Notre avis sur le couteau Bear Grylls Ultimate Knife de la marque Gerber

de Mat & Thom
Publié le : Dernière mise à jour le

Devant la multitude de l’offre des couteaux de survie, le Bear Grylls Ultimate Knife de chez Gerber a un réel avantage : il est polyvalent.

Je vous propose donc une présentation de ce couteau. La voici !

Présentation

La lame

Le Bear Grylls Ultimate Knife coupe et tranche grâce à sa lame bien aiguisée et un acier à haute teneur en carbone d’une épaisseur de 3/16″, soit presque 5 mm.

Il y a une partie lisse pour les travaux classiques et une partie dentée pour trancher de la corde ou du bois par exemple.

Sa lame “drop point” assure une très bonne maniabilité pour les travaux minutieux. Mais elle permet aussi un vrai bourrinage.

Le fait que le Bear Grylls Ultimate Knife soit full tang (la lame traverse l’ensemble de la poignée) est aussi un sacré gage de solidité. J’y reviendrais par la suite.

Si l’affûtage prend un coup, il vous suffit de retourner l’étui fourni avec le couteau pour trouver le sharpener Gerber inclus dans le pack.

Un conseil : apprenez à l’utiliser sur un vieux couteau avant de défoncer votre lame…

Je récapitule :

  • une lame solide et puissante, affûtée et ré-affûtable (en autonomie),
  • une partie dentée,
  • une conception full tang. 

À noter : la lame propose un revêtement anti reflet pour plus de discrétion. Elle est bien sûr traitée anti corrosion.

Notre avis sur le couteau Bear Grylls Ultimate Knife de la marque Gerber

Le manche

Full tang, ça veut dire que la lame traverse le manche.

Dans ce modèle, la lame s’arrête à 2 cm du bout du couteau. Mais un pommeau d’acier à la base du manche fait office de masse de percussion.

Vous pourrez facilement enfoncer un clou ou casser des noix. Cette partie est striée, vraiment adaptée à la percussion.

Un conseil tout de même : laissez le couteau dans l’étui pour l’utiliser de cette manière, au risque de vous couper…

Le manche du couteau en “Textured Rubber Grip” permet une prise en main ergonomique et sécurisée. La garde est assez grosse pour éviter les blessures.

Il ne glisse pas des mains.

La garde est perforée de 2 trous pour utiliser le couteau comme pointe de lance, en le fixant simplement à un bâton, pratique pour pêcher à la lance par exemple.

Ce que vous devez savoir à propos de ce pommeau, c’est qu’une première release du couteau avait eu un problème de conception. Le pommeau pouvait casser et se désolidariser du manche. 3 ou 4 cas avaient été répertoriés et avaient fait le tour du web. 

Depuis, ce défaut à été corrigé par Gerber. La nouvelle version ne présente plus aucun problème grâce au choix d’un matériau d’absorption des chocs beaucoup plus judicieux.

Notre avis sur le couteau Bear Grylls Ultimate Knife de la marque Gerber

Les plus

Sur le dos de la lame, vous pouvez voir une section brute. Elle sert de grattoir au firesteel intégré dans l’étui.

Le Firesteel, digne de tous les firesteels de la marque, produit des étincelles assez puissantes pour embraser votre amadou en une fois.

On a déjà beaucoup parlé des firesteel sur NoPanic.

Celui-ci est intégré au package et l’ergonomie de sa poignée permet un usage optimal dans un encombrement minimal. Que demander de plus ?

En plus de toutes ces caractéristiques, on retrouve :

  • un étui solide et adapté au portage à la ceinture ou sur un gilet tactique,
  • une pochette de secours pour glisser le mini guide de survie Bear Grylls,
  • des indications de bases de survie
  • et une dragone avec un sifflet d’alerte Gerber.

L’étui est démontable entièrement.

Notre avis sur le couteau Bear Grylls Ultimate Knife de la marque Gerber

Les caractéristiques techniques

Attention, le Bear Grylls Ultimate Knife n’est pas un couteau à mettre dans toutes les mains. C’est une arme de 6e catégorie, on ne rigole pas avec ça !

Il est très tranchant. C’est pas le genre de truc qu’on trimballe au lycée ou au bureau, et qu’on sort à la cafet’…

Les spécifications sont les suivantes :

  • Longueur totale : 25.4 cm
  • Longueur de la lame : 12.2 cm
  • Acier inox enrichi au carbone (Cr17MoV)
  • Poids total (avec l’étui) : 416,8 g
  • Poids total (sans l’étui) : 317,6 g
Notre avis sur le couteau Bear Grylls Ultimate Knife de la marque Gerber

Conclusion et avis

Rien ne remplace un vrai bon couteau de survie.

À mi chemin entre le couteau de poche et la machette, le Bear Grylls Ultimate Knife de Gerber couvre tous les besoins d’une sortie outdoor : couper, trancher, perforer, défoncer, allumer…  

Il répond à un cahier des charges établi en collaboration avec un des numéros 1 de la survie devant une caméra en territoire hostile, Bear Grylls. Ancien militaire soldat au British Special Air Service, parachutiste, alpiniste, mangeur de panse de chameau…

Je crois qu’on peut lui faire confiance dans ses choix !

Il existe un tas de solutions pour les couteaux de survie.

Le Bear Grylls Ultimate Knife de la marque Gerber répond aux attentes de ceux qui souhaitent limiter l’achat de différents outils. En effet, il regroupe un maximum de fonctions dans un seul objet.

Sa polyvalence est une force car il est fabriqué avec intelligence, avec des matériaux solides et fiables.

Surtout, il a été testé dans de vraies circonstances, par des professionnels.

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

5 commentaires

Avatar
Guide-de-Survie 30 septembre 2013 - 16h24

Merci les mecs, vous m’avez réconcilié avec la ligne Bear Grylls de chez Gerber.

Répondre
Avatar
NoPanicfr 30 septembre 2013 - 16h26

de rien! 😉

Répondre
Avatar
MontéChristo 20 juin 2014 - 17h22

Je trouve que la lame ressemble beaucoup au KaBar USMC

Répondre
Avatar
Samy Kaze 3 août 2014 - 0h20

Le retex ici concerne l’ancienne version de ce couteau. La principale différence vient du fait qu’avant on avait une soie dans le manche, et le pommeau n’était pas solidaire de celui ci. Sur le nouveau c’est un plate semelle, c-a-dire que la soie fait toute la largeur de la poignée, garde comprise et que le pommeau fait enfin partie du couteau et non pas juste de la poignée. Enfin il préférable une lame lisse pour travailler avec au quotidien parce qu’une seration, c’est chiant.
Bien à vous, super site !

Répondre
Avatar
NoPanicfr 3 août 2014 - 7h11

jamais eu la nouvelle version dans les mains mais en effet la plate semelle + pommeau est une belle évolution!

Répondre

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée