Que faire en Août pour améliorer son autonomie alimentaire ?

de Sven
Publié le : Dernière mise à jour le

Évidemment, le mois d’août est synonyme de vacances, de soleil, de farniente…

Vous vous voyez même vous la couler douce au bord de l’eau ou randonner dans quelques jolis coins de France.

Ne vous réjouissez pas trop vite car, au potager, la saison bat son plein : les récoltes s’enchaînent, l’arrosage s’impose, et les semis continuent.

Et si vous avez prévu de prendre quelques vacances méritées, il va falloir trouver une solution ou confier vos parcelles à une personne de confiance.

Particulièrement si votre objectif est d’augmenter votre autonomie alimentaire !

Quels travaux en août au potager ?

Au potager, août est un mois où l’on ne chôme pas.

Il faut récolter les bons légumes gorgés de soleil, mais aussi anticiper les mois plus froids.

Sans oublier les travaux d’entretien du potager et les arrosages.

Quels légumes semer en août ?

Certes, la place vous manque un peu au potager mais il vous faut faire quelques semis pour récolter vos légumes d’automne et d’hiver tels que les radis noirs, les carottes, les choux, les chicorées, les épinards d’hiver et les navets.

Vous avez aussi la possibilité de semer encore quelques radis, laitues et de la roquette de fin d’été.

Août est aussi la pleine saison du semis de mâche. Et si vous habitez dans une région au climat très doux, quelques graines de haricots peuvent encore être mises en terre.

Si vous avez de la place, semez également des engrais verts (phacélie, moutarde, trèfle incarnat, vesce, féverole et seigle) qui enrichiront le sol en nutriments et agiront sur sa structure.

Quels légumes se plantent en août ?

  • chicorées frisées et scaroles
  • tous les choux d’hiver
  • poireaux d’hiver
  • céleris
  • oignons jaunes et rouges

Vous pouvez encore repiquer quelques laitues pour une consommation rapide.

Quels légumes récolter en août ?

Au mois d’août, une grosse quantité de légumes arrivent à maturité :

  • les pommes de terre
  • les haricots verts (récolte tous les 2 à 3 jours) et les haricots à écosser (en fin de mois)
  • les tomates
  • les aubergines
  • les courgettes
  • les poivrons et piments
  • les melons
  • les pastèques
  • les concombres et cornichons
  • les salades
  • les radis
  • les épinards
  • les navets
  • les poirées
  • les choux
  • les carottes et les panais
  • les betteraves…
  • les ail, échalote et oignon et poireau d’été

Profitez de ce mois d’abondance afin de faire des conserves pour les mois moins productifs.

Que faire au potager en août ?

En août, les tâches quotidiennes au potager sont équivalentes à celles du mois de juillet.

Il faut biner et sarcler les zones qui ne sont pas paillées, buter les poireaux et les haricots, tailler les légumes du soleil, éclaircir les jeunes semis et protéger les courgettes et courges de l’humidité du sol avec une tuile.

Donc rien de bien nouveau au potager !

L’arrosage fait aussi partie des activités quotidiennes (surtout en période de canicule et de sécheresse), le matin si les limaces s’invitent régulièrement entre vos rangs de salades, ou en fin de soirée pour limiter l’évaporation de l’eau.

Le paillage qui a été posé entre vos légumes au milieu du printemps a peut-être aussi besoin d’être renouvelé ?

Le mois d’août est aussi une période intéressante pour récolter ses graines.

Pourquoi ? Parce que les salades, les blettes, les radis et les épinards ont une fâcheuse tendance à monter donc n’hésitez pas à joindre l’utile au désagréable.

Gardez aussi des plants de haricots, de pois, de fèves pour les graines…et conservez les graines de vos légumes d’été préférés.

Je vous conseille aussi d’investir dans des filets anti-insectes qui seront posés sur les poireaux et les choux pour empêcher les noctuelles, piérides et mouches du poireau de pondre.

Et si vous partez en vacances ?

Avant le départ, arrosez abondamment.

Ensuite, deux options s’offrent à vous : soit vous amadouez votre voisin préféré avec des promesses de beaux légumes et lui demandez de venir arroser votre jardin, soit vous utilisez la bonne vieille méthode des bouteilles en plastique coupées au pied des légumes les plus gourmands en eau.

Il suffit de percer le bouchon et de planter la bouteille dans le sol.

Et si on bricolait pour le potager ?

Le moindre effort vous fait suer donc l’envie de bricoler s’efface au profit du farniente.

Pour autant, vos enfants ou petits-enfants en vacances commencent à s’ennuyer (ça marche aussi si c’est vous !)…

Et si vous fabriquiez avec eux un hôtel à insectes ?

Très tendance ces dernières années, ils ont un impact sur la biodiversité et la protection des insectes auxiliaires du potager (les nuisibles aussi !) en leur procurant un gîte pour l’hiver.

Pour autant, pour que les insectes s’installent, il leur faut à proximité des fleurs nectarifères.

Pour construire cet abri, il suffit de piocher à droite et à gauche des matériaux de récupération, bois non traité, paille, bambous, pots de fleurs cassés, tiges à moelle (ronce, rosier, sureau), planchettes, morceaux de bois percés de trous, pommes de pin…

Que faire en Août pour améliorer son autonomie alimentaire ?

Que faire au verger en août ?

S’il fait chaud au potager, il fait aussi très chaud au verger.

Vous pouvez arroser vos jeunes fruitiers si besoin et en profiter pour biner.

Pensez aussi à soutenir les branches trop chargées en fruits des pommiers, poiriers, pruniers et pêchers.

Si vous maîtrisez la technique du greffage, c’est le moment pour commencer avec les poiriers, pêchers, abricotiers et pommiers.

Et puis surtout cueillez vos premiers fruits bien mûrs !

Comment s’occuper de nos animaux en août ?

Au poulailler…

Si les poules peuvent être autonomes 2 à 3 jours, au-delà, il va vous falloir trouver des solutions pour les nourrir, les abreuver et entretenir le poulailler si vous vous absentez pour les vacances.

Le voisin conciliant et sympathique qui s’occupe de votre potager devrait pouvoir venir faire un petit tour chaque jour pour surveiller vos poules.

En récompense des services rendus, de bons œufs frais devraient suffire.

Pour lui faciliter la tâche, vous pouvez investir dans des mangeoires et des abreuvoirs automatiques plutôt pratiques.

En revanche, pour qu’elles s’habituent, il faudra les installer quelques jours avant votre départ.

De même, une porte automatique est recommandée pour protéger vos poules des prédateurs. Elle vous sera bien utile pour les grasses mat’ des week-end.

A la ruche…

Du côté de la ruche, la récolte des cadres s’achève.

Si vous n’avez pas encore terminé le pillage, faites-le au plus vite : la nourriture va devenir rare et les abeilles plus agressives.

Les abeilles qui ont œuvré jusqu’à présent meurent pour laisser place aux abeilles d’hiver.

Vous pouvez encore faire un traitement anti-varroa et vérifiez qu’aucun frelon asiatique ne s’introduise dans la ruche.

Vérifiez également l’état de santé de vos ruches et de vos abeilles et, au besoin, nourrissez-les et réunissez ensemble les colonies faibles.

Et côté cueillette sauvage ?

Août est la saison des myrtilles et des mûres sauvages pour faire le plein de confitures pour l’année.

Le sureau noir est également en baies.

Vous pouvez aussi récolter le plantain lancéolé, l’origan sauvage, la grande ortie, le cerfeuil des bois… Il est temps aussi de faire le plein de noisettes !

Du côté des champignons, les chanterelles et les laccaires améthystes se ramassent à foison, les premiers cèpes pointent leur tête, tout comme les trompettes de la mort.

Enfin, si vous êtes sur la côte, vous pouvez également récolter des algues comestibles : laitue de mer, dulse, nori…

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Filtre à eau Berkefeld

Un des meilleurs filtres à eau à gravité du marché. Purifie votre eau des sédiments, bactéries, parasites, kystes, odeurs, produits chimiques, dérivés chlorés ou encore métaux lourds.

Sac à dos Urban 22L - TT

Nouveauté chez Tasmanian Tiger : Un sac au look totalement urbain. Vous bénéficiez ainsi de la qualité et des avantages du sac militaire (modulaire, système MOLLE, etc.) et du low profile !

Rations de survie

Trois chiffres pour ce biscuit de survie Convar-7 : 125 grammes / 614 kcal / se conserve 20 ans. En bonus, c'est bon et multi-vitaminé !

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée