Quelle est la différence entre une DLC et une DLUO ? [GUIDE]

de Mat & Thom
Publié le : Dernière mise à jour le

Beaucoup de consommateurs confondent DLUO et DLC.

Ces abréviations veulent respectivement dire :

  • DLUO : Date Limite d’Utilisation Optimale
  • DLC : Date Limite de Consommation

Cette confusion est la cause de beaucoup de gaspillage alimentaire et mérite une petite mise au point.

Rappel : Moins gaspiller, c’est moins consommer. Donc faire des économies mais également augmenter son autonomie.

Qu’est-ce qu’une DLUO ?

Quand il s’agit d’une DLUO, une fois la date indiquée, les aliments restent consommables sans risque pour la santé.

Ils peuvent par contre avoir moins de goût et perdre leur qualité nutritionnelles. La texture peut aussi être altérée.

Mais, et c’est important : vous pouvez consommer ces aliments au delà de la DLUO.

Qu’est-ce qu’une DLC ?

Au delà de la DLC (date limite de consommation), le produit peut présenter un danger pour la santé.

Attention donc aux produits ayant dépassé la DLC.

Cependant, il est aussi important de savoir que les DLC sont parfois volontairement courtes, afin de garantir une qualité optimale du produit, mais aussi afin de favoriser le gaspillage et la (sur)consommation.

Pour la petite anecdote, le produits fabriqués en métropole (pour la même date de production) ont parfois une DLC supérieure de quelques semaine pour les DOM-TOM, le voyage par container pouvant prendre plusieurs semaines.

Que faire d’un produit quand la date est dépassée ?

Quand la DLC ou la DLUO est atteinte, certain produits peuvent encore être consommés pendant quelques jours, semaines, ou même mois…

Voici un résumé, à titre d’information (je vous recommande de faire votre propre expérience) des délais de consommation constatés sur différents types de produits.

Note : ces informations sont valables uniquement pour un produit qui n’a pas été ouvert, en bon état et qui a été conservé dans de bonnes conditions.

  • Yaourts : La flore lactique les protège mais ils seront plus acides. 10 jours après la date
  • Lait UHT : Il se conserve 2 mois car il est stérilisé, il peut devenir grumeleux. 2 mois après la date
  • Œufs : Si la coquille est intacte, il peuvent se conserver 4 semaine au frigo. 4 semaines après la date
  • Fromages : Il moisit ou devient fort en goût avant d’être dangereux 2 semaines après la date
  • Surgelés : Pas de risques sanitaire si on les conserve sans rupture à -18°C mais leur qualité se dégrade Pas de limite
  • Conserves : Si la boite est intacte, pas de limite
  • Produits secs : S’ils restent à l’abri de l’humidité, pas de limite
  • Épices : Elles peuvent perdre leur arôme, mais sinon pas de limite

Vous savez tout, le dernier conseil que je vous donne c’est d’apprécier par vous même l’état d’un produit avant sa consommation (visuel et odorat)… et en cas de doute, vous abstenir !

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

6 commentaires

Avatar
Thierry 1 octobre 2014 - 8h25

En ce qui concerne la DLC, une récente étude a montré de gros écarts pour des produits identiques entre la métropole et l’outre-mer; par exemple, des yaourts qui ont 30 jours de DLC en métropole et 50 dans les DOM.

Répondre
Avatar
NoPanicfr 1 octobre 2014 - 8h29

je l’ai écrit dans l’article non? 😀

Répondre
Avatar
Thierry 1 octobre 2014 - 8h33

Effectivement…..suis mal réveillé 🙂

Répondre
Avatar
Alex 1 octobre 2014 - 13h26

Les yahourts je les aient déjà mangés + de 2 mois voir 3 mois après la date … tant qu’ils restent au frigo on peut les consommer très tardivement.
Pareil pour les oeufs , 2 mois ça passe ( au frigo , bien sur ! ) , et on peut les conserver dans une saumure saturée pendant 1 an !!! ( eau + sel , ajouter du sel jusqu’a ce qu’il ne se solubilise plus )

Répondre
Avatar
ckqrisse 22 juin 2016 - 20h08

yaourts blanc, consommable tant que pas gonflé. J’ai fait 1 an maximum pour le moment.
Lait, j’ai dépassé les 6 mois mais il faut le consommer vite après ouverture
Fromage, ça dépend du type mais les pates dures se conservent longtemps

Répondre
Avatar
Maurice 9 janvier 2017 - 11h54

En règle générale je me fis à mon nez et mes yeux, tant que le produit n’a pas d’odeur ou de couleur étrange, je mange.

Répondre

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée