Allumage inversé du feu : Quel intérêt ? Comment le faire ?

de Sven
Publié le : Dernière mise à jour le

L’allumage inversé du feu est une technique toute simple et très efficace qui nous vient des pays nordiques.

Je l’utilise personnellement en extérieur (lors de mes bivouacs ou sessions bushcraft) et je la conseille à toutes et à tous.

Comment préparer son allumage inversé ?

Comme son nom l’indique, il suffit d’inverser l’ordre des morceaux de bois :

  1. Commencez par superposer les bûches sèches en #. Attention à bien laisser de l’espace pour faire circuler l’air.
  2. Déposez une série de petites buchettes ou rondin plus fins.
  3. Placez enfin votre bois d’allumage

Lorsque vous allumez le bois d’allumage par le haut, le feu descend et consume, au final, mieux les buchettes plus grosses.

Quels sont les bénéfices de cette méthode d’allumage ?

Ils sont plus nombreux qu’on peut l’imaginer au premier abord :

  • Au delà de l’aspect pratique, l’allumage inversé et plus rapide et consomme donc moins de calories.
  • C’est un système plus écologique.
  • La combustion par l’allumage inversé permet d’étouffer les gaz et de les rendre combustibles à leur tour.
  • Cette méthode réduit la production de particules fines et de cendres, ainsi que la fumée d’allumage.

Quand utiliser l’allumage inversé ?

Les occasions sont nombreuses et cela concerne tous les types de foyers :

  • Pour un feu de camp
  • Dans une cheminée
  • Dans un poêle à bois
Allumage inversé du feu : Quel intérêt ? Comment le faire ?

En vidéo

Si ça ne vous semble pas encore suffisamment clair, je vous partage cette vidéo explicative.

Il s’agit d’un allumage dans un poêle, mais la logique est identique en extérieur.

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée