Soins et Premiers Secours : Guide Complet + Liste de trousse de secours

de Mat & Thom
Publié le : Dernière mise à jour le

Comment faire les premiers soins ? Où se former aux premiers secours ? Quels sont les gestes essentiels à connaître et maîtriser ? Quoi mettre dans sa trousse de secours ?…

Beaucoup de questions essentielles que nous allons traiter dans cet article… mais pas que !

Nous allons également évoquer l’hygiène, première étape pour se préserver de nombreux risques et donc ne pas tomber malade ou se blesser inutilement.

Hygiène et Soins

Une bonne hygiène éloigne les risques !

Avoir une bonne hygiène de vie (alimentation, gestes barrières, etc.), tout comme la sécurisation de son environnement (lorsqu’on bricole, travaille, etc.) est une évidence qui est pourtant trop souvent négligée.

Pourtant, la meilleure manière d’être en bonne santé, ça n’est pas de savoir se soigner… mais bien de ne pas tomber malade ou de se blesser.

Un exemple ? L’eau.

Dans un certain nombre de pays, il est très risqué de boire de l’eau du robinet : elle peut être impure à la consommation voire pire

C’est évidemment également le cas lorsqu’on est en pleine Nature ou en cas de situation dégradée à son domicile (une inondation dans son secteur de vie ou un accident agricole ou industriel peut rendre l’eau non-potable).

Or, il existe une solution pour prévenir pas mal de risques : les pastilles Micropure Forte.

Utilisables en pleine nature, elles sont très efficaces et ne laissent presque pas de goût.

Micropur Forte est la solution de désinfection de l’eau la plus performante car son association de chlore et d’ions d’argent (DCCna) régule le bon dosage du chlore.

Il élimine rapidement et efficacement les bactéries et les virus en 30 minutes ainsi que les protozoaires en 2 heures. Les ions d’argent protègent l’eau et évitent la recontamination jusqu’à 6 mois.

Complémentaire à ce type de solution, vous avez également la possibilité de vous équiper de filtres à eau (voir notre guide).

Pastilles Micropur
Pastilles Micropur

Pensez également, autant que possible, aux gestes d’hygiène du quotidien.

Les gestes barrières, par exemple, ont été remis très fortement en avant avec la pandémie COVID-19.

Mais les gestes d’hygiène englobent plus de concepts :

  • Lavez-vous les mains autant que possible
  • Portez un masque en zone à risque
  • Adaptez votre équipement à votre environnement
  • Prévoyez 1 change complet par personne et effectuez un roulement
  • Entretenez vos pieds : séchez bien vos orteils après chaque lavage. Le fait de rester plus que d’habitude les pieds chaussés risque de provoquer des lésions et des pourrissements/mycoses
  • Entretenez votre bouche : je ne vous souhaite pas d’avoir une rage de dent

Soignez-vous !

Ne procrastinez pas et soignez la moindre blessure : vous devez être en pleine santé.

Comme pour l’hygiène, c’est valable dans la vie de tous les jours (en « période calme ») et encore plus en cas de crise (période troublée) ou situation de survie.

Trousse de secours

Maintenez à jour votre trousse de soin, et sur le même principe que la nourriture, anticipez vos besoins sur plusieurs jours / semaines / mois (si vous avez un traitement, par exemple, ou des allergies, de l’asthme, etc.).

Voici la liste optimale de ce dont vous pourriez avoir besoin :

1- Module Instruments et matériel.

  • 1 Cyalume Blanc 8 heures.
  • 1 thermomètre.
  • 1 coupe-ongles (large).
  • 1 paire de ciseaux de petite taille.
  • 1 paire de ciseaux Jesco.
  • 2 paires de pinces hémostatiques.
  • 1 rasoir jetable.
  • 1 pince a épiler.
  • 1 pince a épiler pointue.
  • 10 épingles a nourrice.
  • 2 scalpels.
  • 2 lames de rasoir.
  • 1 Aspi-venin
  • 1 couverture de survie

2- Module blessures.

  • 5 pansements de suture.
  • 30 pansements.
  • 1 pansement 10x10cm.
  • 10 compresses stériles de 7x7cm.
  • 10 compresses stériles de 10x10cm.
  • 2 tampons stériles de 12x22cm.
  • 10 pansements antiadhésifs de 7x7cm.
  • 2 tube de colle de Cyanoacrylate, pour fermer une plaie peu profonde, substitue les points de sutures.
  • 3 mètres de duct tape.
  • 20 serviettes antiseptiques.
  • 2 coussins hémostatiques QuikClot.
  • 5 pansements pour ampoules.
  • 210ml de solution saline. Solution pour rincer et nettoyer une plaie.
  • 210ml d’eau oxygénée.
  • 10 aiguilles de suture de différentes tailles, semi-incurvées, 1/4 de cercle et 3/8e de cercle + 3 mètres de fil polyester.

3- Module dents.

  • Fil dentaire.
  • Kit de réparation: 1 tube de gel anesthésiant +1 applicateur + 1 tube de « colle dentaire »

4- Module squelette et muscle.

  • 1 Sam Splint (large).
  • 1 bandage triangulaire.
  • 1 attelle pour les doigts.
  • 2 compresses chauffantes.
  • 1 bande de contention type Elastoplast de 5x130cm.
  • 1 bande de contention type Elastoplast de 15x150cm.
  • 1 bande crêpe.
  • 5 bandes de gaze de 5x130cm
  • 1 rouleau de sparadrap.

5- Module protection.

  • 1 savonnette.
  • 1 bouteille de gel antibactérien.
  • 20 paires de gants en Nitrile.
  • 5 sacs plastique type sac congélation (Ces sacs peuvent servir à se débarrasser de produits contaminés, par exemple)
  • 5 masques anti-poussière.
  • 2 paquets de mouchoirs.
  • 1 masque de protection bouche a bouche.
  • Baume pour les lèvres.
  • Crème solaire.

6- Module pharmacie.

  • 100 Acetaminophen 500mg (douleurs et fièvre) ou 100 Ibuprofen 200mg (douleurs et fièvre).
  • 50 Aspirine 325mg.
  • 30 anti-acide 75mg (reflux acides dus au changement brutal d’alimentation)
  • 40 Imodium (comprimés à croquer). Indispensable.
  • 30 Xanax 0.25mg. (gestion du stress)
  • 20 comprimés antihistaminiques.
  • 20 Vicodin, 500mg de paracetamol et 5mg d’hydrocodone (douleur).
  • 1 EpiPen auto-injecteur (traitement de réactions allergiques aiguës pour éviter un choc anaphylactique).
  • 50 multi-vitamines à croquer.
  • 1 tube de cortisone.
  • 1 tube de crème pour les brûlures.
  • 1 tube de crème antiseptique triple.
Soins et Premiers Secours : Guide Complet + Liste de trousse de secours

N’oubliez pas la posologie !

Lorsqu’on fait sa trousse de santé, son kit de soin, on a tous tendance à faire la chasse aux kilos.

Du coup on n’emmène que des médicaments en conditionnements minimalistes (1/2 plaquette – tubes)… mais au moment de l’usage, pour les médicaments que ne nous n’utilisons pas couramment, on se retrouve face à des doutes quant aux posologies, notamment vis à vis des enfants.

M’étant retrouvé dans cette situation, la connexion internet m’a sauvé, mais dans le cas où je me serais trouvé hors réseau, j’aurais été en difficulté.

J’ai donc rajouté à mon kit une feuille de posologie de tous les médicaments contenus dans ma trousse.

Faites de même : n’oubliez pas la posologie !

Les Premiers Secours

Plus important et essentiel que le matériel : les bases et gestes de premiers secours.

Pour vous former, il y a évidemment des guides et vidéos sur Internet, mais je vous invite plutôt à vous tourner vers des formations présentielles.

Pour avoir eu l’occasion d’en suivre une, c’est réellement indispensable ! Par contre, pensez à en faire de manière régulière (tous les deux ans par exemple), au risque d’oublier certains gestes.

Ces savoir-faire vous seront évidemment utiles dans le cadre d’un effondrement sociétale, mais plus prosaïquement dans la vie de tous les jours lors d’une crise temporaire (inondation, accident de la route, etc.) et des accidents du quotidien.

Les 4 étapes pour porter secours

  1. Sécurisez le lieu de l’accident et les personnes impliquées.
  2. Appréciez l’état de la victime.
  3. Demandez de l’aide.
  4. Effectuez les gestes de premiers secours.

Ces gestes de premier secours sont différents, en fonction de la situation.

Voici quatre situations les plus fréquemment rencontrées : l’étouffement, le saignement, l’inconscience et l’arrêt cardiaque.

Que faire en cas d’étouffement ?

  1. La victime ne peut pas répondre (elle secoue éventuellement la tête), mais est consciente.
  2. La victime ne peut ni parler, ni respirer, ni tousser. Elle peut émettre des sifflements ou tenter de tousser sans émettre de bruit.
  3. Donnez un maximum de 5 claques dans le dos de la victime. Après chaque claque, vérifiez si tout rentre dans l’ordre.
  4. Si les claques dans le dos n’ont pas d’effet, effectuez un maximum de 5 compressions abdominales.
  5. Si le problème n’est toujours pas résolu, alternez 5 claques dans le dos et 5 compressions abdominales.
  6. Si la victime perd connaissance, posez-la délicatement au sol et alertez immédiatement votre entourage (si possible), puis entreprenez une réanimation cardio-pulmonaire en commençant par effectuer 30 compressions thoraciques.
  7. Poursuivez la réanimation jusqu’à ce la victime reprenne une respiration normale.

Que faire en cas de saignement ?

  1. Évitez, si possible, tout contact avec le sang de la victime ; demandez-lui de comprimer elle-même sa blessure.
  2. Sinon, exercez une pression directement sur la plaie avec vos mains protégées (gants jetables, sac plastique ou linge).
    Allongez la victime en position horizontale.
  3. Demandez à une personne présente d’alerter la base ou vous survivez ou faites-le vous-même si vous êtes seul.
  4. Si la plaie continue de saigner, comprimez-la encore plus fermement.
  5. Poursuivez la compression sur la plaie jusqu’à l’arrivée de vos amis.
  6. Si vous devez vous libérer (par exemple pour aller donner l’alerte), appliquez un tampon relais pour remplacer votre compression manuelle.
  7. Lavez-vous les mains après avoir effectué ces premiers secours.

Que faire en cas d’inconscience ?

  1. Vérifiez que la victime ne réagit pas.
  2. Libérez les voies aériennes.
  3. Vérifiez que la victime respire.
  4. Tournez la victime sur le côté en position latérale de sécurité.
  5. Demandez à quelqu’un d’alerter la base ou vous survivez ; allez chercher de l’aide si vous êtes seul.
  6. Vérifiez régulièrement la respiration de la victime jusqu’à l’arrivée de vos amis.

Que faire en cas d’arrêt cardiaque ?

  1. Vérifiez que la victime ne réagit pas et ne respire pas normalement (cf. partie sur l’inconscience).
  2. Demandez à quelqu’un de prévenir la base ou vous survivez et d’apporter immédiatement un défibrillateur automatisé externe (si vous en avez un). Faites tout cela vous-même si vous êtes seul.
  3. Commencez par effectuer 30 compressions thoraciques.
  4. Pratiquez ensuite 2 insufflations.
  5. Alternez 30 compressions thoraciques et 2 insufflations.
  6. Continuez la réanimation jusqu’à ce que vos amis arrivent et vous assistent à poursuivre la réanimation, ou que la victime reprenne une respiration normale.

Lors d’une formation ou d’un cour sur les gestes qui sauvent, deux techniques sont également enseignées : le massage cardiaque et le bouche-à-bouche…

Comment faire un massage cardiaque ?

  1. Placez la victime sur un plan dur, le plus souvent à terre.
  2. Agenouillez-vous à côté de la victime
  3. Placez le talon d’une de vos mains au milieu de sa poitrine nue.
  4. Placez le talon de l’autre main sur votre première main.
  5. Solidarisez vos deux mains. N’appuyez ni sur les côtes, ni sur la partie inférieure du sternum.
  6. Positionnez-vous de façon à ce que vos épaules soient à l’aplomb de la poitrine de la victime. Bras tendus, comprimez verticalement le sternum en l’enfonçant de 4 à 5 cm.
    Après chaque pression, laissez la poitrine de la victime reprendre sa position initiale afin de permettre au sang de revenir vers le cœur. Maintenez vos mains en position sur le sternum.
    La durée de la compression doit être égale à celle du relâchement de la pression de la poitrine.
    Effectuez 30 compressions thoraciques à une fréquence de 100 par minute, soit environ 2 compressions par seconde.
  7. Pratiquez ensuite 2 insufflations par la technique du bouche-à-bouche.

Comment faire le bouche-à-bouche ?

  1. Basculez de nouveau la tête de la victime vers l’arrière et soulevez son menton (cf. partie sur L’inconscience.
  2. Placez une main sur son front et pincez ses narines entre le pouce et l’index.
  3. De l’autre main, maintenez son menton de telle sorte que sa bouche s’ouvre.
  4. Inspirez normalement, penchez-vous vers la victime et couvrez entièrement sa bouche par la vôtre.
  5. Insufflez lentement et régulièrement de l’air dans la bouche de la victime tout en vérifiant que sa poitrine se soulève. Chaque insufflation dure environ 1 seconde.
  6. Tout en maintenant la tête de la victime basculée en arrière et son menton relevé, redressez-vous légèrement pour vérifier que sa poitrine s’abaisse à l’expiration.
  7. Inspirez de nouveau normalement et pratiquez une seconde insufflation.
  8. Repositionnez correctement vos mains et pratiquez 30 nouvelles compressions thoraciques.

Vidéo Bonus : Comment soigner une blessure par balle ?

Un peu (beaucoup) hors-sujet, je souhaitais partager avec vous cette vidéo qui nous parle des solutions modernes pour soigner les blessures par balle.

En conclusion ?

En situation de survie ou de crise grave ou prolongée, le bien-être physique, la forme physique, ou encore le bien-être psychologique, seront probablement vos meilleures armes.

Prenez soin de vous, d’autant plus si vous ne pouvez plus compter sur personne : pas de médecin, pas d’hôpital, pas de système de santé immédiatement accessible…

Enfin, la base de tout : Entraidez-vous et partagez…

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

8 commentaires

Clicking Here 17 mai 2013 - 12h39

Clicking Here…
[…]that is the finish of this post. Right here you’ll obtain some internet sites that we consider you will appreciate, just click the hyperlinks over[…]…

Répondre
facebook poker chips 17 mai 2013 - 13h14

facebook poker chips…
[…]that could be the finish of this article. Right here you will discover some web-sites that we consider you?ll appreciate, just click the links over[…]…

Répondre
Avatar
Quentin Flaceliere 17 décembre 2013 - 1h12

Merci pour les conseil pour le cycle menstruel car en effet très dur de trouver des infos la-dessus. d’ailleurs je me demande comme il fond en Amazonie et Afrique profonde ?

Répondre
Avatar
Justin 15 janvier 2014 - 2h23

Comme autrefois… elles se mettent une serviette qu’elles lavent

Répondre
Avatar
fried 19 juin 2014 - 13h54

J’utilise la coupe en silicone ! ca me parait beaucoup plus hygiénique que les tampons et de très loin plus hygiènique et pratique que les serviettes (honnêtement les serviettes, je trouve ca vraiment gore), un petit investissement de départ pour des années de tranquilité la conscience tranquille !!! Pourquoi ne font ils pas de pub pour la mooncup à la télé ? parce que c’est tellement génial que toute les filles s’y mettraient, et le bizness des tampons et serviettes jetables arrêteraient de tourner, ce qui n’est pas possible, vu qu’ils ont encore plein de matières premières à gaspiller et d’argent à gagner. MOONCUP LES FILLES !!!

Répondre
Avatar
NoPanicfr 19 juin 2014 - 13h55

merci!

Répondre
Avatar
Christophe Landriot 9 juillet 2014 - 14h46

j’ajouterai la pince à tique (dur a retirer à la pince a epiler du fait des machoire, faut tourner)et un marqueur (entouré une piqure , un inflammation pour voir comment elle evolue) noté des infos sur un blessé etc..

Répondre
Avatar
NoPanicfr 9 juillet 2014 - 14h55

bien vu!

Répondre

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Biscuits d'urgence - Convar

Cette ration d'urgence, sous format de biscuit de haute valeur énergétique, peut se conserver jusqu'à 20 ans ! Idéal pour votre BOB, EDV, EDC, etc.

Sursac Bivvi Bag

Juste parfait, ce sursac de couchage Snugpak est étanche, léger (270g avec sac de rangement) et respirant (tissu Paratex Dry).

Paracorde 550 Type III

Disponible en noire, mais également en plusieurs autres couleurs, cette paracorde de 4mm peut supporter jusqu'à 250 kilos !

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée