COMPRENDRE LES ALIENS

mat | le 10/03/2013

Non classé
ufo

La vie extraterrestre (dérivé des mots latin : extra : « au-delà » et‎ terrestre : « de ou appartenant à la terre ») désigne toute forme de vie existant ailleurs que sur la planète Terre. La communauté scientifique, par l’exobiologie, étudie de manière interdisciplinaire les facteurs et processus, notamment géochimiques et biochimiques, pouvant mener à l’apparition de la vie, d’une manière générale, et à son évolution ; en premier lieu à son origine sur Terre ainsi qu’à la possibilité de vie ailleurs dans le Système solaire, voire sur des planètes extrasolaires.

ufo

La recherche de la vie extraterrestre et les possibles interactions avec celle de l’espèce humaine sont des thèmes récurrents abordés par la littérature de fiction, particulièrement par la science-fiction et la fantasy.

Préparation à une éventuelle rencontre

Le contact avec des formes non-terrestres de vie est un sujet qui a fait l’objet de nombreuses spéculations de la part d’auteurs de science-fiction, avec des controverses, des craintes et des espoirs. Des scientifiques envisagent également la forme d’un « premier contact » et les possibilités de communication.

En 2011, des universitaires américains de la Pennsylvania State University et des scientifiques de la Nasa (coordonnés par Shawn Domagal-Goldman de la Division de la Nasa Planetary Science) ont produit une étude prospective d’analyse de scenarios visant à envisager ou préparer une éventuelle rencontre avec des extraterrestres. Ils ont envisagé de nombreux scenarios où les extraterrestres seraient bienveillants (coopératifs ou non), neutres ou capables de volontairement s’en prendre à l’humanité ; voire dans le pire des cas, de détruire involontairement ou délibérément l’humanité sur Terre Dans ce denier cas, détruire l’humanité (entière ou telle qu’elle existe), pourrait par exemple viser à sauver les potentialités de poursuite de l’évolution ou la possibilité pour d’autrescivilisations de s’exprimer. Ceci pourrait être une motivation pour des extraterrestres qui observeraient la terre, car ils observeraient des changements écologiques et climatiques majeurs et accélérés, récents, conduisant potentiellement à une catastrophe. La seule source des problèmes (maintenant visibles de l’espace) étant l’humanité, une réponse extraterrestre pourrait être de détruire l’humanité.
Le correspondant scientifique du journal The Guardian, commente ce scénario le plus pessimiste en estimant que cette hypothèse est un « scénario hautement spéculatif » et que sans être la raison la plus convaincante de réduire les émissions de gaz à effet de serre, cette réduction pourrait un jour peut-être sauver l’humanité d’une attaque préemptive ou préventive extraterrestre (selon ce point de vue), car vus de loin, les changements dans l’atmosphère terrestre pourraient effectivement être interprétés « comme symptomatiques d’une civilisation de plus en plus hors de contrôle », incapable de réguler sa croissance et se dirigeant vers une crise majeure (de type Collapsus écologique) ou une obligation d’expansion dans l’espace, au détriment, possiblement d’autres systèmes de vie. Des mesures drastiques pour nous empêcher de devenir une menace plus grave pourraient être envisageables, selon les chercheurs.

Dans les scénarios négatifs, les chercheurs envisagent aussi :

- un préjudice involontaire ou accidentel (maladies, etc. )
- la possibilité d’être confronté non à des êtres vivants, mais à « une intelligence artificielle inamicale »,
- les suites d’une expérience de physique qui pourrait mal tourner dans cette partie de la galaxie, etc.

Pour « renforcer les chances de survie de l’humanité », certains chercheurs, comme d’autres avant eux (quand on a envoyé dans l’espace des informations sur l’humanité et la position de la terre) appellent à la prudence dans l’envoi de signaux dans l’espace. Ils mettent en particulier en garde contre la diffusion d’informations sur notre constitution biologique, qui pourraient être utilisées pour fabriquer des armes ciblant mieux les humains. Certains estiment même que tout contact avec les extraterrestres devraient être limités aux discours mathématiques jusqu’à ce que nous ayons une meilleure idée du type d’intelligence en question. Nous ne devrions pas non plus donner l’impression d’être une civilisation rapidement expansive ni tendant à détruire les écosystèmes, ce qui pourrait nous faire passer pour « nuisibles », vu par le filtre d’une éthique extraterrestre.

Soutenez Nopanic !

Demandez-nous !

Codes Promo

Code Promo Lyophilisé Code Promo V8 Equipment Code Promo Airsoft Opération