Que faire en cas de coupure de courant et quoi faire pour l’anticiper ?

de Sven
Publié le : Dernière mise à jour le

Un soir, alors que vous lisiez tranquillement ou regardiez un film à la télé, boum : vous êtes plongés dans le noir total.

La panne d’électricité !

Votre premier réflexe est de chercher (à tâtons) votre téléphone, pour sa fonction lampe, afin d’accéder au compteur électrique et de vérifier le disjoncteur.

Si le disjoncteur a sauté ou un fusible a cramé : c’est un moindre mal. On change le fusible ou on remet le disjoncteur sur « on »… et au besoin, on enquête sur la raison (pour éviter que ça se reproduise).

Mais, parfois, la coupure de courant ne vient pas de là et est généralisée à votre quartier, à votre village ou à votre ville.

Ça peut être suite à un incident, une erreur de chantier, des conditions climatiques difficiles comme des chutes de neige ou une tempête… Et pour le coup, nul n’est à l’abri d’un désagrément de ce type !

Et je ne parle pas des potentielles coupures électriques programmées qui se profilent dans un avenir plus ou moins proche, conséquences des crises énergétiques à répétition, de la raréfaction du pétrole et du gaz, les difficultés d’entretien des centrales nucléaires…

Bref, que le risque de coupure soit ponctuel ou récurrent, localisé ou généralisé, l’essentiel (comme toujours) est de se préparer…

Qu’est-ce qu’une coupure de courant ?

Simple, basique : une coupure de courant se définit comme une suspension de la distribution du courant électrique.

Comme dit précédemment, elle peut tout simplement concerner votre habitation, à cause d’une surcharge ou d’un court-circuit. Il suffit dès lors de remettre le disjoncteur et le courant revient, presque par magie.

Parfois, les coupures de courant peuvent être de plus grande ampleur, en termes de durée.

Et c’est là que vous prenez conscience de la dépendance qui vous lie à la fée électricité !…

  • Plus de lumière le soir (mais finalement c’est pas le premier de nos soucis !)
  • Plus de chauffage si vous utilisez des radiateurs électriques, mais aussi une chaudière à gaz ou au fioul, ou même un poêle à bois à pellets… et au cœur de l’hiver, c’est vite invivable dans certaines régions de France (voir notre guide pour se chauffer en cas de coupure)
  • Plus de plaque de cuisson, de réfrigérateur, de congélateur, de machine à laver le linge ou la vaisselle…
  • Plus d’eau chaude, donc plus de douche ou de bain
  • Plus de TV, plus d’ordinateur, d’internet (donc de NoPanic.fr : ahhh, quelle horreur !)… et même, à moyen terme, de smartphone, car vous les rechargez sur le réseau.
  • Des volets ouverts ou fermés le jour et la nuit.

Autant dire qu’une simple panne de courant de quelques jours et plus peut vous faire vivre un vrai calvaire.

Surtout si vous avez organisé votre vie quotidienne et votre confort autour de l’électricité, ce qui est le cas de la majorité d’entre nous.

Que faire dans le cas d’une coupure locale et temporaire ?

Qu’entend-on par « locale » ? Une panne de courant locale concerne essentiellement votre maison ou votre quartier.

Une simple observation du voisinage vous renseignera quant à l’origine :

  • Si la panne concerne le quartier ou l’immeuble, le gestionnaire de réseau est prévenu et va intervenir rapidement.
  • Si la panne est centralisée sur votre logement, le premier réflexe est de vérifier votre compteur. Si le disjoncteur est abaissé, il suffit parfois de le remettre. Sinon, vérifiez un à un tous les fusibles jusqu’à trouver celui qui est endommagé.

Quoi qu’il en soit, ces coupures de courant locales ne sont jamais très longues, dépassant rarement quelques heures.

Elles sont résolues assez rapidement (même si sans lumière et sans chauffage, le temps vous paraît long). Et le meilleur réflexe est de ne rien faire (ou pas grand-chose) :

  • Si vous êtes chez vous, restez chez vous (les rues sombres, la nuit, ça augmente les probabilités d’agression… et les forces de l’ordre sont souvent déjà sur-chargées)
  • Allumez des bougies et/ou des lampes torches
  • N’ouvrez pas le frigo ou le congélateur trop souvent (afin de conserver le froid)
  • Mettez des vêtements plus chauds
  • Prenez un livre ou un jeu de société, et patientez…
  • Si vous n’êtes pas chez vous, prenez soin à ne pas vous mettre en danger et évitez au maximum les déplacements.

On peut évidemment anticiper ce type de coupure et mettre en place de l’équipement (batteries électriques, groupe électrogène, réchaud gaz, etc) et un protocole… mais finalement, c’est faire « beaucoup » pour « pas grand chose ».

Il vaut mieux travailler sur votre dépendance physique et psychologique à l’électricité.

Que faire dans le cas d’une coupure plus importante, générale et/ou récurrente ?

Une coupure générale concerne un secteur plus vaste, à savoir un village ou une ville, un département, une région… Et là, tout le monde est dans la même galère, ce qui entraîne souvent des élans de solidarité.

Certes, ce sont des phénomènes relativement rares en France et ailleurs dans le monde mais tout de même récurrents.

Et ces coupures d’électricité générales sont essentiellement dues à :

  • D’importantes chutes de neige qui détruisent des pylônes ou des fils électriques privant d’électricité des milliers de foyers
  • Des vagues de froid historique comme celle qu’ont connu en décembre 2022 de nombreux états américains
  • Une tempête, un ouragan ou un cyclone qui détruit tout sur son passage. Rappelez-vous, en décembre 1999, deux tempêtes exceptionnelles traversaient la France et plongeaient des millions de Français dans le noir. Ou encore l’ouragan Katarina à la Nouvelle-Orléans en 2005
  • Des pénuries d’énergie. Dans le passé, dans les années 70, pour faire face à une première crise du pétrole, en France, l’électricité n’est pas coupée mais « plafonnée ». En revanche, dans de nombreux pays en Afrique ou en Amérique latine, l’électricité n’est disponible que pendant des horaires fixes (et pas toujours de façon optimale !). Ainsi, la Chine a rationné son électricité en août 2022 en pleine vague de canicule.

Que faire en cas de coupure durable ou de rationnement énergétique ?

  • Ne pas paniquez et patientez en restant chez vous
  • Éteignez les lumières et débranchez tous les appareils électriques non vitaux et/ou énergivores
  • Allumez des bougies (avec précaution) et des lampes torches
  • Mettez la radio (sur piles ou dynamo) pour être informé
  • Évitez de trop ouvrir le frigo et le réfrigérateur.

Coupure généralisée ET dans la durée ? Le blackout…

Dans le cas où la coupure de courant est généralisée à une très grande zone (département / région / pays) et dans la durée, sachez que vous allez devoir changer rapidement de mode de raisonnement.

Cela va se traduire par des difficultés d’approvisionnement alimentaires pour les magasins (et donc pour toutes celles et ceux qui n’ont pas prévu un stock de sécurité), mais également des soucis sur l’approvisionnement en eau de votre domicile.

Lors de coupures, les stations d’épuration ont généralement des générateurs de secours. Mais les stocks de carburant ne sont pas éternels…

Bref, il s’opère dans ce type de configuration un changement de paradigme auquel vous devez également penser et vous préparer.

Par exemple, vous pouvez réfléchir à comment vivre sans électricité du tout !

Comment anticiper les coupures de courant ?

Pour aborder des coupures de courant temporaires ou durables, tout est dans l’anticipation des conséquences et la préparation.

Quelques mesures de prévention s’imposent. La solution la plus simple est de faire un stock ou module d’urgence constitué des matériels, équipements ou nourriture suivants : 

  • Des bougies et des lampes torches LED, à recharge manuelle ou sur piles. Et n’oubliez pas de faire le plein de piles !
  • Des réserves de nourriture lyophilisée, des soupes, des fruits secs, des biscuits, des rations de survie, ou tout aliment pouvant être conservé à température ambiante (n’oubliez pas la nourriture de vos animaux !)
  • Des bouteilles d’eau 
  • Un réchaud à gaz et des bouteilles de gaz (ou réchaud essence, réchaud gel, etc.)
  • Une radio fonctionnant sur piles (ou dynamo)
  • De l’argent liquide
  • Une trousse de secours d’urgence
  • Un chargeur portable (idéalement solaire) pour les téléphones
  • Des lingettes pour l’hygiène
  • Des vêtements chauds (sous-vêtements thermiques, pull en laine, plaids et couvertures en laine, voire de survie au besoin)
  • Des allumettes et des briquets

Si un événement climatique d’envergure est annoncé, pensez à ouvrir certaines de vos volets électriques (pour ne pas rester dans le noir… mais pas tous, car un volet a également une capacité isolante non négligeable) et le portail électrique (escalader son portail pour sortir de chez soi n’est jamais évident !).

La solution réside aussi peut-être dans un changement radical pour ne plus être dépendant de l’électricité, par exemple en devenant tout ou partie autonome sur sa production énergétique.

A lire aussi

S’abonner
Notification pour

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Sac d'évacuation - 1 personne

Pensé pour les situations de crise qui nécessitent une évacuation rapide (ouragan, séisme, inondation...). Sac développé avec les conseils des équipes de Secouristes sans Frontières.

Ration Militaire - 3000 kcal

Ration de combat alimentaire, de l'armée, pensée pour 24h : petit déjeuner, déjeuner, dîner et compléments. Haute valeur énergétique.

Assortiment Lyophilisé

Sélection des 10 meilleurs repas lyophilisés et déshydratés : Real Turmat, Expedition Foods, LyoFood, Adventure Food, Trek'n Eat, Mx3, Travellunch, Voyage, Tent Meals et Firepot.

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée