Liste de 70 métiers à faire en tant que prepper / survivaliste (ou pas ?)

de Sven
Publié le : Dernière mise à jour le

Si vous vous intéressez au survivalisme et au prepping, vous vous êtes probablement penché(e) sur la question : quel est le métier idéal en tant que survivaliste ?

En d’autres termes : quelle profession serait la plus utile pour survivre dans un environnement que l’on pourrait qualifier d’hostile ? Guerre, pandémie, tremblement de terre, inondation, effondrement de la civilisation…

La réponse, comme toujours, n’est pas unique.

Il y a un grand nombre de professions adaptées au « monde d’après »… et chaque catégorie de métiers présente des avantages et des inconvénients.

Sommaire :

Qu’est-ce qu’un prepper / survivaliste ?

Avant d’aborder la liste des métiers les plus pertinents dans un environnement dégradé, je souhaite d’abord redéfinir ce que l’on entend par prepper ou survivaliste.

Il s’agit d’une personne qui se prépare à faire face à tous types de situations d’urgence : cambriolage, incendie, pandémie, catastrophe naturelle, crises économique ou politique…

Bref, tous les évènements qui peuvent mettre en danger (physique, psychologique, économique, …) sa personne ou son entourage.

Être prepper / survivaliste, c’est donc anticiper.

Comme chaque situation est personnelle, chacun anticipe des risques différents et donc se prépare également de manière différente.

L’idée générale reste cependant identique, à savoir subvenir à ses besoins et à ceux de ses proches : se nourrir, se vêtir, se loger, se soigner, se défendre, etc.

Pour cela, un survivaliste va généralement stocker un peu de matériel… mais surtout investir sur soi : connaissances, préparation physique et psychologique, compétences, etc.

Et pour cela, quoi de mieux que de pratiquer un métier utile en situation dégradée, avec de vrais savoir-faire ?

J’entends par là qu’être VRP photocopieuse, c’est peut-être votre kiff… mais vous conviendrez que les compétences acquises grâce à ce métier sont un peu plus limitées que celles de paysan ou artisan, en cas de crise.

Bref, c’est parti pour un tour d’horizon des métiers intéressants à pratiquer en tant que prepper…

15 professions en lien direct ou indirect avec la (sur)vie en milieu naturel

  1. Guide de haute montagne
  2. Garde forestier
  3. Guide de pêche
  4. Professeur de stage de survie
  5. Musher (conducteur de traîneau)
  6. Bûcheron
  7. Explorateur
  8. Géologue
  9. Cueilleur de plantes sauvages
  10. Hydrologue
  11. Écologue
  12. Océanographe
  13. Météorologue
  14. Spéléologue
  15. Orpailleur…

Les avantages liés à ces métiers

Travailler en lien avec la nature représente un énorme avantage en cas de situation de survie, et plus largement en cas d’effondrement (temporaire ou définitif, localisé ou global, rapide ou lent, etc.).

Décrypter la nature, savoir comment vivre en pleine forêt… Bref, savoir revenir à l’essentiel et se débrouiller avec ce que la nature nous fournit est un atout évident.

Par exemple :

  • Un cueilleur de plantes sauvages sera capable de se soigner et de se nourrir facilement.
  • Un hydrologue trouvera de l’eau douce, indispensable à la survie.
  • Si vous vivez au bord de la mer, vos connaissances en océanographie vous seront certainement utiles.
  • Un professeur de survie produira du feu, trouvera de la nourriture, construira un abri…

C’est d’ailleurs probablement ce dernier, en cas de crise très importante, qui arrivera à subvenir le mieux à ses besoins et à ceux de ses proches.

Maintenant, et j’insiste sur ce point : la probabilité d’une crise totale et soudaine est faible. Donc, ça n’est pas forcément là dessus que vous devriez miser votre carrière…

Les inconvénients liés à ces métiers

Outre le point que je viens d’évoquer, il faut également être conscient que, suite à une crise, l’environnement naturel peut radicalement changer.

Je pense par exemple au fait qu’on nous prédit la disparition de nombreuses espèces de plantes et animales, dû au changement climatique et aux maladies.

Ou, de manière plus pragmatique, le fait que la plupart des milieux naturels sont de plus en plus pollués (eaux, faune, flore…).

Autrement dit, vos connaissances du milieu naturel ne s’avéreront donc pas toujours utiles ou adaptées au nouvel environnement.

10 professions en lien direct ou indirect avec la production de nourriture

  1. Agriculteur (maraîcher, céréalier, viticulteur, légumier, champignonniste…)
  2. Horticulteur (floriculteur, pépiniériste, arboriculteur…)
  3. Éleveur (viande, œuf…)
  4. Aquaculteur (pisciculteur, ostréiculteur, conchyliculteur…)
  5. Algoculteur (algues marines, spiruline…)
  6. Pêcheur
  7. Apiculteur
  8. Distillateur (cidrier, brasseur…)
  9. Transformateur (meunier, fromager, boucher, charcutier…)
  10. Chasseur…

Les avantages de ces métiers alimentaires

La nourriture et l’eau font partie des besoins primaires les plus essentiels à l’être humain.

On comprend donc que les métiers liés à la production alimentaire possèdent un énorme avantage.

Un agriculteur saura travailler la terre, la cultiver. De même qu’un éleveur avec son bétail. La profession qui saura sans nul doute tirer son épingle du jeu sera l’agriculteur-éleveur : terre, bétail, nourriture. Surtout s’il détient de l’eau sous forme de puits ou de source.

Un autre avantage de ces métiers est le fait qu’ils bénéficient généralement de structures, locaux, matériels et surfaces agraires utiles lorsqu’on recherche l’autonomie alimentaire.

Les inconvénients des métiers liés à la production de nourriture

Si ces métiers présentent de vrais avantages dans le cadre d’un potentiel effondrement, ils présentent également de réels inconvénients dans notre monde actuel.

Ces professions, pourtant essentielles à société, ne sont pas perçues à leur juste valeur : salaires peu rémunérateurs, durée de travail à rallonge (chronophage), pression administrative et fiscale, dénigrement de la profession, taux de suicide importants…

Bref, avant d’utiliser vos atouts en cas de survie, vous allez devoir connaître les « joies » du métier.

Par ailleurs, beaucoup de ces métiers demandent une très grande source d’intrants (alimentaire pour le bétail, énergétique pour les céréaliers ou les pêcheurs, etc, etc.) : or, en cas de rupture de la normalité, certains de ces intrants risquent de manquer.

Il y a donc une réelle différence entre le maraîcher en totale autonomie et le céréalier dépendant à 100% du commerce mondiale et du pétrole…

7 professions en lien direct ou indirect avec la sécurité

  1. Militaire
  2. Policier / Gendarme
  3. Pompiers
  4. Agent de sécurité
  5. Garde du corps
  6. Formateur en self-défense
  7. Armurier…

Les avantages de ces métiers

Lorsqu’il y a rupture de la normalité, il n’est pas rare qu’il y ait également une dégradation (au moins temporaire) de la sécurité.

Par exemple, suite aux tremblements de terre en Turquie, en début 2023, il y a eu de très nombreux pillages, vols et cambriolages dans les provinces sinistrées. Lors de ce type d’événements, les forces de l’ordre et gouvernementales sont surchargées et débordées, et le citoyen lambda est alors livré à lui même.

Dans ce type d’environnement, les métiers listés ci-dessus améliorent vos chances d’assurer votre propre sécurité et celle de vos proches.

Les inconvénients de ces professions

Ces métiers possèdent, comme les autres, des inconvénients.

Le plus important, selon moi, est qu’en cas de situation dégradée, les pompiers / militaires / agents de sécurité / policiers / etc. seront en première ligne et très sollicités.

Vous serez donc séparés de vos proches et le risque qu’il vous arrive quelque chose est fortement augmenté.

17 professions en lien direct ou indirect avec la santé

  1. Infirmier
  2. Médecin
  3. Sage-femme
  4. Chirurgien
  5. Dentiste
  6. Psychiatre
  7. Pharmacien
  8. Ostéopathe
  9. Pédiatre
  10. Vétérinaire
  11. Secouriste
  12. Microbiologiste
  13. Herboriste
  14. Naturopathe
  15. Acupuncteur
  16. Réflexologue
  17. Rebouteux…

Les avantages de ces professions

Être un professionnel de santé est un atout indéniable, et ce quel que soit l’état du monde.

Tout le monde a et aura besoin d’un médecin, d’une sage-femme, d’un psychiatre…

Pour autant, les connaissances liées à ces métiers sont évidemment encore plus recherchées dans un environnement dégradé (catastrophe naturelle ou industrielle, guerre, épidémie, famine, etc.).

Bonus : La plupart de ces métiers sont aujourd’hui très recherchés et bien payés.

Les inconvénients des métiers liés à la santé

Comme pour les métiers de la sécurité, il n’est pas rare qu’en cas de rupture de la normalité, les métiers liés à la santé et aux soins soient en première ligne.

Prenons l’exemple de la pandémie du Covid : « Dans le monde et selon l’OMS, entre 80.000 et 180.000 soignants sont morts du virus, entre janvier 2020 et mai 2021 ».

Vous êtes donc en contact permanent avec les potentielles nouvelles pathologies, généralement réquisitionné en cas d’afflux massifs dans les hôpitaux et cabinets médicaux.

Par ailleurs, il vous faudra peut-être intervenir dans des zones de guerre (cf. Ukraine 2022-2023). Ce qui veut dire que votre vie, voire celles de votre famille, sera en danger.

20 professions manuelles

  1. Électricien
  2. Plombier
  3. Maçon
  4. Menuisier
  5. Électricien
  6. Électronicien
  7. Métallurgiste
  8. Soudeur
  9. Couvreur
  10. Serrurier
  11. Mécanicien
  12. Technicien de maintenance
  13. Forgeron
  14. Maréchal-ferrant
  15. Rétameur
  16. Couturier
  17. Maréchal-ferrant
  18. Serrurier
  19. Coutelier
  20. Affuteur…

Les avantages des métiers manuels

Savoir se servir de ses mains est très utile dans le monde actuel, en carence de ces métiers… et il est évident que c’est également très utile dans le cas d’une crise et d’un environnement dégradé.

Les principales compétences acquises grâce à ces métiers ? Savoir construire, réhabiliter, réparer.

Bonus : Ces métiers, comparativement à d’autres annoncés précédemment (hydrologue, chirurgien, etc.) peuvent s’apprendre en peu de temps. Un atout si on veut se préparer au plus vite.

Bonus² : Comme je l’ai déjà dit, ces métiers sont pour beaucoup très recherchés, et sont donc très rémunérateurs. À condition toutefois de travailler beaucoup…

Les inconvénients de ces professions

… mais qui dit « travailler beaucoup », veut dire aussi user sa santé.

En effet, ces professions demandent souvent un effort physique important.

D’autant plus que certains métiers (soudeur, couvreur, maçon) se révèlent dangereux pour la santé : blessures, inhalations de substances nocives.

Si vous pariez par exemple sur une dégradation lente de notre société, vous êtes conscients que se soigner correctement dans 10-20-30 ans sera de plus en plus difficile (du fait de la privatisation des frais médicaux, de la pénurie de médecins et personnels de santé, etc.).

Or, ces métiers manuels augmentent statistiquement vos potentiels problèmes de santé (mal de dos, cancers, etc.) et diminuent par ailleurs votre capacité à travailler et à subvenir par vous-même à vos besoins.

Double effet kiss-pas-cool, qu’il faut prendre en compte.

Et si… aucun de ces métiers n’était la bonne solution ?

Je viens de lister les métiers auxquels ont pense immédiatement : les « métiers de base ».

Les essentiels.

Les utiles.

Les rustiques.

Ceux qui ne seront pas remplacés demain par une Intelligence Artificielle, et qui apportent des compétences utiles en dehors de son activité professionnelle

Mais c’est un peu simplifier les choses.

Un bon commercial, charismatique et avec un bon bagou, saura potentiellement se sortir de nombreuses situations et pourquoi pas créer et organiser un groupe qui aura de meilleures chance de s’organiser en situation de crise.

Une assistante administrative, au métier à priori « inutile », en parfaite santé, qui pratique un sport de défense et qui a un potager autosuffisant, aura potentiellement plus de chance de survie qu’une viticultrice atteint d’un diabète de type 2.

Un entrepreneur influant qui, avec son seul réseau et ses possessions, peut s’acheter les services de personnes compétentes dans leur domaine ; ou les dernières places sur un vol qui quitte le pays.

Et des exemples comme ça, on peut en donner des centaines…

Est-ce que la polyvalence des savoir-faire n’est pas plus importante que le métier ?…

Et si ça n’était pas le métier l’important, mais le temps disponible ?

Et si le métier idéal du survivaliste n’était pas un métier de compétences, mais un métier qui libère du temps ?

Un métier à forte valeur ajoutée, idéalement en télé-travail (consultant web, développeur, assistant virtuel, rédacteur web, graphiste, etc.), qui laisse la part belle aux loisirs : sports, self-défense, auto-rénovation, forge, travail du cuir, etc.

Le télé-travail permettant, par ailleurs, de s’installer loin des villes et donc de disposer de belles surfaces (habitations, dépendances, terrain)… et donc de faire un potager, un verger, de l’élevage, etc.

Si on suit cette logique, développeur web est, pour un survivaliste, un métier plus pertinent que maraîcher !…

En conclusion : c’est quoi le métier idéal ?

Il n’y en a pas !

Sur NoPanic, on n’est jamais là pour vous amener une réponse toute faite (et fausse), mais bien une réflexion qui vous permettra de trouver VOTRE bonne réponse.

Nous sommes tous différents, nos situations de vie sont différentes, nos aspirations, nos souhaits… mais également notre prisme de lecture du monde qui nous entoure et du monde de demain.

Certains tablent sur une Troisième Guerre mondiale, d’autres sur un effondrement lent de notre société.

Qui a raison ? Jusqu’à preuve du contraire, personne.

Et la preuve du contraire, vous ne la connaîtrez que (trop) tard.

Et vous, c’est quoi votre choix de métier ? Et pourquoi ?

A lire aussi

S’abonner
Notification pour

3 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Sac d'évacuation - 1 personne

Pensé pour les situations de crise qui nécessitent une évacuation rapide (ouragan, séisme, inondation...). Sac développé avec les conseils des équipes de Secouristes sans Frontières.

Ration Militaire - 3000 kcal

Ration de combat alimentaire, de l'armée, pensée pour 24h : petit déjeuner, déjeuner, dîner et compléments. Haute valeur énergétique.

Assortiment Lyophilisé

Sélection des 10 meilleurs repas lyophilisés et déshydratés : Real Turmat, Expedition Foods, LyoFood, Adventure Food, Trek'n Eat, Mx3, Travellunch, Voyage, Tent Meals et Firepot.

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée