Le coffre fort, entrée

Svalbard Global Seed Vault – coffre de graines

Le coffre fort, entrée Le coffre fort, entrée

Le coffre fort « Svalbard Global Seed Vault », littéralement « chambre forte mondiale de graines du Svalbard » est un lieu de stockage très original. Il ne renferme pas de l’argent ou des données secrètes mais il rassemble et conserve des semences du monde entier. Inauguré en Norvège en 2008, il pourrait sauver l’humanité en cas de famine. « Le coffre de l’apocalypse » comme le nomment certains, peut contenir jusqu’à 4,5 millions d’échantillons végétaux.

OBJECTIF

Rayonnage de graines Rayonnage de graines

Son objectif premier est de faire en sorte de protéger le patrimoine alimentaire de l’humanité en cas de catastrophe globale. C’est en quelques sorte une arche de Noé de la bouffe. Tous les échantillons de graines qui y sont stockés sont issus des principales cultures vivrières du monde. (blé, soja, riz, pastis…) Pour optimiser les conditions de stockage, les graines sont mise en veille par le froids. Elles sont conservées dans un bunker construit dans les glaces et la terre gelée en permanence, nommée permafrost. La température est de -18°C. Pour résumer, il s’agit de disposer d’une « grange » disponible en cas de catastrophe majeure qui compromettrait nos ressources alimentaires. Ceci afin de garantir et pérenniser la préservation de la diversité des produits agricoles pour le futur.

LIEU

SvalbardSeedVault2 Tunnel d’accés

Le Bunker se situe  sur l’île norvégienne du Spitzberg dans l’archipel du Svalbard. À quelques 1000 km du Pôle nord, la réserve a été creusée dans une montagne de gré, à 120 mètres de profondeur. L’installation qui pourrait faire des envieux en temps de crise est Bien gardée. En effet elle comprend un long tunnel d’une centaine de mètres qui débouche sur 3 caves glacées (de 27m de long sur 9,5m, avec une surface de 256,1 m2), réfrigérées à -20°CPortes blindées, caméras de surveillanceparois en béton armé de plus d’un mètre d’épaisseur, l’installation est digne d’un filme de science fiction.

rayonnage de graines rayonnage de graines

On estime que environ 1,5 million de variétés différentes de graines de culture agricole existent encore de par le monde. La diversité et le nombre de graines stockées au Spitzberg dépendront du nombre de pays qui participeront au projet. Mais les infrastructures ont une capacité de conserver 4,5 millions de graines. Les premières graines sont parties du port de Lagos (Nigeria). 7 000 variétés de semences de niébé, maïs, soja et pois de terre, soit 330 kilos répartis dans 21 caisses, qui sont les premières stockées dans la chambre forte au jour de l’inauguration, le 26 février 2008 (wiki).

Espérons ne jamais en avoir besoin…

  • Pingback: Svalbard Global Seed Vault - coffre de graines - No Panic | :: Novopress.info - arme de réinformation massive:: Novopress.info – arme de réinformation massive()

  • Sarmate

    C’est une très bonne initiative en effet. Mais si on creuse un peu, on s’aperçoit que de grosses industries des semences investissent dans cette structure. Pourtant, des variétés non-hybrides et donc non-stériles y sont stockées, ce qui va à l’encontre des intérêts de ces industries. Mais dans quelques centaines d’années, les graines n’auront plus leur capacité à être utilisées par des paysans (elles auront perdu leurs capacités à germer normalement). Seules les industries semencières qui possèdent la technologie pour extraire l’ADN de ces graines pourront donc les utiliser. Leur monopole n’en sera donc pas affecté et les affaires continueront à tourner… Ce n’est pas pour discréditer cette initiative qui je pense est nécessaire, mais il faut aussi prendre un peut de recule et se dire que les graines ne seront peut-être pas utilisables par monsieur tout le monde.