Survival magazine

Survival magazine

Enfin j’ai pris le temps de terminer le n°1 de Survival magazine, le guide de survie en milieu hostile…

C’est quoi?

Ce magazine tout nouveau est sortie en février 2016, c’est un trimestriel qui coûte 7,50€. L’ambiance général reprend les thématiques qu’on traite sur Nopanic: survie, survivalisme, préparation, test de matos etc. Le premier numéro fait un peu plus de 80 pages. Un poil plus petit que le format A4 il est assez pratique à emporter. Il n’y a pas surabondance de pub et c’est appréciable, on est largement en dessous de la moyenne (surtout si on compare à la presse féminine!).

Survival magazine
Survival, le guide de survie en milieu hostile. Tel a été le choix du titre pour notre revue. Dans ce monde actuel incertain, c’est un choix qui apparait comme une évidence tant le survivalisme repose sur les capacités de l’Homme à faire face n’importe quand et n’importe où : être prêt pour l’autonomie. Survival vous prépare à affronter les dangers que la société moderne nous a fait oublier.

Le N°1

Au sommaire de ce numéro des tests, des techniques, de la nutrition, des reportages, de la survie… Assez classique et avec une volonté de vulgarisation qui nous plait chez Nopanic. Les articles sont abordables et didactiques. Il est orienté grand public c’est un choix éditorial qui est raisonnable!

Sommaire

Avis

Dans l’ensemble, le mag est assez chouette, propre niveau mise en page, alternance de textes, d’illustrations et de belles images, des articles fournis et documentés. Je ne vais pas rentrer dans le détail du contenu, je préfère que vous découvriez le magazine par vous même…

êtes vous prêt?

J’aime bien le ton de certains auteurs qui sont loin d’être consensuels. Sans tomber dans la paranoïa ou la récupération des événements récents, le contenu s’adresse au plus grand nombre mais pourra ravir les initiés. On pourrait s’attendre à ce que ça rentre un peu plus dans le sujet sur les prochains numéros afin de fidéliser le lecteur exigeant, le curieux lui passera son chemin. Certaines cartouches sont utilisées dans ce N°1 comme le Mora ou l’EDC, attention à pas tomber dans la facilité. Quand je vois des dossiers plus poussés comme celui sur le terrorisme je suis rassuré! Mention spéciale pour les témoignages et l’ouverture vers la littérature et les voyages, ça fait rêver et permet d’équilibrer avec certains articles bons mais plutôt anxiogènes.

Ce qui est top c’est de tenter l’aventure presse papier alors que ça commence à se casser la gueule, ça montre une vraie motivation! Vous trouverez Survival mag, le guide de survie en milieu hostile dans les kiosque et toutes les infos sur leur page facebook

  • Blabla

    Bonjour,

    Un gros problème est que le dossier terroriste est écrit par Jean-Paul Ney qui est un narvalo mythomane.Il suffit de faire une recherche Google pour le constater.

    • Salut!
      je ne connais pas ce M. Ney et me méfie de ce qu’on peut lire sur Internet. Pour le moment je lui laisse le bénéfice du doute!
      merci de ta remarque 🙂

      • Blabla

        Oui, je comprends. Un tour sur sa fiche Wikipedia suffit à se rendre compte du côté polémique du personnage(sa page est l’objet de moults changements…).

        Je suis pas mal les problématiques sécurité/défense, parce que ce fut mon boulot et ce monsieur aime faire la polémique…

        Mais cet article est pas mal dans l’ensemble… comme le magazine d’ailleurs : il y a de la pub, mais pas trop. En revanche, sur la soupe d’orties, je suis resté sur ma faim 🙂

        • j’ai vu en effet…
          espérons que ça ne nuise pas trop à la réputation du mag par la suite!

    • mais bon c’est vrai qu’il a du passif cet homme là! 😀

  • Marc Renouf

    Par contre pour obtenir le magazine c’est un sacré chemin de croix. La librairie du hussard change ta commande en cours de route, ne répond pas aux mails et au téléphone.

    Espérons que malgré tout j’aurais ce magazine mais j’avoue que le chemin de distribution ne fait pas sérieux et ne donne pas forcément une image positive du reste.