Peut-on purifier de l’eau radioactive ? Si oui, comment ?

de Sven

La radioactivité est un contaminant unique.

En ce sens où elle ne peut pas être filtrée par la plupart des filtres ou purificateurs de survie et ne présente pas simplement une nocivité que l’on pourrait qualifier de « conventionnelle ».

Si vous buvez ou vous lavez avec de l’eau radioactive, elle pénétrera dans votre corps et y restera, causant des dommages durables sur votre santé.

Les filtres à eau standards ne réduiront pas la radioactivité de l’eau : les particules radioactives passeront au travers… et alors que vous pensez boire de l’eau filtrée et saine, vous vous empoisonneriez !

Il en va de même pour les autres techniques de purification, telles que la désinfection solaire (SODIS), la distillation (même si l’eau s’évapore, il est tout à fait possible que les isotopes radioactifs soient transportés avec la vapeur) ou encore l’ébullition.

La radiation ne sera pas du tout ou entièrement éliminée par aucune de ces méthodes !

On va donc voir dans cet article si on peut purifier de l’eau radioactive, et si oui, comment ?

Attention ! Nous vous recommandons de ne JAMAIS boire de l’eau irradiée, à aucun moment. Cet article est uniquement à des fins d’information.

Peut-on purifier de l'eau radioactive ? Si oui, comment ?

Pourquoi de l’eau serait radioactive ?

La présence de radioactivité dans l’environnement peut être suite à un incident nucléaire, une explosion nucléaire ou une bombe sale.

J’en ai parlé en détails dans notre article consacré aux retombées radioactives.

Or, ces retombées (et cette radioactivité) sont dangereuses car elles persistent durant un long laps de temps. Elles restent sur chaque surface et sont facilement transportées par les écoulements d’eau de surface et dans les nappes phréatiques.

De fait, si vous collectez de l’eau à partir d’un puits, d’un réservoir ou d’eau de pluie : vous prenez le risque de boire de la radiation concentrée.

Peut-on purifier de l’eau radioactive ?

Oui.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe en effet plusieurs techniques pour purifier l’eau radioactive et la rendre potable… ou du moins beaucoup plus sûre.

On discerne deux principales méthodes :

  • les filtrations improvisées, low tech
  • les filtrations modernes, high tech

J’ai tendance à dire qu’il n’y a pas un méthode meilleure que l’autre et que cela dépend de votre préparation, de vos moyens, de vos connaissances, de vos compétences, etc, etc.

Par ailleurs, il est surtout à noter que l’efficacité de chaque méthode proposé ci-après peut varier en fonction du type et de la concentration des contaminants radioactifs présents dans l’eau.

Comment purifier de l’eau radioactive ?

Ci-dessous, je vais vous présenter plusieurs méthodes, idéales à petite ou grande échelle, qui ont été testées et éprouvées pour éliminer la radioactivité des approvisionnements en eau potable :

Systèmes de filtration par osmose inverse et d’échange d’ions

L’osmose inverse (RO) utilise une membrane ultrafine pour filtrer les polluants, y compris les isotopes radioactifs, en forçant l’eau à travers elle.

Des dispositifs manuels ou électriques alimentés en 12 volts peuvent être utilisés pour cette méthode.

Les filtres à échange d’ions fonctionnent sur le même principe, mais utilisent des résines chargées électriquement pour attirer et retenir les polluants lors du passage de l’eau.

Ces filtres sont très efficaces, éliminant plus de 99 % de la radioactivité de l’eau potable.

Cependant, certains gaz radioactifs (isotopes radioactifs qui se trouvent sous forme gazeuse dans l’eau, tels que le radon, le tritium, …) peuvent ne pas être complètement éliminés, donc aérer et filtrer l’eau à travers du charbon actif en plus peut être nécessaire.

Assurez-vous de vérifier les spécifications du filtre pour garantir son efficacité.

Filtration des éléments radioactifs par charbon actif

La filtration des éléments radioactifs par charbon actif est une méthode largement utilisée pour éliminer les contaminants radioactifs de l’eau.

Le charbon actif, également connu sous le nom de charbon activé, possède des propriétés adsorbantes qui lui permettent de piéger efficacement les éléments radioactifs présents dans l’eau.

Lorsque l’eau contenant des isotopes radioactifs passe à travers un lit de charbon actif, les contaminants radioactifs sont adsorbés à la surface du charbon. Cette adsorption se produit grâce aux forces électrostatiques et chimiques entre les molécules des contaminants radioactifs et les sites actifs présents sur le charbon actif.

Les isotopes radioactifs, tels que le radium, l’uranium, le césium et le strontium, sont capturés et retenus par le charbon actif pendant le processus de filtration.

Cela permet d’éliminer efficacement ces contaminants de l’eau, réduisant ainsi le risque d’exposition aux radiations.

Il est important de noter que l’efficacité de la filtration par charbon actif dépend de plusieurs facteurs, notamment la taille des pores du charbon, la durée de contact entre l’eau et le charbon, ainsi que la concentration et le type d’isotopes radioactifs présents dans l’eau.

Cette méthode de filtration est largement utilisée dans les installations de traitement de l’eau potable, les stations de traitement des eaux usées, les centrales nucléaires et d’autres industries où la présence d’éléments radioactifs dans l’eau est une préoccupation majeure.

Il convient de noter que bien que la filtration par charbon actif soit efficace pour éliminer de nombreux isotopes radioactifs, elle peut ne pas être aussi efficace pour certains isotopes à vie longue ou pour les particules très petites.

Par conséquent, il est important de combiner cette méthode avec d’autres techniques de traitement de l’eau pour garantir une élimination complète des contaminants radioactifs.

Filtres à charbon actif Berkefeld ou Berkey
Filtres à charbon actif Berkefeld ou Berkey

Distillation de l’eau et radioactivité

La distillation de l’eau est une méthode de purification couramment utilisée pour éliminer les contaminants, y compris les éléments radioactifs, de l’eau.

Ce processus consiste à chauffer l’eau à ébullition, puis à collecter la vapeur d’eau qui se forme et à la condenser pour obtenir de l’eau pure.

Lorsque l’eau est portée à ébullition, les contaminants présents, y compris les isotopes radioactifs, restent dans la partie liquide.

La vapeur d’eau produite lors de l’ébullition est exempte de contaminants et est collectée dans un autre récipient. Cette vapeur est ensuite refroidie et condensée pour former de l’eau pure, sans impuretés.

La distillation est un processus efficace pour éliminer de nombreux types d’éléments radioactifs de l’eau, y compris le radium, l’uranium, le césium et le strontium.

Cependant, il convient de noter que certains isotopes radioactifs ayant des températures d’ébullition similaires à celle de l’eau peuvent être transportés avec la vapeur d’eau pendant le processus de distillation. Par conséquent, il est recommandé de combiner la distillation avec d’autres méthodes de traitement de l’eau pour garantir une élimination complète des contaminants radioactifs.

La distillation de l’eau est largement utilisée dans les installations de traitement de l’eau potable, les laboratoires de recherche, les hôpitaux et d’autres environnements où la pureté de l’eau est essentielle.

Elle offre une méthode fiable et efficace pour produire de l’eau propre et sûre, même dans des conditions où l’eau est fortement contaminée par des éléments radioactifs.

Il est important de noter que la distillation de l’eau peut être un processus énergivore et nécessite souvent l’utilisation d’équipements spéciaux.

Filtration à travers de l’argile

Si vous n’avez aucun matériels, rassurez-vous : il existe des méthodes pour éliminer (tout ou grande partie) de la radiation de votre eau.

L’une de ces méthodes est la filtration à travers largile.

  • Pour cela, trouvez un grand cylindre et placez-le sur une tôle propre que vous aurez préalablement percée de petites perforations.
  • Positionnez la tôle (et le cylindre) au-dessus de votre récipient de collecte.

Maintenant, il est temps de remplir le cylindre (qui sera notre filtre) avec, de bas en haut :

  • Environ 10 cm de petits cailloux lavés
  • Un morceau de tissu, une serviette ou un chiffon, qui doit remonter le long des côtés du cylindre.
  • 20 cm de d’argile, prélevé à au moins 30cm sous la surface du sol, afin d’éviter la contamination
  • Un autre morceau de tissu par-dessus (bandana, drap, etc.).

Ensuite, il vous suffit d’ajouter de l’eau contaminée dans le filtre. Celle-ci s’écoulera à travers les couches de terre, la filtrant au fur et à mesure de sa descente.

Cette procédure éliminera une grande partie de la radioactivité et certains autres polluants de l’eau.

Notez que cela ne filtre pas la plupart des bactéries ou virus ! Cela signifie que vous devriez la filtrer à nouveau en utilisant une autre méthode plus classique.

L’inconvénient de cette technique est qu’elle met beaucoup de temps à produire de l’eau et qu’il faut changer la terre argileuse et les autres composants de ce filtre low tech, idéalement tous les 20 litres d’eau filtrés.

La méthode de séparation des sédiments d’argile

Cette technique est incroyablement basique et simple à exécuter, mais elle n’est pas aussi efficace que les méthodes précédentes, et en malus prend également un peu plus de temps.

Tout ce dont vous avez besoin, c’est un contenant propre et solide qui peut contenir au moins le double du volume d’eau que vous souhaitez purifier. Par exemple, si vous avez un litre d’eau à purifier, il vous faut un contenant de deux litres.

  • Remplissez votre contenant à moitié avec de l’eau (à priori) contaminée, puis la même quantité de sol à forte teneur en argile.
  • Ajoutez la terre au fur et à mesure : écrasez-la et remuez doucement jusqu’à ce que la dite terre argileuse se dissolve complètement dans l’eau. Ne faites pas éclabousser l’eau ! Prenez votre temps… (Si la terre argileuse ne se dissout pas complètement, c’est qu’elle est trop riche en argile)
  • Après 6 heures, vérifiez l’eau. Si l’eau est encore trouble, laissez-la reposer encore quelques heures.
  • Lorsque l’eau est claire, versez-la ou pompez-la soigneusement dans un autre contenant propre, en veillant à ne pas perturber la couche inférieure de silt / limon / terre. C’est là que se trouve à peu près toute la radioactivité maintenant !

Cette technique est assez efficace, surtout lorsque vous avez peu d’énergie ou de ressources à votre disposition.

Cependant, elle n’est pas tout à fait aussi bonne, car il restera encore un peu de radioactivité dans l’eau traitée, bien que la réduction soit significative.

Par ailleurs, vous devez également, comme précédemment, utiliser une autre méthode conventionnelle de purification pour éliminer les bactéries, les parasites et les virus.

En conclusion ?

Consommer de l’eau contaminée, même filtrée, doit absolument être la dernière option possible et doit être évitée autant que possible.

A lire aussi

S’abonner
Notification pour

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Sac d'évacuation - 1 personne

Pensé pour les situations de crise qui nécessitent une évacuation rapide (ouragan, séisme, inondation...). Sac développé avec les conseils des équipes de Secouristes sans Frontières.

Ration Militaire - 3000 kcal

Ration de combat alimentaire, de l'armée, pensée pour 24h : petit déjeuner, déjeuner, dîner et compléments. Haute valeur énergétique.

Assortiment Lyophilisé

Sélection des 10 meilleurs repas lyophilisés et déshydratés : Real Turmat, Expedition Foods, LyoFood, Adventure Food, Trek'n Eat, Mx3, Travellunch, Voyage, Tent Meals et Firepot.

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée