Modules d'urgence

Module intellectuel

Tom | le 05/08/2015

landscape-nature-reading-Favim.com-586095

Pour ce module, pas besoin de contenant, il faut juste que votre tête soit reliée au reste de votre corps.

Avant de se lancer dans les modules à proprement parler, mettons les choses au clair. Outre la préparation physique (le dossier est par ici) il faut travailler votre préparation psychologique pour pouvoir survivre en situation de danger et de stress. Être prêt dans sa tête passe par différentes étapes: la découverte, l’apprentissage,l ‘approfondissement, la création, etc… Le problème c’est que nous sommes en apprentissage permanent mais que nous avons, parfois, une fâcheuse tendance à manquer de critique.

Curiosité

La curiosité est un vilain défaut car il nous ouvre l’esprit et nous fait sortir du rang. Considérer que rien n’est acquis permet d’aiguiser la curiosité. Sur facebook et dans les média, nous sommes exposés à des milliards d’infos. Cependant, seul un très faible pourcentage de cet amalgame de données et vraiment utile. Être curieux, c’est croiser les informations, vérifier les sources, ne pas croire et ne pas avoir confiance. Il est donc important d’aiguiser son pouvoir d’analyse et son regard critique.

Concrètement la curiosité permet de comprendre et d’analyser la situation, de poser la problématique et de proposer des solutions. Accompagnée de tests et d’un bon apprentissage, la curiosité permet d’agrandir notre catalogue de compétences. Vous avez tout un tas de moyens pour y arriver: les livres, la radio, télé, internet… Mais soyez attentifs, toujours sur vos gardes et ne croyez rien sur parole.

Dislike! Ne pas liker sans réfléchir!

Ceux que vous prenez pour des références, des gens qui savent, ne sont pas infaillibles, NoPanic y compris. Parfois ils profitent même de cette position « d’enseignant » pour volontairement vous manipuler et distiller des conneries à votre esprit. Il arrive même que certains n’hésitent pas à faire dans « l’article pute » pour se faire mousser ou simplement pour gagner de la visibilité et de la notoriété. Sans parler de méfiance exacerbée ou de paranoïa, soyez toujours modérés et tournez toujours votre langue sept fois dans votre bouche (ou dans celle de votre voisin(e) ) avant de réagir.

Analyse

Avant de se lancer à brûle pourpoint dans une action, dans un commentaire merdique ou dans un like passif, analyser une situation ou un fait exposé permet de relier ses connaissances (acquise grâce à la curiosité) à ses compétences. Exemple: Il fait chaud je me déshydrate, je sais que j’ai besoin d’eau filtrée et purifiée, je sais filtrer et purifier de l’eau, je la filtre et la purifie et je bois. Cet enchaînement basique d’actions nécessite dans un premier temps, l’apprentissage de la théories: les deux notions que sont boire quand on se déshydrate (même sans avoir l’envie) et savoir filtrer et purifier de l’eau et dans un second temps l’apprentissage de la pratique: savoir capter de l’eau et la filtrer/purifier.

L’analyse et valable dans des situations moins concrètes … une discussion par exemple. Il est important de connaître le contexte avant d’exposer des faits. Vous n’allez pas parler de votre crotte du matin au chauffeur du bus ou à votre banquier. Cela vous parait idiot mais on se rend compte de plus en plus qu’ avec les réseaux sociaux que les barrières tombent… C’est parfois bien mais c’est à double tranchant: exposer ses photos de vacances sur le web c’est dire que votre habitation est vide. Parler de vos idéaux sociaux ou politiques par l’intermédiaire de quelques mots résume trop rapidement votre personnalité: alors qu’il faudrait parfois des heures pour cerner une personne dans une discussion, un écrit vous case trop rapidement dans une mouvance et ses préjugés. C’est d’ailleurs pour ça que sur NoPanic nous ne parlons pas de politique ou de religion.

Conclusion

Lisez, échangez, partagez, soyez curieux et analysez. Ne vous lancez jamais en pensant tout savoir. Expérimentez et posez vous toujours des questions: remettez vous en question ! Revenez en arrière, recommencez et apprenez de vos échecs. Cela ne sert pas à grand chose de tout savoir un peu, de parler de tout et de rien sans approfondir. Un like sur une publication n’est pas une acquisition de savoir! Dans une situation critique il faudra être efficace et n’y aura pas de place aux approximations. Sauver un bébé dauphin parce qu’on a la 4G c’est du flan, hein les amis…

Se documenter Se documenter

Ne vous sentez pas visé par cet article, comme disait un célèbre philosophe du XXe siècle: chacun fait fait fait ce qui lui plait plait plait. Chez nous on cause de ce qu’on veut quand on veut, en toute liberté mais avec NOTRE ton et en engagement NOTRE opinion. NoPanic c’est le fruit de nos expériences. On se documente depuis toujours, on essaie d’être objectif mais ce ne sera pas suffisant pour vous. Nous savons reconnaître nos limites, c’est notamment pour ça que nous ne parlons presque pas d’armes à feu.

 

Donnez nous votre version des choses ! D’après vous, qu’est-ce que c’est qu’une bonne préparation psychologique ? Comment selon vous, peut-on arriver à former un bagage intellectuel qui, au moment venu, sera efficace ? Dites nous tout dans les commentaires !

  • Biloux

    C’est bien pour cette raison que je privilégie No Panic, pas de prises de position hasardeuse. Chez d’autres….. je ne prend que les bonnes idées, astuces et conseils librement partagé. Merci Mat

  • Séverine

    Une livre à suggérer comme base du module intellectuel : petit cours d’autodéfense intellectuelle, collection instinct de liberté, de Normand Baillargeon, Lux éditeur. Un ensemble d’outils utiles pour ne pas se faire berner par qui ou quoi que se soit (en écho à la philosophie que vous décrivez et qui m’est chère).

    • Merci pour cette suggestion!
      a+
      mat