Comment se chauffer en ville, en cas de coupure d’électricité ? [GUIDE]

de Mat & Thom
Publié le : Dernière mise à jour le

Un lecteur québécois de NoPanic m’a posé une question sur une problématique personnelle. Je cite :

Comme les nuits s’allongent au Québec et rafraîchissent… Comment les gens en appartement pourraient subsister au besoin de chaleur s’il advenait une longue panne d’électricité ? – Notez, en Abitibi les hivers sont très froides, parfois -35°C.

Comment (ré)chauffer sa maison de ville, ou son appartement, en cas de panne de courant ?

Une excellente question, d’autant que pour un rural comme moi, qui a à sa disposition 3 solutions de chauffage différentes, je ne me l’étais jamais posée.

Mais « challenge accepted » : nous allons y répondre !

Comment anticiper ?

Avant que cela arrive réellement, il faut évidemment se préparer.

Ça paraît logique mais c’est souvent quand c’est trop tard qu’on se pose la question (à part si on un prepper chevronné).

1 – L’isolation

Qui dit froid, dit chauffage… et qui dit chauffage dit énergie, mais aussi (et surtout) isolation.

La première chose qu’on doit maitriser quand on chauffe un espace, c’est l’isolation de cet espace.

Il existe des normes, des DTU (document technique unifié) pour chaque type d’isolant et de zone à isoler (mur, plafond, toit, combles, cloison…).

Cf. notre guide sur l’isolation de la maison.

C’est assez complexe et laborieux mais un espace bien isolé conservera mieux toute source de chaleur, même la plus petite (radiation du corps, bougie…).

Si vous ne maitrisez pas l’isolation de votre habitation, si par exemple vous êtes en location, vous pouvez quand même concentrer votre zone chauffée dans un espace restreint et du coup consacrer un peu de votre préparation à l’isolation de cette zone.

Attention tout de même aux déperditions de chaleur lors des va et vient.

Nos conseils :

  1. Contrôler et améliorer l’isolation
  2. Réduire la surface de chauffe en cas de coupure

2 – L’énergie

En cas de coupure d’électricité, à moins d’avoir un poêle à bois, vous n’aurez plus de chauffage : les chaudières à fioul et gaz, les pompes à chaleur et même les poêles à granulés fonctionnent à l’électricité.

Donc, à moins de produire sa propre électricité… il va faire froid.

Il existe 4 énergies principales en remplacement de l’électricité : le gaz, le bois, le charbon et le pétrole.

Mise en garde : attention aux systèmes qui peuvent causer des émanations de gaz toxiques comme le monoxyde de carbone.

Vous trouverez une alternative portable à chacune de ses énergies.

Certains de ces chauffages d’appoint nécessitent quand même une installation certifiée (pour les assurances) sous peine de mettre le feu ou de mourir intoxiqué…

J’aime l’a polyvalence du poêle / cuisinière à bois traditionnel, car il permet aussi de cuisiner, mais l’installation nécessite une cheminée, et il ne faut pas négliger le stockage du bois.

Le pétrole se conserve mal.

Pour une question de stockage simple du combustible en appartement (sur le moyen ou long terme) j’opterai donc pour un chauffage d’appoint au gaz (même si la plupart des proprio refusent le stockage de bouteille de gaz).

Il existe plusieurs système dont voici les principaux:

  • La technologie Infrarouge pour un chauffage essentiellement par rayonnement : Cette solution apporte une chaleur forte et instantanée, qui permet de chauffer rapidement une pièce sans en dessécher l’atmosphère.
  • La technologie Catalyse, par convection naturelle : Cette solution garantit une chaleur douce et homogène idéale pour réchauffer l’air ambiant.
  • La technologie NIT, par convection naturelle et rayonnement. La chaleur est forte et instantanée. Cette solution offre un rendement supérieur à l’ensemble des chauffages au gaz. Dotés de brûleurs apparents, les chauffages ont un aspect « feu de cheminée » très caractéristique.

La technologie NIT présente un risque de brulure ou de renversement (même si certains brûleurs sont dotés d’un coupe circuit).

La technologie infrarouge est pertinente.

Il existe aussi les poêles à catalyse qui procurent de la chaleur issue de la combustion du gaz à basse température et sans flamme. Ils écartent ainsi les risques de formation d’oxyde de carbone. Diffusée par un panneau en fibres céramiques, la chaleur est homogène. Les qualités des poêles à catalyse tiennent donc autant à leur confort de chauffe qu’à leur sécurité d’utilisation. Certains sont dotés d’un thermostat.

Nos conseils :

  • Avant l’achat, assurez-vous que l’appareil soit conforme à la norme EN 449 qui concerne tous les appareils de chauffage au gaz.
  • On peut aussi imaginer la production et le stockage d’électricité dans le but de faire tourner un chauffage d’appoint 12V mais c’est une solution très temporaire.

Quoi faire le jour J ?

Le jour j, en plus de votre chauffage d’appoint, il vous faut respecter des consignes simples mais qui peuvent vous faire gagner quelques degrés…

Consignes générales

Limitez les sorties, les portes ouvertes trop longtemps, mais aérez votre habitation une fois par jour.

Maintenez une chaleur constante : laissez trop refroidir une pièce vous fera consommer plus d’énergie à réchauffer que si elle avait été maintenue à la température voulue.Évitez donc le chauffage en « dent de scie ». Vous pouvez tout de même réduire un peu la nuit.

L’alimentation

Une bonne alimentation réduit aussi la sensation de froid et limites les risques de maladies.

Optez pour les soupes de légumes qui détiennent des nutriments essentiels (fibres, vitamines et minéraux) et aident à renforcer vos défenses immunitaires.

Buvez du café, même à faibles doses il est efficace pour activer la thermogenèse.

Mangez épicé : le piment modifie l’activité du système nerveux autonome et active la thermogenèse via la capsaïcine, son ingrédient actif.

Il faut savoir aussi que le gingembre contient du gingerol et le poivre noir de la pipérine. Ces deux ingrédients font partie de la même famille que la capsaïcine du piment. Même s’ils sont moins puissant, ils restent efficaces pour lutter contre le froid.

Enfin, les protéines (animales et végétales) sont les macronutriments qui ont un effet thermique plus élevé comparativement aux glucides ou aux lipides. Attention donc à ne pas les négliger en hiver.

L’équipement

Il existe tout une gamme de vêtements thermiques et des solutions de protection pour réguler au mieux la température de son corps : c’est la base… et peut-être même notre conseil le plus important de ce guide : habillez-vous !

Voir notre article sur l’isolation 3 couches.

Vous pouvez aussi avoir avec vous une couverture de survie ou une space blanket, pour les situations les plus extrêmes.

En attendant : être conscient de l’augmentation des prix de l’électricité

Ce qu’on essaie parfois de vous faire passer pour une « crise énergétique » n’en est pas une.

Il s’agit d’un phénomène de déplétion des ressources (gaz, pétrole, charbon, etc.) durable et qui va s’amplifier dans le temps.

Autrement dit : Le prix de l’énergie a fortement augmenté ces dernières années, en France et dans le monde… et ça va continuer et s’aggraver.

Contrairement à ce que certaines personnes pensent, du fait du « tout nucléaire », l’électricité n’est pas non plus épargnée.

Au moment où j’écris ces lignes, comptez 0,17 € du kilowatt heures pour un compteur basique. Ce prix descend à 0,135 € en heures creuses et peut grimper à 0,18 € pendant les plages horaires pleines.

Depuis 2020, les tarifs ne cessent d’augmenter chaque semestre (entre 0,5 et 2,5 %), jusqu’à février 2022 et la brutale augmentation du prix de l’électricité de 4% !

Cette augmentation des tarifs de l’énergie devrait vous inciter à être vigilant dans le choix de votre fournisseur. Il y a de plus en plus de fournisseurs sur le marché et le prix devient un argument commercial presque aussi important que la qualité du service (et sa tenue dans le temps).

Sous entendu, choisissez bien les options de dépannage que vous souhaitez souscrire.

Il existe par exemple des garanties dépannage en 24 heures. Vous pouvez aussi demander l’installation d’un matériel spécifique et d’un abonnement sur mesure pour certains appareils, ou votre installation.

Et vous ?

Êtes-vous prêts ? Avez-vous anticipé cette hausse continue du prix de l’énergie ? Savez-vous si votre fournisseur d’énergie vous permet d’être plus ou moins résilient ?…

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

2 commentaires

Avatar
mousse 23 octobre 2014 - 9h59

Pour le fonctionnement d’une chaudière au gaz sur batterie 12v j’y crois pas trop , ou alors vraiment pas longtemps car vu tout ce qu’il faut alimenté dessus (circulateur,circuit imprimées,extracteur sur chaudière ventouse etc….) . A essayer,je bosse dans ma maintenance de chaudière et je serais curieux de savoir combien de temps ça peut fonctionner

Répondre
Avatar
Redfish 20 octobre 2017 - 13h28

« Il existe tout une gamme de vêtements thermiques et des solutions de protection pour réguler au mieux la température de son corps, c’est une partie à ne pas négliger. »
Je placerai même ce point en prioritaire… si vous êtes bien protégé, le besoin de chauffage devient moins important, donc on économise son bois/gaz/pétrole/batterie et donc on gagne autant en économie.
De plus, le besoin d’énergie n’est pas proportionnel, mais exponentiel, pour monter en température (delta temp° ambiante / temp° ajoutée).
Ainsi passer de 16° à 18° demande plus d’énergie que de passe de 14° à 16°.
😉

Répondre

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Filtre à eau Berkefeld

Un des meilleurs filtres à eau à gravité du marché. Purifie votre eau des sédiments, bactéries, parasites, kystes, odeurs, produits chimiques, dérivés chlorés ou encore métaux lourds.

Sac à dos Urban 22L - TT

Nouveauté chez Tasmanian Tiger : Un sac au look totalement urbain. Vous bénéficiez ainsi de la qualité et des avantages du sac militaire (modulaire, système MOLLE, etc.) et du low profile !

Rations de survie

Trois chiffres pour ce biscuit de survie Convar-7 : 125 grammes / 614 kcal / se conserve 20 ans. En bonus, c'est bon et multi-vitaminé !

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée