Concept de l’Homme gris (ou « gray man ») : Qu’est-ce que c’est ?

de Sven
Publié le : Dernière mise à jour le

Dans cet article, je vais vous parler du « concept de l’homme gris » (et de la femme grise, d’ailleurs, car ça concerne tout le monde !).

Connaissez-vous le point commun entre le célèbre tueur à gages Court Gentry, alias Sierra Six, et le concept de l’Homme gris ? Si vous avez lu le livre ou visionné la série Netflix « The Gray man », vous connaissez certainement la réponse : l’art de devenir « invisible ».

Plus exactement, l’art de se fondre dans la masse et de passer le plus inaperçu possible.

Mais pourquoi et comment devenir un homme gris ?

Pourquoi vouloir devenir un homme gris ?

Si on devait expliquer en quelques mots le concept d’Homme gris, on le définirait comme une technique de protection personnelle (voire de survie) : se fondre dans la masse afin de passer inaperçu et d’éviter le danger.

En tant que prepper ou survivaliste, vous savez que chaque situation doit s’anticiper, car le danger est potentiellement partout et tout le temps (même si on est bien d’accord qu’il est majoritairement nulle part et jamais… les deux idées n’étant pas contradictoires, mais bien complémentaires).

Pour ne pas avoir de problème, l’idéal est de ne pas attirer l’attention.

Par exemple ? Si vous vous baladez dans un quartier que vous ne connaissez pas le soir, vous ne souhaitez pas nécessairement qu’on vous remarque. Dans le métro, si une bande armée a décidé de détrousser quelqu’un, ou lors d’une manifestation qui dégénère, vous ne souhaitez pas être la cible prioritaire. Etc. Etc.

C’est aussi valable si vous êtes tout simplement en voyage à l’étranger : habillez-vous au maximum comme les locaux, afin d’être moins sollicité et/ou d’être la cible de pickpockets.

Ou encore, si vous êtes nouveau à un travail ou dans une école : ne faites pas de vague. Je dis toujours : « si votre interlocuteur mange ses frites avec les doigts, alors mangez vos frites avec vos doigts ».

Et, en cas de problème, il faut que l’on ait de vous une image très vague : étiez-vous une femme, un homme ? Petit, grand ? Jeune, vieux ?…

PS : Le concept de l’homme gris peut également être appliquée dans une idée « d’infiltration », ou si vous souhaitez vous faire accepter par un groupe (par choix ou par manque de choix), par exemple.

Concept de l'Homme gris (ou "gray man") : Qu'est-ce que c'est ?

Comment devenir un gray man ou une gray woman ?

Pour devenir un homme ou une femme grise, vous devez donc vous fondre dans le décor.

Un peu comme un caméléon (pour les plus vieux d’entre nous, ça fera p’têt écho à cette série éponyme des années 90, avec le fameux Jarod)…

Le but ? Ne pas se distinguer de la masse, paraître inoffensif, provoquer de l’indifférence et ne laisser aucun souvenir.

Pour cela, il vous faut maîtriser votre image, l’adapter en fonction des conditions et de l’environnement, et comprendre la psychologie humaine (y compris ce qu’on appelle les biais psychologiques).

Une tenue vestimentaire qui ne dénote pas

Vous connaissez l’adage : qui se ressemble s’assemble ? Naturellement, nous sommes plus enclins à faire confiance à un individu qui nous ressemble… et on aura tendance à moins remarquer la similitude que la différence.

Vous allez donc devoir vous couler dans le moule et faire en sorte de correspondre à ce que l’on attend de vous.

Ne pas susciter de surprise, de rejet ou de suspicion.

Car être différent, c’est agiter un drapeau rouge indiquant : je suis là ! Regardez-moi !… Or, justement, vous n’avez pas envie que l’on vous remarque !

On revient sur le débat de la tenue low profile vs la tenue tacticool.

Idéalement, votre apparence doit se fondre, doit correspondre et doit s’adapter à celle de votre environnement et de votre entourage.

Privilégiez des couleurs neutres (on évite le rouge, l’orange, le jaune, le fluo… et on leur préférè le noir, le gris, le brun, le bleu marine, etc.). Cachez vos potentielles tatouages. Limitez le nombre de bijoux que vous portez. Évitez les parfums prononcés et facilement reconnaissables, etc.

Mais le plus important à retenir : adaptez votre tenue vestimentaire à votre environnement !

Toi aussi, tu as d’abord regardé l’enfant au tee-shirt jaune…
Toi aussi, tu as d’abord regardé l’enfant au tee-shirt jaune…

L’aspect physique : vous êtes insignifiant(e) !

Plus de 80 % des individus privilégient le sens visuel au détriment des quatre autres sens.

Si vous possédez des caractéristiques physiques particulières ou très marquées : des yeux très clairs, des cheveux roux, une cicatrice, une tache de vin… Vous allez devoir les atténuer.

Rien ne doit vous caractériser !

Heureusement, il existe de multiples artifices pour les cacher. Attention toutefois à ne pas ajouter un accessoire qui annulerait cet effet : une casquette « Fuck the word », un bonnet en plein été, un fond de teint trop voyant, des lunettes noires en intérieur…

Si l’on vous voit, on vous sent également. Aucune odeur ne doit vous définir, même la transpiration !

De même, le silence est d’or ! Chacune de vos paroles doit être pesée et réfléchie.

Quelle attitude adopter pour que l’on vous oubli(e) ?

Vous allez devoir vous comporter comme tout le monde.

C’est peut-être la partie la plus difficile, surtout lorsque l’on demeure en marge du système.

L’Homme ou la femme grise doit adopter une attitude calme et passive : exit les gestes et les mouvements brusques qui attirent l’attention.

Cependant, apathique ne veut pas dire ressembler à une victime. Vous provoqueriez alors l’effet inverse.

N’oubliez pas que les expressions de votre visage ou de votre corps peuvent vous trahir : se connaître vous évitera bien des problèmes.

Je vous suggère la lecture du « Langage des gestes pour les Nuls », si vous souhaitez en savoir plus sur ce point.

Des recherches ont démontré par exemple que plus on ment, moins on sourit. C’est surtout vrai pour les hommes. Par ailleurs, sachez que le faux sourire est souvent asymétrique. Les émotions feintes sont plus accentuées sur la partie gauche du visage.

L’Homme gris et son environnement

Le plus important dans le concept de l’Homme gris ? Posséder une bonne connaissance (et maîtrise) de son environnement.

Sans elle, vous ne pourrez pas vous fondre dans le décor.

En effet, l’être gris est non seulement un être invisible, mais également éveillé.

Il ou elle sait ce qu’il ou elle devra faire si quelque chose tourne mal.

Il faut donc que vous ayez anticipé tous les scénarios possibles, mais aussi que vous connaissiez parfaitement le lieu que vous occupez.

Votre entourage peut tout savoir de vous

Vous connaissez l’adage : Pour vivre heureux, vivons cachés ?

Il faudra le suivre à la lettre afin de ne pas attirer la convoitise de votre entourage.

La méfiance est par ailleurs votre meilleure arme.

Vous possédez un stock de nourriture ? On ne doit pas le savoir. Des armes ? Elles demeurent invisibles. Il en est de même pour d’autres objets qui vous serviront à survivre en environnement hostile…

Ce n’est pas parce que vous êtes chez vous qu’il faut afficher vos convictions. N’importe quelle personne peut rentrer dans votre domicile : vous ne serez jamais à l’abri d’un voisin curieux ou d’une effraction de domicile.

De même, n’affichez jamais vos convictions personnelles sur les réseaux sociaux.

Même si c’est tentant. Il faut que vous soyez le plus neutre possible.

Les murs ont des oreilles !…

Les déplacements en dehors de chez vous

Vous vous en doutez, il faudra vous montrer discret dans vos déplacements.

Ne pas attirer l’attention avec une voiture trop inhabituelle. Un vélo, voire une trottinette est un peu plus passe-partout. À condition que cela soit la norme dans l’environnement où vous circulez.

Si vous voyagez, vous devez également vous assurer que vos bagages soient les plus neutres possible. Pas d’étiquettes, pas de couleurs voyantes. Ils ne doivent pas se distinguer des autres.

Cela vaut également pour tous les objets que vous transportez avec vous : sacs de course, téléphone portable, housse d’ordinateur, et même la poussette du petit dernier.

Lorsque vous êtes en territoire inconnu, vous devrez redoubler d’attention afin de vous rendre invisible. On ne doit pas vous voir, mais vous, vous devez observer les autres.

Comment se fondre dans la masse : l’illusion de l’attention

Connaissez-vous le test du Gorilla guys ? Non ? Alors ceci devrait vous intéresser. Plus particulièrement si vous voulez passer inaperçu.

Le test du gorille invisible a été imaginé en 1999 par deux chercheurs en psychologie cognitive de l’université d’Harvard.

Dans une vidéo, deux équipes de basket, vêtues pour l’une de blanc et pour l’autre de noire, se lancent des balles. On a demandé à des participants de compter le nombre de passes de l’équipe en blanc. Pendant l’échange, une personne déguisée en gorille traverse la scène.

Le plus surprenant ? La moitié des participants n’avait pas vu le gorille, trop occupée à compter les passes.

Que démontre cette étude ? Que notre esprit ne peut se focaliser que sur une seule chose !

Ce phénomène porte pour nom la « cécité d’inattention ». Si nous sommes concentré(e)s sur une tâche, même un évènement insolite passant dans notre champ de vision passera inaperçu.

Cette mémoire sélective est donc tout à l’avantage d’un homme ou d’une femme grise.

En cas de danger, les personnes autour de vous se focaliseront sur une seule action : une bagarre, un vol, un incendie, etc.

Vous aurez donc plus de chance de passer inaperçu.

L’Homme gris sait s’adapter à son environnement et à toutes les situations.

On pourrait dire que l’être gris a de l’instinct, de l’intuition. Si celle-ci n’est pas innée, elle s’acquiert avec le temps. Il suffit, comme tout, de s’entraîner. C’est l’instinct de survie qui prend le pas sur tout.

En résumé, vous devez faire croire que vous faites partie du système ! Même si parfois, vous avez envie de crier sur les toits que vous êtes un esprit « libre et éclairé »…

A lire aussi

S’abonner
Notification pour

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Sac d'évacuation - 1 personne

Pensé pour les situations de crise qui nécessitent une évacuation rapide (ouragan, séisme, inondation...). Sac développé avec les conseils des équipes de Secouristes sans Frontières.

Ration Militaire - 3000 kcal

Ration de combat alimentaire, de l'armée, pensée pour 24h : petit déjeuner, déjeuner, dîner et compléments. Haute valeur énergétique.

Assortiment Lyophilisé

Sélection des 10 meilleurs repas lyophilisés et déshydratés : Real Turmat, Expedition Foods, LyoFood, Adventure Food, Trek'n Eat, Mx3, Travellunch, Voyage, Tent Meals et Firepot.

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée