• Accueil
  • électronique – Les outils

électronique – Les outils

Tom | le 05/02/2014

Les outils

Comme promis, on commence notre thématique de l’électro-DIY par les outils. C’est la base, on ne pas bien travailler sans un minimum d’outils. Évidement, en tant que débutant, il n’est pas forcément nécessaire de se jeter sur des outils de très haute qualité, un fer à souder de base suffira largement à faire ce dont on a envie ici.

Les outils Les outils

Le Materiel indispensable

Le fer à souder

C’est évidement le plus important ! Et c’est indispensable de bien le choisir, il faudra donc essayer de définir l’usage que vous en ferez. Intensif ? Occasionnel ? En tout cas je vous déconseille un fer à souder de type pistolet, c’est un outil qui chauffe beaucoup trop pour de la petite électronique, au risque de détériorer vos composants.

Mon fer à souder Mon fer à souder

Un fer à souder c’est quoi ? C’est un outil qui chauffe, il en existe avec un réglage de température, d’autre avec température fixe, d’autre encore avec réglage automatique et d’autre avec boost de température. Tous ces différents fer vont varier entre 10 et 400 euros et plus encore ! Dans notre cas, je vous conseillerais un fer qui fourni au minimum 25/30 Watt, c’est à dire environ 400°C. Au délà vous risqueriez de cramer votre composant, en dessous, vous allez devoir insister plus longtemps et provoquer une surchauffe de votre composant. On y reviendra dans le tutoriel de base.

Le fer à souder c’est aussi une panne, l’élément qui chauffe. Bas de gamme, c’est une tige de cuivre, haut de gamme, c’est une tige de cuivre électrolytique massif couverte de fer, nickel ou chrome. Bien entendu c’est un élément d’usure, donc plus ou y mettrais le prix plus elle tiendra dans le temps. Il existe différentes forme de panne, pointue ou en forme de burin par exemple. En soudure

Pour conclure je vous conseillerais de ne pas forcément investir dans une bête de course. Pour débuter et faire de l’expérimentation, préférez plutôt un moyen de gamme avec variateur de vitesse. Un fer bas de gamme sera bien souvent trop faiblard en température et vous fera arracher les cheveux. Je vous conseille donc un fer à variateur qui fourni 25/30 Watt entre 10 et 40 euros. Le mien ? Un fer à souder Toolcraft (celui en photo) à 10,95€.

La soudure

La soudure c’est ce qui va permettre donc de connecter vos composants entre eux. C’est à l’origine un alliage d’étain et de plomb à 60/40, mais depuis 2006, le plomb est proscrit, on trouve alors des bobines d’étain pur ou des alliage plomb-cuivre. Pourquoi on utilise un alliage étain/plomb ? Tout simplement parce qu’il a une température de fusion aux alentour de 180°C. Cependant avec la norme sans plomb et l’étain pur (ou presque, il y des traces de cuivre), la fusion est de l’ordre de 220°C, d’où la nécessité d’un fer à 400°C minimum !

Fil de soudure sans plomb Fil de soudure sans plomb

Les bobines de soudure étain sans plomb (ou avec plomb, ça se vend encore), je les appellent « standard », c’est souvent les moins chères, les plus facilement trouvable, celles qu’on utilise le plus. Il existe des bobines plus haut de gamme avec généralement 2% d’argent. La qualité des soudures est vraiment meilleur et tiendra plus dans le temps.

Je vais presque terminer par parler de diamètre. Il existe des soudure de 0.5 mm à 1.2 mm et plus. Plus c’est fin, plus vous aurez de contrôle sur la qualité et la finesse de votre soudure. Pour réparer votre lampe-torche, ressouder un petit fil, je vous conseille du 0.6 mm à 0.8 mm.

Pour conclure, je vous conseille simplement une bobine de 100 grammes en 0.7mm sans plomb pour environ 9 euros.

Le multimètre

Je ne vais pas trop m’attarder sur le multimètre ici, je lui dédirais plus tard un tutoriel d’utilisation. Quoiqu’il en soit, il vous faut absoluement cet outil qui va vous permettre de contrôler le bon fonctionnement de vos oeuvres et détecter vos erreurs.

Multimètre numérique calibrage manuel Multimètre numérique calibrage manuel

Il faut un multimètre numérique à calibrage manuel. Pour environ 18 à 40 euros vous trouverez facilement votre bonheur (ça peut monter jusqu’à 400 euros ou plus encore). Il doit pouvoir mesurer intensité, résistance, et tension.


Le Matériel presque indispensable

On a vu le vrai indispensable pour souder, fer à souder, soudure et multimètre. Maintenant on va voir ce qui va nous faciliter la vie.

Le support de fer et l’éponge

C’est ce qui va permettre de poser votre fer chaud, le temps de manipuler autre chose. L’éponge, toujours humide mais pas mouillée, va être quasiment indispensable pour nettoyer votre panne entre chaque soudure. Ca vous garantira une bonne tenue dans le temps!

Support et éponge Support et éponge

Il existe un combo des deux, comme sur la photo. Il existe aussi des supports tout simple, et vous achetez une éponge standard bas de gamme au supermarché, aucun soucis. Environ 5 euros.

Les pinces !

La plus indispensable, une petit pince coupante. Et oui vous manipulez des composants et des fils, et une fois soudés, il faut les raccourcir ! On vera comment dans notre tutoriel de soudage. Moins indispensable, la pince plate, pour couder vos composants, ou manipuler des petites pièces sensibles. Encore moins indispensable, la brucelle croisée, qui est auto-serrante, afin d’avoir une main libre.

Pince coupante Pince coupante

5 euros, grand maximum !

Support de circuit imprimé

Un petit gadget qui se relève très pratique et quasiment indispensable ! Il permet de tenir votre circuit imprimé ou platine d’essai en hauteur, et selon le support, de pouvoir le pivoter afin d’accéder aux 2 cotés de la plaque!

Support de circuit intégré Support de circuit intégré

Voici le mien, en photo, pour 8 euros. La loupe va permettre d’accroitre sa précision et de vérifier la qualité de vos soudures.

La tresse ou la pompe à dessouder

Une soudure ratée ? Même si ça ne vous arrivera jamais grâce à mon futur guide, ahah, voici deux outils bien pratique !

La tresse à dessouder, c’est une tresse (sans déc’) qui va absorber la soudure. On verra ça plus tard, mais on pose la tresse sur un point de soudure, on chauffe au fer et hop la tresse absorbe tout !

Pompe à dessouder bas de gamme Pompe à dessouder bas de gamme

La pompe à dessouder c’est le même délire. Ca ressemble à une grosse seringue sans aiguille, avec un bout en teflon. Il suffit de poser le bout sur la soudure, en maintenant une pression, chauffer la soudure, et au moment de fusion, relacher la pression et hop ! Fuuuup aspiré ! 10 euros.

Pile et support de pile

C’est toujours très utile d’avoir au moins une pile 9V avec un support de pile sous le coude, pour faire vos test. Il existe tous les supports possible, pour une R6, deux R6, 4 R6, pile bouton, pile 12v, etc.

Support pile 9V Support pile 9V

Ca coute de 0.30 à 1 euro. Ah et pensez à la pile aussi !

La platine d’essai

C’est une plaque bakélite avec des pistes en cuivre. Ca va vous permettre de faire des essais de composition sans pour autant devoir imprimer un circuit intégré.

Platine d'essai à piste Platine d’essai à piste

Il existe des platines à pistes, ou à pastilles, avec différents « motifs ». On jugera de leur intérêt bientôt ! Ca coute entre 2 et 8 euros.


Le reste

Il existe d’autres outils pour vous aider, mais pas indispensable pour débuter.

Je pense à la pince à dénuder, qui aide à dénuder un fil. C’est faisable avec la pince coupante, un cuter, des ciseaux… Ca coute que 5 euros, mais ça fait 5 euros de plus, pas indispensable dans les premières heures.

Les extracteurs de fumée. Souder provoque une fumée très nocive. On verra qu’il est indispensable de bloquer sa respiration quelques secondes.

La pince d’aide au soudage, qui permet de tenir plusieurs élément en position et garder une main libre.

Les sets d’outils, brosse, petit grattoir, pour nettoyer les circuits et préparer de belles soudures.

Le contrôleur de température de panne. Pour vraiment être sûr de la bonne température de votre fer.

Si vous pensez à d’autres aides, passez par les commentaires afin de compléter cette partie !


Conclusion

Pour cette première approche, on a vu les indispensables et le reste. Sachez toutefois que ce n’est que mon opinion ! À vous de faire la votre en essayant. Je ne parle pas ici des outils que tous bons bricoleur se doit d’avoir, cutter, tournevis toutes tailles et formes, etc.

Pour finir, parlons du nerf de la guerre ! Pour les indispensables, vous pouvez vous en sortir raisonnablement pour environ 35-50 euros pour un matos débutant. Pour les moins indispensables, comptez entre 1 et 50 euros selon ce que vous décidez d’acheter.

Donc au total je dirais que vous pouvez vous en sortir pour 36 euros pour le strict minimum jusqu’à 100 euros pour un équipement complet débutant. C’est un investissement oui, mais c’est de l’outillage pérenne à avoir ! Vous économiserez sur les réparations que vous allez faire vous-même.

Attention il existe dans le commerce des mallettes ou kit de débutant de 10 à 50 euros. Comment pour 10 euros avoir du bon matériel que j’ai listé pour 50 euros en prenant déjà du bas/moyen de gamme ? Je vous le déconseille.

Et voilà, si vous avez des avis, des questions, des remarques négatives ou positives, vous pouvez passer par les commentaires ou Facebook !
  • Hello, je voulais avoir ton avis sur ce kit soudure : http://www.gotronic.fr/art-kit-de-soudure-bmj016-7272.htm Merci d ‘avance ^^

    • Salut ! Yes c’est pas mal comme kit ! Y’a tout ce qu’il faut. Le fer est à 25w, suffisant donc pour de l’éléctro.
      Et pour ce prix là c’est top.

      • Extra, je vais suivre ton futur tuto 😉

        • Oui je m’y remet en ce moment avec la partie Arduino. Je ferai des tuto de soudure ou chose comme ça.

Soutenez Nopanic !

Demandez-nous !

Codes Promo

Code Promo Lyophilisé Code Promo V8 Equipment Code Promo Airsoft Opération