Où stocker de la nourriture chez soi ? La pièce idéale…

de Sven
Publié le : Dernière mise à jour le

Dans notre article sur nos astuces pour bien stocker, on vous a dévoilé la pièce idéale, le lieu ultime…

J’ai nommé : le cellier.

Également connu sous les noms de garde-manger, buanderie, réserve ou encore la seconde cuisine…

Malheureusement, ces pièces de la maison ont fortement tendance à disparaître au profit de patio, dressing, jardin d’hiver, et cie.

Mais, souvenez-vous…

A l’époque…

Quand j’étais petit, chez chacun de mes grands-parents il y avait une buanderie ou un cellier.

Dans cet espace, on trouvait parfois une seconde cuisine où on faisait des confitures, des compotes et des conserves. On préparait aussi le gibier, les volailles et parfois même le cochon!

Dans cet espace un peu à part, il y avait des rangées de boîtes en réserve sur de nombreuses étagères.

Ça sentait un peu la poussière et il y avait des araignées, mais c’était bon signe (elles aiment les endroits sains).

Le niveau général baissait en hiver, mais explosait au début de l’été quand on commençait à ramasser et s’échanger les fruits et les légumes. En septembre, après les vendanges on mettait le vin en bouteille et si on n’avait pas de vigne on le faisait venir en tonneaux.

Cette organisation ne nécessitait pas d’internet, ni de tableau Excel ou d’application : chaque chose était à sa place, rien ne périmait, tout était consommé en son temps.

Où stocker de la nourriture chez soi ? La pièce idéale...

Aujourd’hui…

Un jour, il y a eu une transition avec la multiplication des grandes surfaces et la disparition du stockage au profit de l’approvisionnement en flux tendu.

Ceux qui souhaitaient tout de même conserver sur une plus longue durée que quelques jours, ont investi dans un congélateur (cette machine qui permet d’oublier un cordon bleu pendant 5 ans qu’on jetterait tellement il est brûlé par le froid).

Aujourd’hui, on est marginal si on fait du stock, on est paranoïaque ou vieux con.

On subit des DLC et des DLUO de plus en plus courtes et on gaspille de plus en plus.

Après, c’est sûr : on a des dressings de star avec des millions de fringues… dans lesquelles on ne rentre plus, à force de manger de la merde dans des emballages en plastiques.

Bref, il faut rétablir une pièce pour le stock !

Si on s’arrête un instant et qu’on regarde les événements passés (et à venir) où tout le monde se rue dans des super-marchés exsangues, à la moindre rupture de la normalité (#covid19), ça ne paraît pas si bête de rétablir une pièce dédiée au stockage.

Pas vrai ?

Sauf, qu’à l’heure des cuisines ouvertes, je me vois mal dans mon salon face à une rangée de conserves !

Donc : pensez cellier. Pensez pièce de stockage (ou au minimum un grand placard dédié).

Quelques conseils :

  • Le plus important, stockez ce que vous avez l’habitude de manger et faite tourner
  • Organisez votre rangement par genre (conserves, stock longue durée, consommable, féculents…)
  • Choisissez un endroit sec et ventilé, à l’abri de la lumière et sans variation de chaleur (pour de meilleures conditions de stockage)
  • Attention aux insectes et rongeurs : choisissez des boîtes étanches / hermétiques
  • Ne laissez rien en contact direct avec le sol (inondation, humidité…)
  • Gardez votre espace rangé et ne le transformez pas en grenier/garage
  • Installez un tableau et de quoi écrire pour faire vos listes et prendre des notes sur l’état des stocks

Et vous…. vous avez un cellier ?

Partagez vos astuces dans les commentaires !

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

2 commentaires

Avatar
havelock 17 septembre 2017 - 20h27

sans compter l’atelier car on répare et fabrique souvent soit même quand on veut étre résilient

Répondre
Avatar
laurent 27 avril 2018 - 18h14

Et bien, tout se trouvait dans la buanderie et garage, en location dans une maison BBC mais pas de garage isolé et une chaleur en été… Donc j’ai tout déménager cette semaine pour mon bureau et un placard au milieu de la maison. Au moins pas de lumière et une temperature qui ne va pas bouger.

Répondre

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Biscuits d'urgence - Convar

Cette ration d'urgence, sous format de biscuit de haute valeur énergétique, peut se conserver jusqu'à 20 ans ! Idéal pour votre BOB, EDV, EDC, etc.

Sursac Bivvi Bag

Juste parfait, ce sursac de couchage Snugpak est étanche, léger (270g avec sac de rangement) et respirant (tissu Paratex Dry).

Paille filtrante - Survie

Ce système de filtration qui permet de purifier plus de 1000 litres d'eau, soit 666 jours de besoins en eau potable pour une personne.

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée