Test d’une micro-lanterne de bivouac avec bougie chauffe-plat – UCO Micro

de Mat & Thom
Publié le : Dernière mise à jour le

UCO Micro, la petite lanterne… Non, ce n’est pas le dernier Walt Disney ! UCO Micro, c’est le petit nom d’un chouette produit que je range dans la catégorie « comment se faire plaisir sans culpabiliser ? »

Vous allez vite comprendre…

UCO Micro, c’est quoi ?

Après l’originale, la mini, voici la micro lanterne. C’est un système simple, pensé pour accueillir une bougie chauffe plat en guise de source lumineuse plus une bougie de rechange.

Elle peut se poser ou se suspendre. Elle est compacte et légère.

Test d'une micro-lanterne de bivouac avec bougie chauffe-plat - UCO Micro

Caractéristiques de la lanterne UCO Micro

Comme son nom l’indique, la lanterne UCO Micro est toute petite. Elle rentre dans un mug…

Voici quelques caractéristiques techniques :

Type d’éclairage

  • 2 bougies chauffe plat
  • Puissance : 450 BTU*
  • 15 Lumens
  • Autonomie 3-4 heures par bougie

* Le British Thermal Unit (abrégé en Btu ou BTU) est une unité anglo-saxonne d’énergie définie par la quantité de chaleur nécessaire pour élever la température d’une livre anglaise d’eau d’un degré Fahrenheit à la pression constante d’une atmosphère.

Matériaux

  • Corps en aluminium
  • Cheminée en verre

Dimensions

  • Ouverte : 9 x 6 cm
  • Fermé : 6,5 x 6 cm
  • Poids : 111 g

Accessoires

  • Système de suspension
  • Livrée avec 2 bougies chauffe-plat
Test d'une micro-lanterne de bivouac avec bougie chauffe-plat - UCO Micro

Alors ?

Alors j’entends déjà les grincheux qui vont dire : « oui on n’a pas besoin de se genre de truc, c’est risqué, ça dégage du CO2, ça sert à rien… »

En effet, c’est risqué car une bougie ça brûle, ça fout le feu. Et en effet, ça dégage du CO2…

On peut continuer ? Alors là où je ne suis pas d’accord, c’est sur l’histoire du besoin…

Si parfois on parle de besoin, on peut aussi accorder un peu d’importance au plaisir et à l’envie. Cette lanterne UCO Micro est une bonne synthèse entre le besoin et le plaisir…

D’où la catégorie : comment se faire plaisir sans culpabiliser ?

En effet, ce petit truc qui coûte trois fois rien est mignon, rigolo, mais il peut aussi s’avérer très utile.

Test d'une micro-lanterne de bivouac avec bougie chauffe-plat - UCO Micro

Utilité, limites et astuces

Il remplace aisément une frontale sous la tente quand on veut lire un livre en proposant pour un prix dérisoire quelques degrés de plus. N’allez pas me parler de danger de CO2 sous la tente…

Comme dirait Brice sur Facebook : « c’est vrai que le soir, dans un cabanon ou un refuge de montagne, cela a plus de charme pour discuter entre amis que la lampe frontale… »

Le fut en alu et en verre protège bien la flamme et évite d’exposer votre matos au feu.

Attention tout de même, et c’est là le seul reproche que je lui fais, la chaînette est courte et en métal, elle conduit la chaleur. N’accrochez pas directement la lanterne UCO Micro à votre tente sous peine d’y mettre le feu…

Vous pouvez rallonger le système d’accroche par un petit lien de cuir par exemple, ou encore simplement poser votre lanterne près de vous.

Un petit truc malin en plus, le bas du corps se dévisse pour mettre une seconde bougie chauffe plat. Avec cette recharge, vous êtes parés pour une petite nuit… Vous pouvez même y stocker autre chose sans problème.

Niveau bougie, on est sur du chauffe-plat traditionnel. Il existe très certainement des versions plus longues en durée

Attention, c’est pas trop fait pour être déplacé quand c’est allumé, c’est chaud et ça fou de la bougie partout, enfin normal quoi…

Protocole de test de cuisson

Vous pouvez envisager de cuisiner avec ce système mais seulement si vous avez le temps…

Au mieux, la bougie pourra maintenir un plat ou votre café au chaud. Mais ne lui demandez pas de faire bouillir 1 litre d’eau !

Test d'une micro-lanterne de bivouac avec bougie chauffe-plat - UCO Micro

D’ailleurs, pour le coup, il est plus malin d’opter pour un système vraiment fonctionnel. On en a déjà testé plusieurs, cliquez pour voir les tests des vrais réchauds comme le Wild woodgas ou le Primus Gravity.

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée