Comment faire sa propre cire maison, pour le bois, métal et cuir ? [DIY]

de Mat & Thom
Publié le : Dernière mise à jour le

Voici une petite recette de grand-mère, pour une cire très simple, pas chère et surtout redoutablement efficace.

Une cire… pour quoi faire ?

Cette cire est idéale pour le bois, le cuir mais aussi pour protéger des métaux de la rouille (je l’applique par exemple sur l’enclume de ma forge artisanale).

Appelée cire d’antiquaire, encaustique ou cire d’abeille, c’est ni plus ni moins le mélange de 2 (ou 3) ingrédient simples.

Vous pouvez la réaliser plutôt liquide pour le traitement en profondeur ou pâteuse pour un traitement d’entretien et de surface.

La texture varie en fonction du dosage.

Ingrédients

Vous pouvez partir sur un mélange équitable de cire d’abeille bio (c’est mieux, s’il n’y a rien d’autre que de la cire naturelle) et de térébenthine :

  • 1/2 cire d’abeille
  • 1/2 térébenthine

Mais je vous conseille d’ajouter de l’huile de lin et de réduire la part de mélange pour avoir une cire moins liquide :

  • 2/3 cire d’abeille
  • 1/3 mélange (1/2 térébenthine + 1/2 huile de lin)

cire1

Recette

Alors ce n’est vraiment pas compliqué, il vous suffit de suivre ces étapes :

  1. Préparez vos ingrédients et un contenant de type pot de confiture.
  2. Râpez à l’économe la cire d’abeille
  3. Faites fondre la cire râpée au bain marie
  4. Lavez votre contenant à l’eau bouillante et essuyez-le
  5. Versez votre mélange térébenthine + huile de lin
  6. Incorporez la cire d’abeille fondue
  7. Mélangez

Voilà : votre cire est prête.

Laissez tout de même refroidir, avant de vous en servir.

Si après quelques heures, elle durcit, utilisez la telle quelle ou « détendez là » un peu au bain marie.

Dernière petite information : cette cire est non périssable !


A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée