Pourquoi sauvegarder ses données numériques ? Quelles données ?

de Mat & Thom
Publié le : Dernière mise à jour le

Et si vous perdiez tout ?…

Qui êtes-vous monsieur ? Et vous madame ?…

Pourtant, avouez… Vous enregistrez vos mots de passe dans Chrome ou Firefox. Votre numéro de carte bancaire ? Enregistré chez Amazon ou eBay. Vos photos de vacance 2015 au Cap d’Agde ? Instagram ou Facebook.

Sur Internet vous avez donc l’habitude de tout enregistrer à la volée, sans même y réfléchir, d’un simple clic.

Mais votre carte d’identité ? Et votre diplôme qui a rendu mamie si fière ? Vos factures, bulletins de salaire, cartes électorales ? Ah ! Allez… à votre smartphone, scanner ou appareil photo

  • Pourquoi sauvegarder ses données ?
  • Comment sauvegarder ses données ?
  • Quels documents faut-il sauvegarder ?
  • Où sauvegarder ses données et documents numériques ?

Pourquoi sauvegarder ses données ?

Tant de réponses…

Imaginez un incendie, un cambriolage, une inondation. Toute votre vie administrative, envolée.

Imaginez maintenant les difficultés à prouver votre identité, celles de vos enfants. Les difficultés et le stress de tout refaire. Le temps passé, surtout perdu, au téléphone avec Marie-Catherine de la CAF, et à la file d’attente de la préfecture.

Pourquoi sauvegarder ses données numériques ? Quelles données ?

Comment sauvegarder ses données ?

Nous sommes au 21ème siècle : vous avez tout autour de vous, les outils nécessaires à une sauvegarde de votre montagne de paperasse.

A commencer par votre smartphone qui fait probablement appareil photo, voire scanner.

Donc, un dimanche après-midi, armez-vous de patience et numérisez.

Pas de cours de numérisation ici, mais retenez ceci :

  • Numérisez en 150dpi. Ni plus (trop de place) ni moins (perte de qualité).
  • Gardez un format standard et universel : JPEG, PNG, PDF.
  • Conservez le bon ratio. Une feuille A4 doit rester en A4 à l’impression.

Pensez aussi à opter pour les facturations et relevés en ligne, qui vous sont disponible par mail au format PDF, vous sautez donc la case numérisation et gagnez du temps. En plus d’économiser du papier.

Quels documents faut-il sauvegarder ?

Les documents administratifs…

Tout ce qui concerne votre famille et vos animaux.

  • Carte d’identité
  • Permis de conduire
  • Diplômes
  • Factures (électricité, gaz, téléphone)
  • Contrat (électricité, gaz, téléphone)
  • Paperasses des impôts (déclaration, avis)
  • Taxes (foncières, habitation)
  • Assurances (contrat véhicules et habitation)
  • Actes de propriété
  • Paperasses militaires (JAPD, recensement, cartes)
  • Paperasses de la sécu (carte vitale, attestations)
  • Banque (contrats, comptes)
  • Carte électorale
  • Carnet de santé
  • Livret de famille
  • Photos souvenirs
  • Factures de mobiliers
  • Document pro si vous êtes AE, patron d’un SARL, etc.

Et je sais que pourtant vous préféreriez voir vos impôts brûler, mais bon….

… mais pas que !

Pensez à photographier vos biens. Tous vos biens.

Les photos constituent des preuves de votre capital immobilier et mobilier, et sont acceptées par les assurances et estimations professionnelles.

Quelques exemples :

  • Matériel informatique/audio/vidéo
  • Cuisine aménagée
  • Machine à laver
  • Literie
  • DVD/BluRay/Livre/Jeux
  • Vélo/Auto/Moto/Dominique Chapatte
  • Vos animaux

Bien cadrer, éviter les photos floues, et contrejours.

Enfin, je vous conseille également de sauvegarder toutes vos photos de famille, de vacances, de votre vie. Avoir ce capital en lieu (numérique) sûr est important.

Quels supports de sauvegarde utiliser ?

Maintenant, vous avez une tonne de fichiers de sauvegarde.

Votre vie et celle de votre famille numérisées, vous allez devoir les stocker sur différents supports.

Et surtout les varier !

Vous n’allez pas mettre tous vos œufs dans le même panier, mais mettre une copie de tous vos œufs dans différents paniers.

Il est évident que l’intérêt de protéger et sauvegarder ses données administratives et/ou personnelles de votre foyer, est de ne pas les laisser dans votre foyer.

Alors voici un aperçu des différents supports possibles…

Note : je ne parlerai pas ici de cryptage / encodage.

D’abord, voici 6 idées de supports mobiles…

1 – La Carte SD

C’est cette petite carte qui s’enfile dans un smartphone ou dans un APN et qui existe en version miniSD et microSD.

L’intérêt, c’est clairement l’encombrement, qu’on considérera comme quasiment nul. Elle pèse moins de 2 grammes, mesure moins de 3cm carrés et peut contenir jusqu’à plusieurs centaines, voire milliers, de Go pour certaines.

Concrètement vous pouvez porter tous vos documents sur vous, dans votre portefeuille (dans ce cas, pensez chiffrage !) sur un truc de la taille d’un timbre.

Comme il en existe à moins de 5 euros, vous pouvez en posséder plusieurs.

Attention à ne pas le perdre en revanche !

  • Les + : Poids, taille, prix, mobilité, facilité d’utilisation
  • Les – : Sensible à l’humidité et chaleur, lenteur
Pourquoi sauvegarder ses données numériques ? Quelles données ?

2 – La clé USB

On a tous une vieille clé USB qui traîne quelque part.

Elles sont partout, de toutes formes, tailles, prix et qualités.

Comme pour la carte SD, vous pouvez l’avoir sur vous au quotidien, dans votre poche ou sur votre trousseau de clés.

Plusieurs clés bon marché suffiront à stocker le nécessaire. Pas besoin de dépenser des centaines d’euros dans un support qui dans notre cas servira qu’à stocker sur du long terme.

Généralement un prix élevé est justifié par la vitesse de lecture et d’écriture (idem pour les cartes SD). Important alors si vous utilisez votre clé au quotidien, pour votre boulot, etc.

À savoir : il existe des clés USB sécurisées matériellement et/ou cryptées, avec des codes d’authentifications pour les déverrouiller. N’oublions pas non plus les clés USB résistantes aux intempéries.

  • Les + : Poids, taille, prix, mobilité, facilité d’utilisation
  • Les – : Sensible à l’humidité et chaleur, lenteur
Oui, c’est une clé USB…
Oui, c’est une clé USB…

3 – Le Smartphone

On n’y pense pas souvent. Et pourtant vous l’avez toujours sur vous, comme un greffon. C’est donc le candidat idéal pour le stockage. Et grâce à l’écran, vous pouvez avoir un aperçu direct sur vos documents !

Alors, virez moi donc Candy Crush et Clash Royal, et remplacez-les par vos données perso !

Elles seront en sécurité « naturellement » avec vos écrans de verrouillage ou divers codes et vous pourrez en rajouter assez facilement, à la volée, avec des logiciels de synchronisation.

  • Les + : Mobilité, sécurité « naturelle », mise à jour
  • Les – : Fragilité, piratage

4 – Le disque dur externe

C’est le moins mobile de cette liste, bien que certains doivent être maintenant plus petits que certains smartphones.

Un peu plus onéreux qu’une simple clé, ça reste un support fiable (mais fragile) que tout le monde possède.

Il y en a pour toutes les bourses, de 50 euros à 5000 euros, et de toutes les tailles, de 120Go à plusieurs dizaines de To. Sachant que dans 120Go, vous pouvez mettre quelque chose comme 90000 à 150000 photos, je pense que ce sera largement suffisant pour être stocké dans un module administratif ou une survival cache.

À savoir : il existe comme pour la clé USB, des disques durs externes avec claviers et code d’authentification et d’autres tout-terrain, résistants à l’eau et à la poussière.

  • Les + : Mobilité relative, taille
  • Les – : Fragilité, sensible aux chocs
Lacie Rugged
Lacie Rugged

5 – Le NAS

Assurément le moins mobile de tous et le moins adapté notre utilisation.

Je devais quand même parler : le NAS, serveur de stockage en réseau, est un boîtier contenant un ou plusieurs disques durs, et connectés à votre réseau domestique ou professionnel.

Et c’est pour cela que j’en parle, le NAS provient tout droit des entreprises et pourrait vous intéresser si vous êtes patron ou employé d’une boîte qui aurait besoin d’externaliser et sauvegarder ses données.

Les disques durs internes sont montés en RAID (vulgairement : répartition des données pour améliorer performances et sécurité), et le NAS est connecté à votre modem/livebox/,etc.

Vous aurez donc la possibilité d’envoyer vos données depuis votre ordinateur, et même depuis Internet ailleurs dans le monde, si vous l’avez configuré pour.

Ça reste un moyen très onéreux et inutile si votre NAS partage le même domicile que vous.

Comptez 80-100€ et plus pour un boîtier vide, et 50-100€ par disque dur suivant la taille.

Note : c’est un must-have pour de la sauvegarde quotidienne de travail, si vous êtes travailleur indépendant, photographe, graphiste, développeur, etc. On sort de la sauvegarde de paperasse je l’accorde, mais c’est important d’en parler, hein.

  • Les + : Automatisation des sauvegardes, capacité, protection
  • Les – : mobilité nulle, stocké dans votre maison, coût
Différents NAS
Différents NAS

6 – Les CD/DVD

Non je rigole. Je voulais en parler, mais en fait non, c’est ridicule.

Ça se casse, se raye, ça prend de la place.

Personnellement, je n’ai même plus de graveur, ni même de lecteur sur mon ordinateur.

Et voici 2 idées de supports pas mobiles…

1 – Le Cloud

Cloud par ci, Cloud par là. On a que ce mot à la bouche depuis quelques années.

Le Cloud c’est simplement la possibilité de déposer et stocker des données en ligne dans un espace dédié, gratuit ou payant.

Parfait donc puisque vous pouvez externaliser vos données, ailleurs, sur la toile, le nuage.

Je ne vais pas détailler et énumérer les offres ici. Il y en a des milliers.

Retenez DropBox, GoogleDrive, iCloud, OneDrive… Ils ont leurs différences, leurs avantages et leur inconvénients.

  • Les + : Externalisation, cross-plateform, la gratuité de certains, facilité d’utilisation
  • Les – : Le prix d’autre, sécurité et transparence parfois floues
Pourquoi sauvegarder ses données numériques ? Quelles données ?

2 – Le serveur perso

Le serveur personnel, c’est simple : vous imaginez juste la location d’un disque dur, d’un espace de stockage. Vous pouvez donc l’utiliser comme votre disque dur personnel, mais externalisé.

Vous avez donc l’avantage du Cloud, sans l’inconvénient de balancer vos données on ne sait où. (Ça reste des données en ligne, quelque part donc piratables).

OVH, 1&1… vous en trouvez des dizaines sur le net.

Ça reste une solution plus brute que le Cloud, plus personnelle, mais un poil moins user-friendly comme on dit, ergonomique.

Ça demande un peu de connaissance en informatique.

  • Les + : Externalisation, cross-plateform, moins AMERICAN que Google et autres
  • Les – : Connaissance à avoir, sécurité

Concluons !

Comme on a vu au départ, il n’y a pas de bons et de mauvais stockage. Ils sont tous variés et se complètent.

L’idéal étant évidemment d’avoir en place, en même temps, plusieurs solutions de sauvegardes.

Posséder une ou plusieurs clé usb et/ou carte SD, en avoir sur soi et chez un parent/ami, ou même dans une cache, une boîte postale, un coffre de votre banque suisse secrète.

Idem pour le Cloud, avoir un stockage externe gratuite c’est cool. Une version payante aussi si vous justifiez d’une tonne de données à sauvegarder ou d’une sécurité accrue.

Mais le plus important : sauvegardez vos données !

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

2 commentaires

Avatar
joao josé Ribeiro 6 octobre 2017 - 9h59

La poste propose déjà un service de stockage de donné administrative. Avec Digiposte.

Répondre
Avatar
Redfish 6 novembre 2017 - 14h55

La règle de base pour les sauvegardes:
3 sauvegardes, sur 3 supports différents, stockés à 3 endroits différents.
Idéalement un NAS chez vous, un HDD portable stocké au boulot, chez des amis ou de la famille, et une sauvegarde dans le cloud.
Si possible crypté…
😉

Répondre

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Biscuits d'urgence - Convar

Cette ration d'urgence, sous format de biscuit de haute valeur énergétique, peut se conserver jusqu'à 20 ans ! Idéal pour votre BOB, EDV, EDC, etc.

Sursac Bivvi Bag

Juste parfait, ce sursac de couchage Snugpak est étanche, léger (270g avec sac de rangement) et respirant (tissu Paratex Dry).

Paracorde 550 Type III

Disponible en noire, mais également en plusieurs autres couleurs, cette paracorde de 4mm peut supporter jusqu'à 250 kilos !

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée