La pollution lumineuse

Tom | le 06/05/2016

Non classé
Earthlights_dmsp_1994–1995

À partir du XVIIe siècle l’éclairage public apparaît en France. Il est demandé à l’époque par le roi soleil pour sécuriser les rues de la capitale devenues de vrai coupes gorges à certains endroits.

Plus on avance dans le temps plus le nombre d’enseigne lumineuse et de lampadaire augmente. Avec 3,5 millions d’enseignes lumineuses en France.  Et plus de 5 milliards de kilo-watts-heure par an (soit 1% de la consommation annuelle française). La pollution lumineuse devient un fléau qu’il faut combattre !

1) Impact sur la faune et la flore

papillon-de-nuit-lumiere

Certaines villes sont tellement lumineuses que des oiseaux sont perturbés dans leurs migrations !
Des espèces d’insectes ou de mammifères se retrouvent sans endroit sombres pour se cacher et s’exposent aux prédateurs nocturnes qui prolifèrent par abondance de nourriture.
1280px-Empire_State_Building_Night

Dans certains cas extrême. Des animaux aux habitudes diurnes (qui vivent le jour) ont augmenté leur cycle de reproduction. La lumière leur permettant d’accroître leur temps d’activité.
La chaleur produite par la lumière peut conduire à maintenir les feuilles d’un arbre trop loin dans la saison. Ce qui à pour effet de limiter sa croissance.

2) Impact sur les humains

prog_1

Dans les centre ville l’impossibilité de mettre sa chambre dans le noir provoque un manque de sommeil. L’impression de jour constant nous incite à la vie nocturne ce qui augmente le risque d’obésité. L’effet des ultraviolets peut entraîner des cancers de la peau. Les personnes âgées ou les malvoyants se retrouvent perturbés par des éclairages trop importants.

3) Solutions

Dans un premier temps il s’agit de bien choisir ce qui doit être éclairé ou non! Un parc fermé la nuit peut rester dans le noir… Un parking souterrain inoccupé également! A-t-on vraiment besoin de voir nos églises à 3 heures du matin? Est-il vraiment nécessaire de signaler les discothèques par des phares lumineux ? Pourquoi éclairer une rue ou une route ou un bâtiment si personne ne l’utilise?
Sous couvert de la notion de « sécurité » des bâtiments industriels de plusieurs hectares sont trop éclairés et l’orientation des lampadaire et l’ajustement de leur puissance est souvent mal adaptée.

Dans la ville de Copenhague on teste actuellement un dispositif d’éclairage public intelligent qui s’adapte au passage des utilisateurs. Certains village de France ont décodé de ne plus éclairer la nuit.

Conclusion

C’est une problème qui touche la santé, l’écologie et l’économie. Des solutions existent et c’est une mentalité qu’il faut faire évoluer… Et ça commence par chez soi!

Soutenez Nopanic !

Demandez-nous !

Codes Promo

Code Promo Lyophilisé Code Promo V8 Equipment Code Promo Airsoft Opération