Dossier géographie

Géo – Saint Pierre et Miquelon

Tom | le 25/01/2016

Maison typique, photo de Kseb

Le dossier géographie vous présente des destinations atypiques où on peut imaginer un projet de vie en autonomie, en accord avec la nature et la philosophie qui nous anime. Pour un voyage ou pour la vie, ces destinations vont vous faire rêver et pourquoi pas déclencher votre soif d’aventure. Pour ce premier voyage, rendez-vous dans l’archipel français la plus boréale, Saint Pierre et Miquelon…

Maison typique, photo de Kseb

Carte

Comme vous pouvez le voir sur cette carte, l’archipel se situe dans l’océan Atlantique nord, à 25 km au sud de l’île canadienne de Terre-Neuve. Composée de Saint Pierre, la plus petite des deux îles qui abrite la majorité de la population et de Miquelon, elle même composée de deux presqu’îles : Grande Miquelon et Langlade reliées entre elles par un bras de sable, comme à l’ile d’Aix ma gueule (oui je suis du 17).

La bas on y cause le français avec un accent breton (bon, tout ne peut pas être parfait), c’est l’air iodé qui veut ça. Sur plus ou moins 6000 habitants, presque 5500 habitent la commune de Saint Pierre. On y fait un peu d’agriculture (sous serre), du BTP, un peu de commerce et de tourisme mais, je vous le donne en mille, la pèche. Mais attention, aujourd’hui, on est loin des année fastes et le secteur ne survit que grâce aux nombreuses subventions de l’État et de la Collectivité territoriale. Le truc qui monte, et c’est pas pour arranger nos histoires, c’est les hydrocarbures. Au sud de l’archipel, dans le térritoire économique français, on trouve des gisements qui pourrait être intéressants d’exploiter. Depuis une quinzaine d’années, des forages d’exploration ont eu lieu et la prospection se poursuit. fait chier j’ai envie de dire…

Visite

Saint Pierre et Miquelon, c’est 242 km2 de nature, l’unique forêt boréale française, une faune et une flore unique et exceptionnelle… Avec 25 personnes au km2 cette collectivité d’outre-mer à de quoi séduire les plus solitaires, les plus bourrus d’entre nous.

un hiver normal

Bon par contre, c’est sur que ça caille mais en fait pas tant que ça si on reste à l’abris… C’est certain qu’il faudra plus qu’une petite softshell Arc’teryx à 699€ mais a t° ressentie avec le vent qui souffle (156 jours de vent violent par an en moyenne) peut descendre à -20/-25° C. En résumant, les températures moyenne annuelle (5,7°C) se distingue par une amplitude annuelle élevée de 19°C entre le mois le plus chaud (16,2°C en août) et le mois le plus froid (-3,2°C en février) (source). En fait c’est un peu comme en Lorraine mais sans la quiche…

Aéroport de Saint Pierre

Si cette piste d’atterrissage ne vous fout pas la trouille, il faudra débourser entre 1500 et 1700€ l’aller retour pour se rendre sur place. On lit très souvent le conseil suivant: « il faut faire plusieurs séjours là bas à plusieurs moments de l’année avant de s’y installer définitivement ». Le métro qui passe ses vacances à Juan les Pins va très vite (au bout de 45 minutes) souffrir de solitude. Même si Québec est « relativement » proche (1144Km) il y a très peu d’activité culturelle sur l’archipel, En ce moment à Saint Pierre, le cinéma projète juste Les visiteurs 2 (ça va je déconne)…

Vivre

Promenons-nous dans les bois…

La forêt boréale est accueillante mais pas facile d’y vivre plus de 17 minutes . Vivre à Saint Pierre et Miquelon, pourquoi pas, en vrac quelques infos:

- L'abonnement Internet est à 65€/mois
- Sur cheznoo.net on peut trouver un terrain de 1000M2 à 52 000€ ou une maison avec vue sur l'Île aux Marins à 260 000€
- Il n'y a pas de boîtes au lettres (mais quand même des factures
- Niveau décalage, il y a 4h de moins qu’en France
- L'essence est 2x moins cher qu'en métropole

Vidéo

  • Theo Lagrange

    Bof’ pas besoin d’aller si loin. Perso j’ai etabli mon camps en Bulgarie’ dans une belle foret pour 10 000 euros. Et je vois tous les jours des animaux qui me rendent visite…

    • oui c’est certain! mais ce n’est pas la France 😉

      • Michael Tfmc

        Le cantal et l’Ardèche sont aussi des destinations françaises ou l’on peut espérer vivre en autonomie.

        • j’en suis certain, comme dans pas mal d’endroit heureusement!

Soutenez Nopanic !

Demandez-nous !