Survivre grâce à ses cinq sens : l’ouïe, l’odorat, le toucher, le goût et la vue

de Mat & Thom
Publié le : Dernière mise à jour le

On accepte communément l’idée que l’Homme possède 5 sens :

  • l’ouïe,
  • l’odorat,
  • la vue,
  • le goût
  • et le toucher !

L’idée de cet article est de réfléchir à l’utilisation de ces cinq sens dans le cadre d’une situation de survie.

L’ouïe

Savoir écouter est indispensable.

Ça permet d’évoluer dans le noir, de communiquer ou encore de mieux anticiper une situation.

En ville, savoir dissocier le brouhaha ambiant d’un son exceptionnel peut vous sauver la vie : bruit d’une voiture qui freine, sirène d’une ambulance, écoulement d’égout anormal, bruit de foule…

En forêt, votre oreille peut vous prévenir de la chute d’une branche, d’un animal hostile ou d’une météo changeante.

Chez vous, l’ouïe peut vous mettre en garde sur une fuite d’eau ou de gaz ou encore sur une intrusion.

L’odorat

On dit « avoir du nez » ou encore « avoir le nez fin ».

Même si pour l’homme l’odorat n’est pas un sens primordial, il est important quand il s’agit de détecter une odeur inhabituelle comme l’odeur du feu, du gaz, d’une eau croupie ou d’un aliment rassi.

Le meilleur allié « nez » de l’homme, c’est bien évidemment le chien. On en parle dans l’article sur les chiens et la survie : notre compagnon a un sens olfactif 10 à 20,000 fois plus développé que chez l’Homme suivant les races.

Le toucher

C’est un sens qu’on néglige, on qu’on se censure.

En effet, la sphère personnelle et le bon sens fait qu’on ne se touche plus (et cela a empiré depuis les pandémies mondiales et les gestes barrière).

Il y a des régions du monde où le toucher est un système de communication comme un autre, en Inde par exemple.

Dans la survie le toucher permet de déterminer la valeur d’une matière, la chaleur ou le froid. Il permet aussi de se repérer dans le noir, tout comme l’ouïe.

Le goût

Un palet expérimenté permet d’analyser la consistance d’un élément.

En cas d’extrême survie, si on ne connait pas une plante qu’on veut ingérer il est recommandé dans un premier temps de la frotter sur une partie du corps, pour détecter une éventuelle toxicité.

Ensuite, on peut garder un petit morceau dans la bouche avant d’avaler afin de tester une réaction allergique.

Attention à ne pas goûter ou manger un « aliment » si vous ne le connaissez pas : vous risquez votre vie.

La vue

Évidemment la vue est un des sens premier dans la survie.

Contempler un espace, regarder les solutions d’évacuation dans un milieux confiné ou nouveau…

Tout cela doit même devenir un réflexe, y compris dans la vie de tous les jours. Quand je rentre dans un endroit que je ne connais pas, je fais un rapide tour de tête pour estimer les risques, les solution de sortie et de mise en sécurité. Seulement ensuite, je peux m’assoir et prendre un Gala de 2002 en attendant le docteur…

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

2 commentaires

Avatar
Pnoey 20 septembre 2018 - 1h21

Salut !
Je me permets d’apporter certaines précisions : l’Homme a plus de 5 sens ! Je ne les ai plus tous en mémoire, mais on peut au moins rajouter la nociception (perception de la douleur), la proprioception (perception de notre corps dans l’espace, c’est à dire savoir où sont nos membres sans devoir les regarder), et l’équilibrioception (le sens qui nous permet de distinguer le haut du bas, de nous tenir debout, etc).
Je pense que ceux-là aussi sont essentiels à la survie 🙂 je dirais même que tous nos sens sont essentiels, sinon l’évolution nous en aurait débarrassé. ^^

Répondre
Avatar
Owen B 18 janvier 2019 - 14h31

La perception des couleurs n’est pas un sens mais est basée sur le cortex V4 visuel et est issu des cônes sur la rétine.

Répondre

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Biscuits d'urgence - Convar

Cette ration d'urgence, sous format de biscuit de haute valeur énergétique, peut se conserver jusqu'à 20 ans ! Idéal pour votre BOB, EDV, EDC, etc.

Sursac Bivvi Bag

Juste parfait, ce sursac de couchage Snugpak est étanche, léger (270g avec sac de rangement) et respirant (tissu Paratex Dry).

Paracorde 550 Type III

Disponible en noire, mais également en plusieurs autres couleurs, cette paracorde de 4mm peut supporter jusqu'à 250 kilos !

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée