La barbe, un symbole « tactique » ou une bonne idée pour la santé ?

de Sven

Porter la barbe c’est cool.

Ça fait badass, virile, guerrier…

Parfois, c’est même à la mode, si on suit celle des hipsters… mais c’est surtout bon pour la santé…

La barbe : un symbole ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la barbe est en effet un symbole.

Elle l’a d’ailleurs toujours été !

Dans l’Histoire…

Au fil du temps, la barbe a été perçue comme un attribut divin (Égypte antique), signe de noblesse (époque Mésopotamienne), preuve de sagesse et d’intelligence (Grèce antique), de négligence et de pauvreté (Rome antique), de virilité et d’honneur (Moyen âge), ou encore pour se différencier des mécréants (lors de la naissance de l’Islam)…

On pense également aux guerriers Celtes, Viking et autres « barbares » en tout genre généralement dépeints barbus. A ce moment là, la barbe est associé à l’homme non civilisé… au sauvage.

Plus récemment…

Sur la période plus récente, ça n’a pas vraiment arrêté de faire le yo-yo.

Les mythiques poilus des tranchées de la première guerre mondiale ont ensuite laissé place aux rasés de la seconde (principalement pour des raisons d’utilisation de masques à gaz et de craintes de gaz toxiques)…

Puis, le mouvement hippie, dans les années 60, a ramené la barbe au goût du jour, sous un autre aspect que celui du guerrier viriliste !…

Plus récemment encore, on pourra parler du mouvement hipster, qui a fait passer la barbe d’attribut de vieillesse à celui de start-upper…

Bref ! Je vais m’arrêter là pour la rétrospective historique et culturelle, et vous renvoie, si vous souhaitez en savoir plus, à un bouquin de Christian Bromberger : « Le sens du poil : Une anthropologie de la pilosité ».

Et donc… Un symbole tactique !

On ne peut pas le nier : la barbe est un symbole de reconnaissance dans l’univers tactique.

Outre l’aspect historique de la « barbe guerrière », c’est évidemment lié aux nombreuses images de soldats bien badass arborant avec fierté une barbe huilée à souhait.

Mais pas que…

Pensez à Ragnar de la série Viking, Jon Snow ou Drogo de Game of Thrones, Aragorn de LotR, Rick de The Walking Dead, etc, etc.

La barbe est partout.

La barbe comme symbole de virilité et de puissance… parfois, il est vrai, au centre d’un univers machiste, de muscle et de bière.

D’ailleurs, c’est tellement devenu un symbole de reconnaissance, qu’on la retrouve aussi sur des patchs, sur des nombreux logos, sur les catalogues des grandes marques…

Car, cerise sur le gâteau : c’est un accessoire gratuit !


Une réalité dans l’armée ?

« Pourtant, à l’armée, on doit être rasé de prêt, non ?… »

Et bien non.

Quand on est bidasse, on a le droit au port de la barbe à deux conditions :

  • Elle doit être la même que sur sa carte d’identité militaire et toujours propre et bien taillée.
  • Bien sur, il faudra se raser si elle est incompatible avec certains équipements (masque à gaz par exemple).

L’aspect de la chevelure dépend essentiellement de la morphologie de chaque individu, de la contexture de ses cheveux et du soin qu’il apporte à leur entretien. […]

La même réserve s’applique au port de la moustache et de la barbe.

Toutefois, le port de la barbe, peu compatible avec l’emploi de certains équipements, peut être interdit par le commandant de formation administrative

Un militaire habituellement rasé n’est autorisé à se laisser pousser la barbe ou la moustache qu’à la faveur d’une absence de durée suffisante pendant laquelle il n’a pas à revêtir l’uniforme.

La barbe doit être de coupe correcte.

defense.gouv.fr

Petite anecdote : Alexandre Le Grand obligeait son armée à se raser la veille des batailles, afin que ces dernières ne puissent pas être attrapées dans les combats au corps à corps.

Et au final, la barbe… c’est bon pour la santé ?

La réponse est sans appel : c’est oui !

Porter du poil au menton, c’est se protéger efficacement et naturellement de nombreux symptômes :

  1. Cela réduit les risques liés à l’exposition au soleil : en effet la barbe freinerait les rayons UV à 90% voire 95% (source). Accessoirement, votre peau ainsi protégée vieillit moins vite.
  2. Si elle protège du soleil, alors elle fait également barrière à toutes les agressions : vent, pluie, froid, belle mère…
  3. La moustache permet aussi de pré filtrer l’air. La pilosité faciale retient les allergènes et elle est donc aussi parfaite pour les asthmatiques.
  4. La barbe est également une barrière physique au froid : Une longue barbe protège aussi le cou… et peut donc vous éviter de prendre un froid.
  5. Le poil protège votre peau des micro-coupures, entailles, poils incarnés ou folliculite (surtout comparativement à ceux qui se rasent tous les jours).
  6. Une étude démontre également que les barbus transportent trois fois moins de bactéries dangereuses sur leur visage que les hommes rasés.
  7. Grâce aux glandes sébacées, la barbe hydrate naturellement votre peau.
barbe gelée

Et c’est aussi bon pour votre image ! 😜

La barbe vous permet aussi…

  • … d’être plus masculin.
    C’est en tout cas ce que rapporte une étude : les femmes (et les hommes !) perçoivent les hommes barbus comme plus masculins que ceux qui se rasent.
  • … d’être plus viril.
    Ce coup-ci, c’est une étude anglaise qui nous dit que les barbus sont perçus par les femmes comme étant plus agressifs, dominants, matures et virils.
  • … de paraître plus âgé et plus riche !
    Barnaby J. Dixson et Paul L. Vasey ont également fait une étude sur la barbe et leur trouvaille est la suivante : les hommes portant la barbe ont l’air plus âgés et semblent avoir un statut social plus élevé que ceux qui n’en ont pas.

Et surtout : ça vous fait gagner un temps fou !

Enfin, porter la barbe, c’est aussi gagner du temps tous les matins et c’est faire de sacrées économies : plus de rasoir, de produit pour se raser et après le rasage…

On a calculé, porter la barbe, c’est gagner 3 350 heures dans sa vie !

Soit 139 jours.

Maintenant, à vous de voir… mais je crois que la question, elle est vite répondue.

A lire aussi

Une question ? Un commentaire ?

1 commentaire

Avatar
SeiferTrader 26 février 2018 - 16h48

La barbe pleine de cyprine après le cunilingus, on en parle ou c’est tabou?

Répondre

Découvrez notre sélection 😍

Le top de la crème de nos Partenaires... rien que ça !

Biscuits d'urgence - Convar

Cette ration d'urgence, sous format de biscuit de haute valeur énergétique, peut se conserver jusqu'à 20 ans ! Idéal pour votre BOB, EDV, EDC, etc.

Sursac Bivvi Bag

Juste parfait, ce sursac de couchage Snugpak est étanche, léger (270g avec sac de rangement) et respirant (tissu Paratex Dry).

Paracorde 550 Type III

Disponible en noire, mais également en plusieurs autres couleurs, cette paracorde de 4mm peut supporter jusqu'à 250 kilos !

Et recevez mes actus, à lire au coin du feu 🔥🌲

Un seul email par mois maxi. Pas de pub' et cie : moi aussi, je déteste les SPAMs !

... et suivez-moi sur les réseaux sociaux ! 😉

NoPanic est un Magazine Web consacré à l’Outdoor, à l’Autonomie, à la Low Tech, et au Survivalisme / Prepping...

Toutes les semaines, on vous propose des articles, des dossiers, des guides et des tests de matériels.

La Citation du moment

"Noé n'a pas attendu qu'il pleuve pour construire son arche" - Auteur Inconnu

Ils nous soutiennent (merci !)

Lyophilisé & Co

Baroudeur Altitude

Les Survivalistes

Ces Partenaires permettent à NoPanic d’être 100% gratuit et sans publicité pour les visiteurs, mais également de se développer afin de vous offrir toujours plus de nouveaux contenus, actus, et cie.

En naviguant sur ce site, vous acceptez ses cookies, utiles pour vous offrir la meilleure navigation possible OK INFOS

Cookies & Vie Privée