Modules d'urgence

Module d’urgence alimentation

Tom | le 08/01/2016

Seau à moitié plein

Ce module d’urgence doit répondre à un besoin fondamental: s’alimenter. Je prend partie de ne pas définir de durée précise mais de me limiter à un ratio volume/poids.

Contenant

Pour ce module d’urgence alimentation, je vais expérimenter un nouveau contenant: le seau alimentaire. Grâce à son couvercle, le seau hermétique permet de conserver les aliments à l’abris de l’humidité (et de la lumière suivant leur couleur). C’est un contenant accessible (rapprochez vous des restaurants ou regardez en brocante) et multi usage mais c’est pour sa principale caractéristique, le fait de pouvoir être mis en contact avec des produits alimentaires, que je m’oriente vers ce choix. Le modèle dont je dispose (merci Peppone) est de 10 litres, diamètre de 27 cm et hauteur de 26 cm.

Seau alimentaire avec logo Seau alimentaire avec logo

Attention, il doit être à usage alimentaire et porter le « logo alimentaire », gravé sur le fond du seau.

Les usages

Voici quelques usages du seau alimentaire parmi une infinité…

Contenir des aliments (et oui!)
 Contenir de l'eau (vaisselle, hygiène, lessive…)
 Récipient toilettes (pour faire caca!)
 Tabouret de fortune
 Flotteur

Contenu

On entre dans le vif du sujet… le challenge ici c’est de faire contenir tout ce dont on a besoin pour cuisiner et manger. Ce module, comme les autres doit être autonome. Il devra donc contenir aliments, eau de cuisson, système de chauffe si besoin, épices si besoin.

Le seau… Le seau…

Afin de limiter l’encombrement, je prends partie d’utiliser au maximum la nourriture lyophilisée. Ce système de conservation s’est bien développé, notamment grâce au sport comme les transat ou les treck. Des boutiques comme notre partenaire lyophilisé & co se consacrent entièrement à ce genre de produit et proposent une multitude de solution, pour tous les goût. Mais qui dit lyophi, dit eau! Indépendamment d’un module consacré à l’eau, il va me falloir une solution pour hydrater chaque plat… Qui dit lyophi, dit eau chaude, il va me falloir un système de chauffage de l’eau… L’avantage des portions individuelles dosées c’est qu’on a pas vraiment besoin d’assiette, on peut manger dans un quart voir même dans l’emballage, pas de popote mis à part pour chauffer l’eau.

Les lyophilisés

Les plats lyophilisés Les plats lyophilisés

3 plats salés et une mousse chocolat. De 530 à + de 1000 Kcal par plat. Le secret c’est que les 2 oranges de la marque SURVIVOR® Outdoor Food (MSI) sont des doubles portions.

Mousse choco (double portion) - 810 Kcal
 Bœuf Parmentier (double portion) - 1015 Kcal
 Spaghetti bolo - 716 Kcal
 Pâtes aux légumes - 530 Kcal

Les plats hydratés

Plats hydratés Plats hydratés

Ceux sont intéressant en cas d’urgence car ils peuvent être mangés froids ou chaud et ne nécessitent pas d’eau, j’en avais longuement parlé ici

Boulette de bœuf - 300 g - 375 Kcal

Les trucs d’appoint

soupes soupes

Je range ici les soupe en poudre, très peu d’apport nutritionnels mais ils réchauffent et comble un petit creux.

Le truc de groupe

Katadyn emergency food Katadyn emergency food

Ici on est face à un produit intéressant si on est plus tout seul, on va pas se mentir c’est pas le plus sexy des repas mais ça cale bien. Ça peut aider en famille ou en groupe. Il faut par contre 900ml d’eau pour faire au total 1,5 Kg de bouffe. Le truc top c’est que c’est bon pendant 15 ans voir 25 ans pour certains modèles.

Emergency Food œuf brouillés aux oignons - 1,5 Kg - 595 Kcal/100 g

Pour la pause

warmup etc. warmup etc.

Outre les barres que j’ai déjà présentées sur le site, voici un petit assortiment de thé/café auto chauffant/gâteau/sucre etc. Pour la pause, pour remonter le moral. Certains produits sont issu des rations militaires.

Les ration de survie

Rations de survie Rations de survie

Bon, ça je suis fan, toute l’année, devant la télé… NRG-5, BP-, 7 ocean… bref on revient pas dessus on en a déjà bien parlé! Ici c’est bien car on peut le glisser dans la poche, cet ensemble couvre 1,5 jour de besoins énergétiques. Le orange, sucre lents et rapide est vraiment top avant et pendant un effort soutenu.

L’eau de réhydratation des aliments

eau de cuisson eau de cuisson

Ces rations d’eau individuelles de 125 ml sont idéales pour les lyophilisés, il faut presque 2 litres pour ceux que j’ai dans le seau, soit 15/16 rations. Cette eau permet aussi d’activer les Hot Pack. Les sachet sont des solution en poudre qui permettent de réhydrater plus vite le corps.

Cuisiner

popote popote

Popote, couvert, ouvre boite et gourde souple pour le trop plein d’eau.

Réchaud esbit et recharge Réchaud esbit et recharge

Réchaud esbit et recharge, j’ajoute une petite bouteille de Firedragon

Ki t Hotpak Ki t Hotpack

Kit Hotpack pour chauffer les plats hydraté ou réchauffer les lyophi non terminés. Il est aussi possible de chauffer de l’eau mais ce n’est pas idéal. Le vrai avantage de ce kit c’est que ça chauffe sans flamme, en toute discrétion…

Conclusion

Seau à moitié plein Seau à moitié plein

Avec ce module bouffe dans un seau alimentaire, j’estime pouvoir tenir trois voir quatre jour, peut-être plus en rationnant et sans effort trop important et surement une semaine avec la boite d’emergency food si je consomme seul. Je ne compte pas mes réserves abdominales ça serait tricher… Évidemment, se pose la question de l’eau (hydratation pure) et du poids, ici on approche les 5Kg.

seau plein! seau plein!

Pour être plus réaliste si on considère devoir porter ce module, il faudrait retirer la boite emergency food et quelques trucs de luxe (gateau choco, warmup) pour tomber à 3kg.

N’oubliez pas de profiter des -10% chez lyophilise.fr avec le code LYOPANIC10 🙂

  • idnaze

    Bonjour.
    Assurez vous que ces seaux en plastiques sont étanches a la lumière .S’ils laissent passer la lumière, peut être peut ‘on les tapisser d’une feuille d’aluminium ?