Aquaponie maison : comment débuter ? matériels, conseils, coût…

de Cassandra

L’aquaponie… Quel mot original.

Mais contrairement aux apparences, le terme « aquaponie » ne désigne pas un dérivé du mot « aquaponey ». 

Selon le site de la FAO, l’aquaponie est « une solution intelligente basée sur les poissons pour produire de la nourriture en utilisant des ressources limitées et peu d’eau ». 

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

L’aquaponie regroupe en fait deux types de culture : l’aquaculture et l’hydroponie :

L’aquaponie permet donc d’élever des poissons et de cultiver des plantes en même temps, le tout avec le moins de ressources possibles. 

Des bactéries transforment l’ammoniaque contenu dans les déchets des poissons en nitrate. Cet élément permet de nourrir les plantes qui se chargent ensuite de nettoyer l’eau reçue, laquelle retourne dans le bassin des poissons.

Mais alors, comment débuter en aquaponie quand on n’y connaît rien ?

Faisons un petit tour d’horizon pour comprendre en quoi ce système est utile et comment s’en servir pour votre autonomie alimentaire :

Comprendre l’importance de l’aquaponie en autonomie alimentaire

Des économies d’eau non négligeables

Comme nous l’avons vu à plusieurs reprises sur ce blog, le fait de pouvoir s’alimenter par soi-même est un des piliers majeurs en autonomie. 

Le premier moyen auquel on pense pour produire de la nourriture est bien évidemment le potager. 

D’ailleurs, voici un article sur l’installation d’un potager de pleine terre si cela vous intéresse.

Le truc, c’est qu’un potager est assez énergivore en eau, et en autonomie, l’eau est une denrée précieuse et indispensable qu’il ne faut pas négliger. 

L’aquaponie permet de réaliser des économies de 95% d’eau par rapport à une culture en terre. C’est énorme !

En effet, un système aquaponique ne nécessite pas d’être arrosé tous les jours, car il se réapprovisionne seul. 

Il fonctionne de manière cyclique. L’eau utilisée est celle contenue dans le bassin des poissons. 

Elle n’a pas besoin d’être changée car les plantes la purifient.

Les seules pertes en eau sont celles causées par l’évaporation et la transpiration des plantes. 

Les autres économies de ressources

Au début, vous aurez peut-être à vous fournir en matériel pour monter votre système aquaponique. 

Mais une fois qu’il est installé, les seules ressources que vous aurez à dépenser seront la nourriture pour les poissons et l’électricité. 

Et encore, quand on sait qu’un tel système ne demande à dépenser qu’1€ par mois en moyenne, le prix devient dérisoire. 

Vous n’avez pas besoin non plus  d’acheter de l’engrais car les déjections des poissons suffisent pour nourrir les plantes. 

En gros, vous achetez de la nourriture pour vos poissons qui se chargent de produire de la nourriture pour les plantes grâce à ces mêmes aliments !

Une nourriture de meilleure qualité

Vous voyez que tous ces avantages sont une bonne raison d’avoir un système aquaponique chez soi. 

Vous produisez qui plus est deux fois plus de nourriture qu’avec un simple potager car vous pouvez très bien manger les poissons que vous élevez. 

Il a été prouvé également que les plantes qui poussent en aquaponie ont un rendement de 15% plus élevé que les plantes poussant en hydroponie. Elles se développent aussi plus rapidement, et il s’est avéré qu’elles avaient aussi meilleur goût. 

Cela est cependant dû au fait que le système aquaponique est entièrement naturel. Vos légumes auront aussi meilleur goût en potager si vous utilisez de l’engrais naturel.

Déterminer l’endroit où placer son système aquaponique

Placer son système aquaponique en fonction de l’éclairage

La place de son système aquaponique doit être mûrement réfléchie. Vous devez placer votre système à un endroit stratégique. 

Souvent, quand on parle de faire pousser des plantes, on pense à la lumière. C’est pourquoi vos bassins doivent se trouver de préférence dans un endroit suffisamment éclairé en journée.

Si vous avez un jardin, c’est le top. Placez votre système loin des ombres et éloigné des arbres. 

En revanche, si vous vivez en appartement, le mieux est d’avoir un balcon. Sinon, vous pouvez toujours investir dans des éclairages artificiels, plus coûteux mais tout aussi efficaces. 

Il existe néanmoins des exceptions avec des plantes qui ont besoin de plus d’ombre, les endives par exemple.

Placer son système aquaponique en fonction du climat

Un autre critère à prendre en compte pour l’emplacement de son système aquaponique est le climat. 

En effet, certains légumes ne poussent pas en hiver. C’est le cas des tomates par exemple. Vous devrez pouvoir rentrer votre système à l’intérieur à la saison froide, dans votre garage ou véranda si vous en possédez. 

Il peut être bon d’investir dans un système amovible sur roulettes pour ce faire. 

Mais le meilleur investissement à faire est sans aucun doute la construction d’une serre aquaponique. 

Vos plantes et vos poissons sont ainsi protégés des intempéries et des conditions climatiques rudes l’hiver, tout en bénéficiant de la lumière du soleil en même temps.

Aquaponie maison : comment débuter ? matériels, conseils, coût...

Choisir les plantes à cultiver et les poissons à élever

Les poissons d’élevage

Pour les plus petits systèmes aquaponiques, on trouve les poissons rouges élevés en aquarium. En général, ils sont utilisés pour cultiver des herbes aromatiques au vu de leur petite taille. Ce système a toute sa place en appartement ou en petits espaces.

Pour un système plus conséquent, préférez d’autres poissons comme le tilapia, la perche, la carpe, la truite, ou encore la sandre. Ces spécimens vous permettront de cultiver de nombreux légumes.

Le tilapia est un poisson qui permet de produire des plantes de haute qualité. Il est préconisé d’ailleurs pour les légumes difficiles à cultiver comme les carottes ou les pommes de terre. De plus, il se reproduit très rapidement, ce qui est utile pour un bon rendement de chair.

En revanche, évitez le black-bass, qui est un poisson très agressif selon les dires de certains.

Aquaponie maison : comment débuter ? matériels, conseils, coût...

Les plantes cultivables

Vous pouvez faire pousser une grande variété de plantes grâce à l’aquaponie. 

Cela peut aller des herbes aromatiques comme citées plus haut : 

  • le basilic ;
  • la ciboulette ;
  • le persil ;
  • la coriandre ;
  • la menthe… 

Aux légumes verts à feuilles :

  • la salade ;
  • les poireaux ;
  • les épinards ;
  • le cresson.

Les légumes tendres sont les plus faciles à cultiver. Parmi eux, nous pouvons avoir :

  • les tomates ;
  • les concombres ;
  • les courgettes ;
  • les aubergines.

Mais aussi des légumes à chair dure comme :

  • les carottes ;
  • les navets ;
  • les pommes de terre.

Vous voyez ? Le choix est immense. Vous trouverez forcément votre bonheur dans cette liste non exhaustive.

Construire un système simple pour débuter en aquaponie

Il existe trois types de systèmes en aquaponie :

  1. les systèmes de culture à substrat
  2. les techniques du film nutritif (NFT) (le substrat est remplacé par des tuyaux comme en hydroponie)
  3. les cultures flottantes (DWC)

Pour notre système, on va s’intéresser au premier type : le système de culture à substrat, aussi appelé lit de culture avec tables à marées.

Le principe est simple.

Il suffit de placer vos plantes dans un bassin et de recouvrir les racines de substrat. Ce dernier va permettre de filtrer l’eau qui rentre dans le bassin. 

Pour construire votre système aquaponique vous aurez besoin de matériel. Vous pouvez trouver les pièces requises sur Internet, mais le moins cher sera de chiner dans les brocantes, auprès des particuliers ou même chez vos voisins. 

Construire quelque chose avec du matériel de récupération, c’est quand même le top pour un autonomiste accompli !

Voici le matériel nécessaire pour un système aquaponique simple :

  • un bassin pour vos poissons : la base de la base. Cela peut être un aquarium pour les plus petits espaces, un tonneau, un baril ou une cuve pour les plus grands. Les cuves EPDM de 1000 litres sont connues pour leur parfaite étanchéité et leur grande consistance.
  • un lit de culture : il doit avoir une profondeur minimum de 30 cm. Il peut être fabriqué avec des bassins de récupération là aussi que vous taillerez en fonction de la quantité de plantes que vous cultiverez.
  • des supports pour le lit de culture : des blocs de béton ou de bois feront l’affaire.
  • une pompe à eau : doit pouvoir renouveler l’eau toutes les heures
  • une pompe à air : permet d’apporter de l’oxygène à l’eau et donc aux poissons
  • du substrat : les billes d’argile sont le meilleur choix en terme de substrat car elles ont un ph neutre et favorisent le bon développement des bactéries
  • un siphon-cloche : il contrôle le niveau de l’eau pour un système de marées optimal (les racines sont dans l’air puis dans l’eau par roulement).
  • des tuyaux : là le choix vous appartient. Les tuyaux doivent relier chaque composant l’un à l’autre. Prenez des tailles différentes pour essayer et voyez ce qui convient le mieux.
  • des passe-parois : ils permettent de raccorder un tuyau à une cuve et renforcent l’étanchéité du système.

Et voilà. Vous avez maintenant tout ce qu’il faut pour construire votre système aquaponique. 

Il faut noter que ce système convient pour les plus débrouillards, les bricoleurs ou ceux qui sont motivés à tout faire eux-mêmes. 

Il existe dans le commerce des kits aquaponiques conçus pour les débutants avec un manuel d’utilisation. 

Cela peut être pas mal pour commencer à se faire la main.

Aquaponie maison : comment débuter ? matériels, conseils, coût...

Entretenir son système aquaponique

Maintenant que votre système est construit, il vous faut à présent l’entretenir quotidiennement. 

Alimenter ses poissons

Déjà, il vous faut nourrir vos animaux avec de la nourriture qualitative et adaptée à chaque espèce. 

Évitez d’acheter de la nourriture faite à base de farine industrielle. 

C’est très mauvais pour les poissons. 

Prenez toujours de la nourriture naturelle. 

Si vous avez une mare ou un petit étang, vous pouvez en profiter pour cultiver des lentilles d’eau, qui ont la particularité d’être très nutritives. 

Et comment parler de nourriture pour poissons sans parler des vers, souvent utilisés comme appâts chez les pêcheurs ?

À savoir que vous pouvez récupérer les vers de votre compost ou de votre jardin pour une démarche 100% écolo.

Aquaponie maison : comment débuter ? matériels, conseils, coût...

Maintenir la bonne qualité de l’eau

Enfin, vous devez surveiller la qualité de l’eau pour garantir la longévité de votre système aquaponique.

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte :

  • le ph de l’eau  : doit être compris entre 6 et 7
  • la température : entre 18 et 30 degrés
  • la teneur en azote
  • l’alcalinité
  • le taux d’oxygène

Cela peut peut-être vous faire peur, mais des kits de test existent afin d’effectuer ces mesures. 

Enfin, surveillez vos plantes, et en cas de suspicion de maladie, agissez en conséquence.

Bonne aquaponie !

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Biscuits d'urgence - Convar

Cette ration d'urgence, sous format de biscuit de haute valeur énergétique, peut se conserver jusqu'à 20 ans ! Idéal pour votre BOB, EDV, EDC, etc.

Sursac Bivvi Bag

Juste parfait, ce sursac de couchage Snugpak est étanche, léger (270g avec sac de rangement) et respirant (tissu Paratex Dry).

Paracorde 550 Type III

Disponible en noire, mais également en plusieurs autres couleurs, cette paracorde de 4mm peut supporter jusqu'à 250 kilos !

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée