Comment se tenir informé grâce à la veille technologique et informatique ?

de Mat & Thom
Publié le : Dernière mise à jour le

Quand on cherche à s’informer pour comprendre, anticiper et réagir, il faut être à l’affût de l’information et de l’actualité.

Depuis quelques années on voit fleurir des veilleurs technologiques / informatiques : Qui sont ces gens étranges ?…

C’est quoi « la veille techno » ?

Déjà, il ne faut pas s’imaginer que c’est un truc super fun, genre espionnage (bien que), avec des gadgets de Q.

Ça n’est pas non plus quelque chose de nouveau. Cela date des années 80 mais ça a pris son essor avec internet et son envol avec les réseaux sociaux.

Au départ centrée sur le monde de l’entreprise, la veille technologique consiste à récupérer le maximum d’informations ouvertes (au contraire de l’espionnage) afin de recouper les contenus pour en sortir une synthèse.

La veille informatique est une déclinaison de sa grande sœur, uniquement sur supports numériques.

Il existe aussi d’autres formes de veille, dont la veille stratégique qui s’adresse aux administrations et qui englobe tout un tas de surveillance, dont le renseignement par exemple.

Techniquement, la veille implique une collecte systématique et continue des infos.

C’est en partie pour ça que ça a tendance à se démocratiser avec les outils puissants mis à disposition sur le net.

Attention toutefois : ça peut vite rendre dingue car internet est un puits sans fond, et surtout avec des milliards de conneries…

Comment faire de la veille technologique ? Avec quels outils ?

L’idée de cet article c’est de vous montrer comment et avec quels outils on peut mettre en application les principes de la veille technologique au service de nos besoins de survivalistes / preppers et dans tout autres domaines.

1 – Les réseaux sociaux

Dans un premier temps, et c’est fait inconsciemment, vous pouvez utiliser les réseaux sociaux comme support de veille.

En aimant des pages sur Facebook ou en suivant des comptes sur Twitter et Youtube, vous avez accès en temps réel aux publications d’informations.

Si vous savez correctement utiliser ces médias (la gestion des paramètres d’affichage par exemple), alors vous êtes un apprenti veilleur. Félicitations !

Avantages :

  • Simplicité d’accès et d’utilisation
  • Suggestion de contenus similaires

Inconvénients :

  • Politique de confidentialité des données perso parfois limite
  • Veille publique

2 – Les outils dédiés

Il existe des outils dédiés à la veille. Certains sont gratuits et d’autres payants.

Je ne les ai pas tous testé, car je préfère avoir un contrôle manuel de mes sources.

Google propose par exemple un système d’alerte qui vous prévient par e-mail lors des publications concernées par les mots clés que vous avez ciblé.

A condition évidemment de bien savoir s’en servir…

Du coup, pour utiliser correctement Google, je vous recommande d’aller faire un tour sur le site de Tactical nerd qui nous indique comment affiner ses recherches de manière efficace et/ou de jeter un œil à cette vidéo.

Avantages :

  • Tout en un,
  • Vous ne faites que consulter
  • Veille efficace

Inconvénients

  • Google veille aussi sur vous !
  • Les sites dédiées sont parfois plein de pub invasives et on peut mettre en doute le manque d’objectivité dans le choix des contenus.

3 – Les flux RSS

C’est pour moi LA meilleure solution, combinée aux réseaux sociaux qui génèrent des suggestions de contenus.

Le RSS c’est de la syndication de contenu. C’est en fait un extrait qui est diffusé par la plupart des site web à l’attention de sites spécifiques qui décodent et affichent ce résumé. Parfois, les feed RSS donnent le contenu intégral.

Le RSS a l’avantage de « résumer » le contenu d’une publication et de vous le proposer dans un environnement neutre (sans pub, sans fioriture).

Ce concentré d’info en direct (le flux RSS a une publication régulière mais parfois décalée) est d’une efficacité sans borne.

Pour recevoir des flux RSS, vous devenez sélectionner votre source (un site web), récupérer le flux et l’intégrer dans un lecteur. Il en existe on-line, en version logicielle ou intégrée à des navigateurs.

J’utilise Feedly qui est assez bien foutu. Le vrai plus, c’est que vous n’êtes pas forcés de visiter le site qui fournis le contenu et donc vous recevez l’information sans laisser de trace sur la source (cookies, géolocalisation…)

Comment récupérer un flux RSS ? Souvent, il est indiqué par une petite icône orange et si ce n’est pas le cas, vous pouvez essayer ce site par exemple ou encore mettre les mains dans le code et trouver l’url de feed par vous-même.

Avantages

  • Sobriété du contenu
  • Consultation anonyme (vous n’accédez pas au site qui diffuse le contenu)
  • Choix des sources
  • NoPanic a un feed : https://nopanic.fr/feed

Inconvénients

  • Contenu parfois partiel
  • Absence de suggestion de contenu (parfois)

Quelques liens pour vous aider !…

Si vous voulez vous lancer dans la veille survivaliste, voici quelques sites à suivre :

… et pour le reste, je vous laisse chercher par vous même, en fonction de vos besoins, de vos risques, de votre situation, de votre vision de l’avenir et des scénarios d’anticipation que vous privilégiez.

Bonne veille !

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée