débarrasser des chenilles et larves qui s’attaquent à votre potager.

Comment nourrir ses poules pour pas cher ? 5 idées faciles

4 – Installer des planches et des tuiles un peu partout

Forcément, vous vous demandez où je veux en venir avec mes planches et mes tuiles !…

Tout simplement au fait de procurer à vos poules quelques insectes ou gastéropodes…

En effet, en disséminant aux quatre coins de votre jardin et de votre potager des planches ou des tuiles à l’envers, vous créerez un abri diurne pour limaces, escargots et autres insectes, plus ou moins ravageurs.

Au bout de quelques jours, il suffit de retourner les planches et tuiles et c’est festin assuré pour vos poulettes !

5 – Leur proposer des graines germées

Des graines germées, il vous arrive d’en manger.

Alors pourquoi pas vos poules ?

Surtout sachant que ces graines germées sont particulièrement riches en minéraux, vitamines, protéines, acides gras et acides aminés… Ce sont en fait des bombes nutritionnelles, considérées comme un aliment santé pour nous.

Bonus : ces graines améliorent la digestion de vos poules… et en plus elles adorent ça !

En termes de budget, faire germer ses graines est très économique car on obtient un volume largement supérieur pour des apports nutritionnels bien meilleurs.

Alors quelles graines faire germer et comment procéder ?

L’orge, le blé, le maïs, la luzerne, le trèfle rouge, le tournesol, les lentilles, les pois, le soja, le colza…

Comment faire des graines germées sans dépenser le moindre centime ?

  1. Prendre un récipient plat
  2. Y verser une coche de 2 à 3 cm de graines
  3. Recouvrir d’eau et laisser tremper pendant 12 heures à température ambiante à l’intérieur
  4. Égoutter l’eau restante
  5. Remplir à nouveau d’eau en même quantité que la première fois et laisser à nouveau 12 heures toujours à température ambiante à l’intérieur
  6. Égoutter une dernière fois et placer le récipient rempli de graines à l’intérieur

Au bout de 4 à 5 jours, les graines auront germé et pourront être distribuées aux poules, une fois par semaine.

Il est recommandé de ne pas donner de graines germées aux poules plus d’une fois par semaine afin d’éviter les risques de fermentation dans le tube digestif.

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Sac d'évacuation - 1 personne

Pensé pour les situations de crise qui nécessitent une évacuation rapide (ouragan, séisme, inondation...). Sac développé avec les conseils des équipes de Secouristes sans Frontières.

Ration Militaire - 3000 kcal

Ration de combat alimentaire, de l'armée, pensée pour 24h : petit déjeuner, déjeuner, dîner et compléments. Haute valeur énergétique.

Assortiment Lyophilisé

Sélection des 10 meilleurs repas lyophilisés et déshydratés : Real Turmat, Expedition Foods, LyoFood, Adventure Food, Trek'n Eat, Mx3, Travellunch, Voyage, Tent Meals et Firepot.

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée