Flasque Outdoor Luxe : La « VSSL Flask » – Notre Test complet

de Mat & Thom
Publié le : Dernière mise à jour le

VSSL est une marque qui propose des conteneurs tubulaires interchangeables et complémentaires. C’était évident qu’il fallait qu’il développe une flasque en suivant ces contraintes…

Oui, ça peut paraitre un peu superflu, dispensable et tout ce que vous voulez, mais si on creuse un peu (et si on aime se faire plaisir) c’est en fait un équipement très intéressant pour plein de choses…

Je fais les présentations

Comme précisé en introduction, les équipements VSSL se présentent sous la forme d’un tube creux (sinon c’est un cylindre) dans lequel on vient placer des éléments.

Ils sont fermés aux extrémités par un bouchon (avec plein d’options sympa) à visser.

L’avantage de ce principe c’est que tous les kits proposés sont compatibles et interchangeables. Il te permette de composer ton kit sur mesures suivant tes besoins.

Matériaux :

  • Extérieur : Aluminium anodisé 6061 (qualité militaire)
  • Intérieur : Verre (SIO2)

Et oui, vous avez bien lu ! Avant de vous ruer dans les commentaires pour me dire que l’aluminium c’est très mauvais pour la santé, regardez bien, c’est du verre à l’intérieur.

VSSL a développé un procédé qui permet d’appliquer une couche (au niveau moléculaire) de verre sur la surface interne de la flasque.

C’est intéressant d’un point de vue santé mais aussi parce que le verre est un contenant neutre qui ne garde pas les mauvaises odeurs…

Le processus utilisé pour y arriver est appelé dépôt de couche atomique, ou ALD pour faire court.

C’est une méthode de dépôt des atomes nécessaires pour fabriquer du verre (Si02) de manière hautement contrôlée au niveau atomique.

Cette méthode est de loin supérieure à tout processus de revêtement.

À l’extérieur, l’aluminium anodisé et teinté est très résistant au choc et à l’eau.

Dimensions :

  • Hauteur : 24 cm
  • Diamètre : 5cm
  • Poids : 510 g
  • Contenance de la flasque : 300 ml

Chaque module VSSL propose des bouchons spécifiques, sur la VSSL FLASK on retrouve un embout avec une lampe LED et une boussole à huile (qui indique bien le nord, testé et approuvé).

Les bouchons sont équipés de joints toriques, un joint supplémentaire est présent dans le kit.

La lampe LED, bien qu’elle soit alimentée par des piles peu courantes (3 piles de type LR1 / E90 mais fournies dans le kit) annonce pas moins de 200 lumens.

C’est assez puissant pour l’usage qu’on peut en avoir.

Le bouton est sécurisé, il faut un clic long pour allumer les LED.

Le module permet aussi 3 modes d’éclairage :

  • Puissance max (200 Lumens) – 20h
  • Puissance réduite
  • SOS – 40h

À noter que les LED sont annoncées comme éternelles !

Coté flasque, le contenant peut recevoir 300 ml de liquide.

Une fois fermé, il se connecte à un compartiment qui emporte 2 shooters et un décapsuleur plutôt sympa.

Les petit verres pliants sont en inox alimentaire 10/18.

Petit conseil pour l’utilisation de la Flask, et particulièrement le remplissage :

  • Respectez l’ordre des modules, de haut en bas : Boussole, Flask (logo VSSL en haut), compartiment shot et enfin lampe.
  • Ouvrez uniquement la boussole
  • Versez votre liquide puis fermez

Pour se servir un shot :

  • Ouvrez la lampe et sortez les shots
  • Revissez la lampe sur le compartiment bas
  • Ouvrez la flask coté boussole
  • Servez les shots et refermez

Pourquoi est-il important de respecter ce mode d’emploi ?

Si vous emmenez avec vous un liquide précieux ce n’est pas pour le gaspiller.

La flask ne fait que 5 cm de diamètre et peut donc facilement se renverser, surtout en outdoor sur un sol moyennement plan.

En laissant systématiquement la lampe sur le bas du module, la flask a un meilleur équilibre (centre de gravité bas).

Quoi qu’il en soit, il est déconseillé d’installer la lampe au contact direct du liquide pour des raison évidentes…

Les différents usages

Outre son usage premier, à savoir transporter un peu de gnôle pour se réchauffer de temps en temps, ce système permet de transporter tout un tas de trucs de manière sécurisé et à l’abri des intempéries. 

Il peut s’avérer utile pour garder au sec des papiers importants ou de l’argent (du liquide ! Ha Ha !) par exemple.

Quelques idées pour garnir les compartiments:

  • Kit de soin + médicaments
  • Huile d’olive + épices en sachet
  • Carburant réchaud + allume feu
  • Des œufs (sans coquille) + des sachets de thé

Bref c’est infini du moment que ça rentre dans les deux compartiments de 5cm de diamètre par 14 cm de haut et 3,8 cm de haut.

Il existe tout un tas de modules différents dédiés aux premiers secours, aux premiers soins, à la survie (feu, éclairage, pêche…).

C’est très complet. Comme tout est compatible, vous pouvez composer votre VSSL du plus minimaliste au plus complet.

Certain équipement sont même équipé d’une boussole Suunto, et il existe même une version zombie…

La forme est très pratique pour équiper votre sac à dos.

Elle s’installera à porté de main sur le coté de votre backpack avec des petites sangles (comme les Tyny Tools).

Elle peut aussi trainer dans la boîte à gants !

Flasque Outdoor Luxe : La "VSSL Flask" - Notre Test complet

Finalement, mon avis ?

Au départ j’avais un peu peur que ça soit gadget… Après quelques utilisations on découvre le potentiel d’un tel équipement…

Je suis en général assez sensible au design, surtout quand il est ergonomique et qu’il sert l’utilisateur. C’est le cas ici. VSSL fait un bel effort sur les matériaux et les finitions.

On peut aussi remarquer une vraie réflexion sur le design graphique qui a une vraie fonction.

Ça me rappelle le travail que j’ai proposé sur le classement des modules d’urgence par couleur.

C’est tout bête et vous n’y faites peut-être pas attention, mais dans l’urgence c’est important de pouvoir rapidement se repérer.

Ils auraient pu proposer une version sérigraphie au lieu de sticker et pourquoi pas en couleur et / ou en phosphorescent.

Le rapport poids / encombrement est un bon compromis.

Ça peut paraitre un peu lourd mais c’est le prix à payer pour des matériaux de cette qualité et un contenant parfaitement solide et étanche.

Avec le VSSL Flask on n’est pas dans une démarche MUL (Marche Ultra Légère). Il peut tout de même trouver sa place pour les courte sorties d’un week-end.

Il se justifie pleinement si on veut profiter d’un petit apéro le soir au coin du feu !

Les petites options comme la lampe et la boussole ne sont pas cheap comme on peut souvent le constate, et peuvent réellement vous être utile.

C’est un parti pris de la marque qui est payant au bout du compte.

Si j’avais un seul reproche à faire ce serait l’utilisation de piles peu courantes, il aurait été plus malin de proposer un rechargement via USB comme ça se fait de plus en plus.

En plus de ça, on aurait pas eu besoin de démonter le compartiment…

En conclusion, c’est un équipement pratique, esthétique, robuste et étanche…

Pour une fois on ne doit pas choisir entre la performance et le design !

Mais n’oubliez pas, soyez responsables, consommez de l’alcool avec modération, surtout devant un feu de camp.

Flasque Outdoor Luxe : La "VSSL Flask" - Notre Test complet

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

1 commentaire

Avatar
havelock 31 mars 2018 - 11h48

avec un véritable module de soin pourquoi pas, mais la j’ai du mal a voir ce que j’en ferai

Répondre

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée