Sport et préparation physique en Prepping : Pourquoi ? Comment ?

de Mat & Thom
Publié le : Dernière mise à jour le

Quand on se dit survivaliste ou prepper, on parle généralement beaucoup de matériel, on donne des conseils, on lit, on regarde, on commente…

C’est bien, mais plus important que tout ça, il faut surtout se bouger le cul !

Toutes mes excuses pour ce propos un peu « cru »…

… mais on voit trop souvent des personnes avec des sacs d’évacuation dernière génération, avec modules d’urgence organisés en codes couleurs, et des physiques incapables de les porter sur plus de 10 kilomètres…

Être en forme physiquement et disposer de savoir-faire de survie sera TOUJOURS plus important que d’avoir du matériel et de l’équipement.

Et sachez que ce commentaire vient d’une grosse larve molle qui a commencé le sport pour la première fois à 35 ans.

D’ailleurs, ce dossier sera traité avec le point de vue d’un non sportif qui s’est petit à petit sorti les doigts du cul… donc accessible à tous.

Aujourd’hui, je pratique le Ju Jitsu traditionnel 5h par semaine (ceinture marron) et depuis peu, la course à pied, 2 séances par semaine.

Pourquoi faire du sport lorsqu’on est prepper ?

… et pourquoi faire du sport, même lorsqu’on n’est pas prepper ou autonomiste, d’ailleurs.

Parler, réfléchir c’est bien : Agir c’est indispensable. Se préparer physiquement, c’est du bon sens !

Mens sana in corpore sano : un esprit sain dans un corps sain.

Il faut passer de la maxime à l’action. Avoir tout en tête ça fait partie de la préparation. Connaitre son matériel et le tester aussi. Le corps, votre corps est le moteur de tout ça.

Sans préparation physique, vous n’êtes rien.

Entretenir son corps permet de pouvoir répondre à un besoin physique exceptionnel le moment venu : Porter une charge lourde, marcher avec un sac, courir pour échapper à une situation critique…

Entretenir son corps permet aussi de prolonger sa forme physique : entretien de la tuyauterie, de la pompe etc.

Entretenir son corps, enfin, c’est aussi avoir un esprit serein : l’activité physique libère de l’endorphine.

Les endorphines sont sécrétées par l’hypophyse et l’hypothalamus chez les vertébrés lors d’activité physique intense, excitation, douleur et orgasme. Elles ressemblent aux opiacés par leur capacité analgésique et à procurer une sensation de bien-être.

Comment s’y mettre ?

Bon c’est pas tout mais on est encore dans la théorie… Comment passer à la pratique ?

Avant de commencer, il faut avoir conscience de ses compétences.

On ne pourra pas tous courir un marathon demain. Notre âge, notre poids, notre volonté sont autant de paramètres qui conditionnent notre potentiel physique.

Pour commencer une activité physique je vous conseille de vous fixer un objectif.

Il existe le sport loisir, le sport compétition, le sport régime, le sport utile, le sport indoor, le sport outdoor

Vous pouvez décider de vous muscler, de vous dérouiller, de vous assouplir, ou encore d’apprendre à vous défendre, à courir, à nager, à rouler…

Vous pouvez aussi opter pour une activité utile : vous rendre au travail à pied ou en vélo plutôt qu’en voiture ou en métro.

Votre excuse est le manque de moyen ? Courir ne coûte rien, de même que les étirements et la musculation au poids du corps.

Les choix sont multiples, il faut trouver l’impulsion, le coup de pied au cul !

Mais bon si vous êtes là vous avez déjà pris votre décision, pas vrai ?

Si vous avez vraiment des difficultés à vous motiver, soyez discipliné !… et si vous avez des difficultés à vous discipliner, choisissez des sports collectifs ou sur rendez-vous (inscription à une séance à une date et une heure précise) : à moins d’être honteusement mal-poli, vous n’aurez pas le choix que d’y aller et donc d’y passer ! 😉

Quels sport choisir pour le prepping / survivalisme ?

Il n’y a pas une réponse unique… mais bien un pannel de réponses possibles.

Être un prepper, c’est anticiper les risques et s’y préparer.

Mais quels risques ? Inondation, incendie, agression dans la rue, fuite de son domicile, naufrage de son bateau… A chaque personne et situation des risques potentiels différents.

Du coup, l’activité sportive et la préparation physique sera également à adapter en fonction de VOS risques, de VOTRE situation, de VOS compétences et capacités.

Plus globalement, on vous conseillera toujours de faire une préparation la plus polyvalente possible, avec de la force, de la souplesse et du cardio.

Le Crossfit fait partie de ces activités physiques qui a fait le choix de répondre à toutes ces problématiques. C’est d’ailleurs très souvent pratiqué par les forces d’intervention (gendarmes, militaires, policiers, pompiers, etc.).

Un autre intérêt de ce type de sport est l’intensité : elle est très forte, très rapidement. Pour les néophytes, c’est évidemment très dur à encaisser (les vomissements lors des premières séances sont fréquents), mais si on réfléchit en tant que prepper, c’est forcément bénéfique d’habituer son corps à pouvoir répondre massivement et rapidement (et aussi de mieux connaître ses limites).

Un autre concept, qui rentre également dans cette démarche : l’entraînement fractionné de haute intensité.

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

3 commentaires

Avatar
Jekozzip 30 novembre 2015 - 8h43

Pour des non-sportifs je recommande la natation plutôt que la course à pied. C’est plus complet et beaucoup moins traumatisant pour le corps.

Répondre
Avatar
Marc Renouf 30 novembre 2015 - 9h09

Randonnée, rollers, natation : de bons sports pour comment sans traumatiser le corps

Répondre
Avatar
Marc Droghetti 30 novembre 2015 - 9h31

Fitness , Calisthenics (poids du Corps) afin de rependre possession de son corps et surtout de son esprit.
A dispo si vous voulez des infos

Répondre

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Biscuits d'urgence - Convar

Cette ration d'urgence, sous format de biscuit de haute valeur énergétique, peut se conserver jusqu'à 20 ans ! Idéal pour votre BOB, EDV, EDC, etc.

Sursac Bivvi Bag

Juste parfait, ce sursac de couchage Snugpak est étanche, léger (270g avec sac de rangement) et respirant (tissu Paratex Dry).

Paracorde 550 Type III

Disponible en noire, mais également en plusieurs autres couleurs, cette paracorde de 4mm peut supporter jusqu'à 250 kilos !

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée