Que faire au potager et au verger en Septembre ?

de Sven
Publié le : Dernière mise à jour le

Septembre est un mois de transition : l’été s’achève, l’automne s’annonce.

Le soleil est moins présent, les journées sont plus courtes…

Et c’est surtout l’heure de la rentrée. Vous êtes forcément un peu moins présent au potager que pendant l’été, et potentiellement les vacances. Alors qu’il demande encore quelques soins !

Quant aux récoltes, elles sont encore abondantes.

Quels travaux en septembre au potager ?

En septembre, la météo est déjà changeante.

Les journées sont souvent ensoleillées mais les nuits se font plus fraîches. La terre est encore chaude et les températures restent douces.

Quant au potager, il est encore productif, même si quelques parcelles commencent à se libérer.

Quelles graines semer en septembre ?

Le semis de mâche se poursuit. N’oubliez pas que la mâche préfère les sols simplement griffés aux sols profondément bêchés.

Et comme la terre a conservé un peu de chaleur estivale, vous pouvez encore semer des épinards, des radis, des navets et des poireaux.

Vous pouvez aussi semer les derniers radis noirs.

En pleine terre dans le sud, sous châssis ailleurs, pensez à semer les futurs légumes de printemps que sont les choux et les oignons blancs.

Enfin, dans les espaces qui se libèrent, semez des engrais verts qui enrichissent le sol en azote et aèrent la terre : luzerne, fèverole, vesce, trèfle, moutarde, phacélie, avoine, seigle fourrager peuvent être semés à cette période.

Ils auront également le mérite de limiter la pousse des mauvaises herbes en automne.

Que faire au potager et au verger en Septembre ?

Quels légumes planter en septembre ?

En septembre, les plantations se font plus rares… mais il est encore possible de repiquer des chicorées frisées et scaroles, des laitues d’hiver, des choux brocolis et des choux chinois.

Bien que résistants au froid, ces légumes devront peut-être être  couverts d’un voile de protection la nuit.

Le mois de septembre est aussi un mois propice pour planter des fraisiers qui seront bien racinés et installés au printemps.

Quels légumes se récoltent en septembre ?

Les récoltes commencent à ralentir, mais elles sont encore foisonnantes.

Il doit vous rester encore quelques courgettes, aubergines, poivrons et piments à ramasser. Quant aux tomates, à la fin du mois, pensez à les récolter toutes, les rouges comme les vertes qui peuvent continuer à mûrir à l’intérieur au soleil.

Si vous êtes en serre, ces récoltes vont encore durer plusieurs semaines !

Et pourquoi ne les transformeriez-vous pas en confiture ou en pickles ? Vous pouvez aussi effeuiller les pieds de tomates pour qu’ils profitent au maximum des rayons du soleil de septembre.

Il reste aussi des haricots verts à récolter.

Quant aux haricots à écosser, c’est le bon moment de les arracher et de les pendre dans un endroit frais pour achever le séchage des cosses.

Enfin, vous pouvez arracher vos racines d’endives et les mettre à blanchir dans les caisses que vous avez fabriquées les mois précédents.

Si vous échelonnez l’arrachage, vous aurez des endives pendant plusieurs mois.

Que faire en septembre au potager ?

Vous avez retrouvé le chemin du travail après des vacances bien méritées ? Il va falloir aussi retrouver le chemin du potager car il y a encore du travail bien que les séances d’arrosage s’espacent.

Comme les adventices retrouvent un regain d’énergie avec des températures moins chaudes, continuez à biner et à sarcler.

Il faut aussi mettre un dernier coup de serfouette ou de binette pour butter les choux, les céleris, les cardons et les fenouils.

Divisez les plants d’aromatiques.

Récoltez vos graines et mettez-les en sachets.

Et si on bricolait pour le potager ?

Fin septembre, l’automne frappe à la porte.

Et qui automne dit chute des feuilles (qui se ramassent à la pelle, nous rappelle le poème de Prévert ! ). Des feuilles que vous incorporiez tant bien que mal au compost, ou que vous emmeniez à la déchetterie pour le surplus.

Et si cette année, vous prépariez un terreau de feuilles mortes ?

Une fois bien mûr, il pourra être incorporé à la terre de jardin, utilisé pour les semis ou intégré au compost.

Pour conserver au mieux ces feuilles mortes, je vous propose de fabriquer dès maintenant un silo avec quatre piquets et du grillage à poules dans un coin ombragé de votre jardin.

Comptez 1 m2 de superficie pour 1,50 m de hauteur.

Vous n’aurez ensuite qu’à y faire alterner des couches de feuilles mortes avec un peu de tonte de gazon, des orties ou de la consoude et un peu de terre de jardin (ou mieux un peu de fumier de cheval pré-décomposé).

Tous les six mois, le terreau doit être retourné.

N’oubliez pas d’arroser si le temps est sec.

Au bout d’un à deux ans, le terreau sera prêt.

Que faire au verger en septembre ?

Septembre marque l’époque de la récolte des noisettes, des poires, pommes, pêches tardives, figues et prunes.

N’oubliez pas les fruits tombés au sol qui pourraient être vecteurs de maladies. Ils doivent être jetés à la poubelle ou brûlés.

Une fois la récolte faite, il faut supprimer les feuilles mortes et traiter les arbres contre les éventuelles maladies.

Comment s’occuper de nos animaux en septembre ?

Au poulailler…

Septembre au poulailler est souvent synonyme de mue des poulettes.

Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elles y laissent des plumes !

En effet, à cette période, les poules se débarrassent de leur plumage d’été pour adopter un plumage d’hiver plus chaud. Cette mue leur coûte pas mal d’énergie, ce qui peut avoir un impact négatif sur la ponte qui risque de diminuer.

Pour compenser cette perte d’énergie, il est recommandé d’accentuer les apports de protéines avec des insectes déshydratés ou des pâtées maison.

Pendant cette période, vous devrez aussi redoubler de vigilance quant à l’hygiène du poulailler. Les poux rouges sont en embuscade… Voir nos conseils pour s’en débarrasser.

A la ruche…

Dans la ruche, une saison s’achève, une autre commence.

La ponte se réduit et les nouvelles abeilles vont naître.

C’est le moment de faire une visite d’automne qui permet de faire un bilan et de connaître l’état sanitaire de la ruche.

Profitez-en pour vérifier que la ruche est bien étanche et isolée de l’humidité du sol. Le trou d’envol peut être réduit.

Plus globalement, si vous avez des animaux d’élevage, vous devez vous assurer que tout est prêt pour affronter la saison froide qui approche.

Que faire au potager et au verger en Septembre ?

Côté cueillette sauvage…

La nature est généreuse en septembre alors profitons-en !

Suivant la région où vous habitez, vous pourrez encore cueillir des mûres, des myrtilles, des baies de sureau noir, des coings, des noix, du raisin, les baies de genévrier…

Mais septembre, c’est surtout la saison des champignons qui commence.

Alors n’hésitez pas à parcourir les sous-bois et les prés tout en faisant preuve de vigilance. Les cèpes, tout en rondeur, sortent tout juste de terre…

Si l’année est bonne, n’hésitez pas à en faire sécher : une fois que vous aurez nettoyé vos cèpes avec un fin pinceau (sans les laver), coupez-les en fines tranches et posez-les sur une claie ou un papier journal.

Le séchage demande quelques jours ou semaines suivant le degré d’hygrométrie.

Ensuite, hop dans des bocaux pour prolonger la saison jusqu’à l’automne suivant.

Que faire au potager et au verger en Septembre ?

Et vous, que faites-vous en Septembre pour développer votre autonomie alimentaire ?

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Biscuits d'urgence - Convar

Cette ration d'urgence, sous format de biscuit de haute valeur énergétique, peut se conserver jusqu'à 20 ans ! Idéal pour votre BOB, EDV, EDC, etc.

Sursac Bivvi Bag

Juste parfait, ce sursac de couchage Snugpak est étanche, léger (270g avec sac de rangement) et respirant (tissu Paratex Dry).

Paracorde 550 Type III

Disponible en noire, mais également en plusieurs autres couleurs, cette paracorde de 4mm peut supporter jusqu'à 250 kilos !

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée