Comment choisir son réchaud pour le bivouac ? [Guide + Test]

de Sven
Publié le : Dernière mise à jour le

En bivouac, lors d’une sortie outdoor (randonnée, micro-aventure, bushcraft, etc.), il n’est pas toujours possible ou facile de faire un feu.

A ce moment là, avoir une bonne popote n’est pas suffisant pour manger : il vous faut aussi un bon réchaud, adapté à vos besoins !

Un bon réchaud, c’est aussi important qu’une bonne popote ou qu’un bon plat.

Il faut le choisir en prenant en compte de nombreux critères comme :

  • la fréquence d’utilisation,
  • la puissance,
  • le nombre de bénéficiaires,
  • le poids et la taille,
  • le mode de chauffe,
  • etc.

Ce guide va vous permettre d’y voir un peu plus clair dans le monde de la cuisine outdoor

Les différents combustibles

Avant de choisir son réchaud à proprement parler (modèle, marque… et donc poids, taille, puissance, etc.), il faut d’abord choisir le type de combustible auquel va fonctionner votre réchaud.

Il existe 5 grands types de combustibles :

  1. à gaz
  2. à essence
  3. à alcool
  4. à bois
  5. solaire

1 – Les réchauds à gaz

Ce sont les réchauds « classiques », ceux qu’on rencontre le plus.

Il existe de nombreux types et marques disponibles sur le marché, des petits modèles portables aux grands modèles à plusieurs brûleurs.

Côté gaz, ces réchauds utilisent en général soit du butane, soit du propane, soit de l’isobutane

Ses avantages :

  • Rechargeable
  • Puissance réglable
  • Démarrage instantané
  • Arrêt instantané

Ses inconvénients :

  • Poids (même si le gaz est parmi les combustibles les plus légers, de même que le réchaud à proprement parlé, les cartouches de gaz peuvent rapidement peser)
  • Non renouvelable
  • Disponible que en magasin spécialisé

2 – Les réchauds à essence

Alors… essence, oui, mais pas que !

Ces réchauds fonctionnent également au gasoil, au kérosène, à l’essence sans plomb… bref, au pétrole.

Ils sont majoritairement utilisés lors des expéditions de long cours ou dans des pays étrangers, là où il sera difficile de se procurer des cartouches de gaz.

Ses avantages :

  • Disponible partout
  • Rechargeable
  • Puissance réglable
  • Démarrage instantané
  • Arrêt instantané
  • Durable

Ses inconvénients :

  • Poids
  • Non renouvelable
  • Relativement cher

3 – Les réchauds à alcool

Basique, utilisable dans le monde entier, durable, solide… j’aime ces réchauds !

D’ailleurs, c’est la popote ESBIT qui m’accompagne durant la majorité de mes bivouacs.

Mais comme pour tous les types de réchauds, ils ont évidemment leur qualité et leur défauts.

Pour l’alcool, il y a deux types : solide (exemple : ESBIT) ou liquide.

Ses avantages :

  • Disponible partout
  • Rechargeable facilement (liquide)
  • Léger
  • Démarrage facile
  • Arrêt facile
  • Durable
  • Pas cher
  • Compact

Ses inconvénients :

  • Flamme peu puissante
  • Aucun moyen de régler la puissance
  • Préchauffage nécessaire
  • Dangereux (liquide)

4 – Les réchauds à bois

Très simples à utiliser, compacts… et surtout, ces réchauds consomment l’énergie la plus durable et facile à trouver en bivouac : du bois !

Ses avantages :

  • Rechargeable facilement
  • Léger
  • Combustible disponible partout (ou presque)
  • Durable
  • Pas d’entretien
  • Pas cher
  • Compact

Ses inconvénients :

  • Difficile de régler la puissance
  • Démarrage lent / parfois compliqué
  • Arrêt parfois compliqué
  • Dangereux

5 – Les réchauds solaires

Je ne vous cache pas qu’il s’agit sans aucun doute du réchaud qu’on croise le moins souvent…

Ses avantages :

  • Combustible à priori infini (la grosse boule dans le ciel…)
  • Aucune flamme : aucun danger
  • Passe dans l’avion sans problème (contrairement au gaz)

Ses inconvénients :

  • Cher
  • Lourd
  • Nécessite du soleil
  • Lent à chauffer
  • … un peu gadget.

Comparatif entre un réchaud à bois et réchaud à gel Esbit

Idéals pour une sortie à la journée ou sur plusieurs jours, les petits réchauds à bois ou à gel se glissent facilement le sac à dos.

Ils permettent de cuire la nourriture ou de faire bouillir de l’eau, sans avoir à démarrer un feu de camp qui va potentiellement générer beaucoup de fumée (repérable de loin) et qui présentent des risques (incendies, etc.).

Mais quoi choisir entre un réchaud à bois et un réchaud à alcool ?

Voici, ci-dessous, les deux modèles que j’ai pu tester. Je les ai achetés sur Ebay pour moins de 10€ (frais de ports compris).

Le premier est un réchaud à bois ou gel sans marque apparente, le second un réchaud à gel de la marque Esbit bien connu des randonneurs…

Test du réchaud à bois

Fourni avec une housse en tissus papier (qui ne durera pas longtemps), il se compose de trois éléments en inox :

  • une grille pour le foyer,
  • une coupelle pour gel ou bougie chauffe-plat
  • … et une armature.

Les dimensions pliées restent raisonnables (9X10.5X1cm), tout comme le poids (137g sans la coupelle, 155g avec).

Le montage est ultra rapide et simple.

Je ne pense pas laisser la coupelle dans le kit, car je n’ai pas de gel dans mon BOB.

Le réchaud est un peu grand pour mon mug. Pourtant adapté aux gourdes Nalgène 9.3cm, il faut que le réchaud soit bien calé, lors de mon premier test à terre, la tasse a basculé et l’eau s’est renversée.

Quand ça commence à chauffer, ça chauffe ! En 6 minutes on monte à ébullition sans problème.

Test du réchaud à gel, de marque ESBIT

Vendu dans une boite en carton, le réchaud sert lui même de boite pour les pastilles de gel.

Pour un encombrement plié de 10X7.5X2 et un poids 90g sans gel, et 161g avec, le réchaud ESBIT se fait également très discret dans un sac à dos.

Il n’y a rien à monter : juste à ouvrir la boite en électro-zingué.

En revanche, la première chose qui frappe, c’est la poussière de gel que l’on retrouve de partout, intérieur comme extérieur du carton. On s’en met plein les doigts. On le voit bien sur les photos.

On peut adapter l’ouverture de la boite aux mugs ou aux casseroles.

Avec deux pastilles, je ne suis pas arrivé à ébullition : c’était chaud mais loin d’être bouillant, et je ne pense pas que le fait de rajouter des pastilles fasse changer quelque chose.

Pour moi les pastilles ne créent pas assez de chaleur, j’ai même essayé en couvrant le mug mais rien n’y fait.

Dernier petit essai : du bois dans le réchaud ESBIT… et là, ça bout enfin !… mais je ne suis pas sûr que le matériau résiste longtemps à une telle chaleur.

En conclusion ?

Les deux modèles sont de bons produits et surtout très abordables, comparé au très bon modèle de réchaud à bois de la marque Kuenzi à 80€.

Je n’ai pas assez de recul pour savoir si les matériaux dureront dans le temps.

Pour moi, il n’y en a pas un mieux que l’autre je les destine à deux usages différents :

  • Le réchaud à bois est plus axé survie, traitement de l’eau, stocké dans un BOB pour un usage d’urgence.
  • Le réchaud à gel ESBIT est plus axé dépannage, de temps en temps pour se préparer un café ou un thé. Le gros point négatif est de ne pas pouvoir faire bouillir de l’eau, mais en contrepartie il peut faire chauffer rapidement et sans fumée en 5 minutes.

Mais cela ne reste que mon avis : N’hésitez pas à commenter !

Bonus : Faire un réchaud dans une boite de conserve en 5 minutes !

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Filtre à eau Sawyer Mini

Un mini-filtre à eau ultra léger (37gr) qui ne nécessite pas de cartouche de remplacement. Durée de vie ? 375.000 litres !

Popote en titane - Toaks

Le titane permet à cette popote de bivouac d'être très légère (72gr) et résistante. Elle fait 550ml et peut donc servir de verre ou de casserole.

Rations Militaires

Large choix de rations militaires complètes (3000 kcal) : plats stérilisés ou lyophilisés. Utilisées par les armées Norvégienne, Suédoise et Suisse !

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"L'avenir n'est pas ce qui va arriver, mais ce que nous allons faire." - Henri Bergson

Ils nous soutiennent (merci !)

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée