Se débarrasser des poux rouges des poules : La solution !

de Mat & Thom
Publié le : Dernière mise à jour le

J’ai attendu un peu avant de vous en parler, afin d’être certain que ma méthode fonctionnait.

Aujourd’hui, je n’ai plus de poux rouges.

Voici comment je m’en suis débarrassé !…

Le cadre

En rentrant de vacances, j’ai constaté une infestation de poux rouge dans mon poulailler, à peine 1 an après l’arrivée de mes poules.

Un matin, en relevant les œufs, je me suis rendu compte que le nid était infesté de petites bestioles grises. Après un diagnostic rapide, les poux rouges (dermanyssus gallinae) avaient envahi le poulailler.

On distingue plusieurs espèces de poux, le plus courant étant le pou rouge (dermanyssus gallinae).

Il fait partie de la classe des arachnides. C’est aussi un ectoparasite, car il vit à la surface externe de l’être vivant qu’il attaque.

Le pou a d’abord une couleur grise, rouge, puis presque noir dès qu’il est bien repu. Quant à sa larve, elle est blanche transparente.

Il est difficile d’éradiquer le pou rouge car il se cache durant la journée dans les charnières de porte, les petites fissures, les fentes, sous les fientes, le pondoir, le perchoir, etc.

Dès la nuit tombée, il attaque les poules pour se nourrir de leur sang.

Il apprécie également un climat chaud et humide qui facilite sa prolifération.

Source

Très compliqué à éradiquer et mortel pour les gallinacés, il me fallait trouver une solution efficace.

Se débarrasser des poux rouges des poules : La solution !

Le traitement

Pour être honnête, c’est impossible de se séparer à 100% des poux rouges, à moins de détruire par le feu le poulailler (et les poules)

C’est aussi assez compliqué de réduire drastiquement les effectifs, mais pas impossible.

Il faut respecter quelques étapes et être très prudents.

Avant toute chose, il faut isoler les poules et le mettre en quarantaine hors du poulailler. Il est bon aussi de les traiter avec du répulsif.

En général les poux sont présents la nuit et se cachent le jour.

Si la poule est infestée il faut alors la poudrer avec du « Saniterpen répulsif » et de la terre de Diatomée (j’y reviens par la suite). Il est vivement conseillé de porter un masque et des gants et de ne pas garder ses vêtements après les traitements. Lavez vos fringues en machine à 60°.

Étape 1 : ménage par le vide (et par le feu)

Cette étape est importante : elle permet de commencer à éradiquer les poux présents

Il faut de préférence faire ça le matin de bonne heure avant le lever de soleil, les poux étant nocturnes uniquement.

  • Dans un premier temps, il faut supprimer la litière et la brûler, et démonter les éléments et accessoires (perchoirs, etc.)
  • Dans un second temps, il faut brosser et décoller les fientes et la litière qui est collée
  • Ensuite, il faut poudrer l’ensemble de l’habitat en insistant sur les zones où les poules dorment avec du Saniterpen Insecticide.

Étape 2 : nettoyage.

Il va falloir être minutieux, sans quoi vous devrez tout recommencer.

N’oubliez pas de nettoyer le sol, les murs et le plafond !

  • Commencez par aspirer le poulailler avec un aspirateur de chantier (brûlez le sac à la fin) en insistant bien sur les zones sensibles et dans les recoins et interstices.
  • Si vous pouvez, et si ça vous semble nécessaire, passez une flamme de chalumeau dans les recoins délicats (attention à ne pas mettre le feu).
  • Passez l’ensemble de la construction au nettoyeur haute pression (vous pouvez ajouter du savon noir).

Étape 3 : traitement.

Quand tout est bien sec, passez au traitement.

J’ai opté pour une solution « dure » mais durable : Le Saniterpen DK en pulvérisation.

Cette méthode permet d’infiltrer tous les recoins. C’est assez agressif il faut donc bien s’assurer que les poules ne sont pas en contact avec le traitement pendant au moins 12h.

Se débarrasser des poux rouges des poules : La solution !

Dans un second temps et de manière un peu préventive (et aussi curative), j’ai opté pour la terre de Diatomée alimentaire.

En plus de la donner en complément de l’alimentation il est possible de saupoudrer les nids (et même les poules). L’action de la terre est radicale sur les poux. Il est important de choisir une terre non calcinée (sinon l’effet sera nul).

La terre de diatomée – un insecticide naturel : l’ingestion de particules de silice par les insectes provoque des lésions du tube digestif.

La finesse et la dureté des particules de silice qui sont amassées par les poils de l’insecte provoquent des lésions sur ses membres ou sur sa carapace (marcher sur des diatomées équivaut pour ces derniers à marcher sur du verre brisé !), entraînant ainsi une perte de fluides corporels qui conduit à la mort de l’insecte par déshydratation après quelques jours (les propriétés absorbantes de la terre diatomée favorisant ce processus).

Comment l’utiliser ? Étant totalement inerte, elle permet une protection à long terme des endroits traités, à l’intérieur comme à l’extérieur. Actuellement la terre de diatomée est probablement l’insecticide le plus sécuritaire et efficace.

Ce produit se présente sous forme de poudre à déposer sur les zones où se réunissent les poux. Quand tout est sec vous pouvez également saupoudrer toutes surfaces horizontales, nids, recoins…

Se débarrasser des poux rouges des poules : La solution !

L’alternative

SI vraiment vous ne vous en sortez pas, il existe aussi des poulaillers modernes fabriqués dans des matériaux plus faciles à entretenir comme chez ceux de chez Omlet.

Ce concept tout en un (abri + cage) et super facile à entretenir et permet de déplacer les poules où vous voulez.

Le plastique offre moins de porosité et de recoins et évite la prolifération des poux rouges.

Se débarrasser des poux rouges des poules : La solution !

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

2 commentaires

Avatar
Jérôme Pointud 31 juillet 2018 - 12h47

Bonjour
Je ne sais plus quel traitement effectué sur des poux rouges, si vous avez une solution adaptée merci de me répondre

Répondre
NoPanic
NoPanic 6 octobre 2021 - 15h16

Celle de l’article ? Tout simplement ! 😉

Répondre

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée