PNR-XS valise étanche

Retex Valise étanche PNR-XS

Une fois n’est pas coutume, nous allons parler d’emport. Aujourd’hui, un système un peu spécial: la Valise étanche PNR-XS + Mousse prédécoupée distribuée par Caltech

Vidéo

Et oui, malgré les quelques remarques peu matures qui sévissent sur Youtube, je continue à faire des vidéos pour les retex mais vous verrez que l’article est nettement plus intéressant! N’hésitez pas pour autant à aller voir notre chaîne, à participer et à échanger avec moi dans les commentaires !

Caractéristiques

La première caractéristique, celle qui fera que vous allez continuer à lire ce retex, c’est son prix. Sans nuire à la qualité général du produit, c’est une modèle low-cost. Je parlais, dans un dossier sur les modules de portage, du prix exorbitant des valises étanches. Je ne me suis pas contenté de râler et j’ai cherché un peu plus… Jusqu’à tomber sur le site de Caltech… Et j’ai bien fais de persévérer car j’ai enfin trouvé du matos de qualité à un prix accessible! Il faut dire que les revendeurs de ce genre de matériel surfaient sur la vague du « matos réservé aux pro’s qui ont de l’argent ». Aujourd’hui vous et moi pouvons donc avoir accès à ces systèmes très pratiques sans nécessairement éclater notre PEL…

Le modèle Valise étanche PNR-XS + Mousse prédécoupée est composé, comme son nom l’indique, d’une valisette étanche et d’un habillage de mousse.

Caractéristiques techniques de la valise PNR-XS :

Dimensions intérieures : 235 x 180 x 106 mm (fond : 81 mm + couvercle : 25 mm)
Dimensions extérieures : 258 x 243 x 118 mm
Poids de la valise : 0.99 Kg
Matière : Polypropylène

Caractéristiques techniques de la mousse de garnissage (polyuréthane)

1 plaque alvéolée dans le capot
2 plaques pré-découpée de 30 mm d'ep.
1 plaque de fond de 20 mm d'ep.
joint torique

D’un point de vue plus technique, la valise est équipée d’un joint torique et d’un système de fermeture sécurisée. L’ensemble est en polypropylène, y compris l’axe des charnières, la poignée et les systèmes de verrouillage. C’est un détail mais cette valise passe avec succès au détecteur de métaux, ce qui peut éviter de perdre de précieuses heures aux douanes des aéroports. Elle possède une poignée repliable en polypropylène « soft touch » assez grande et robuste. Le design extérieur permet d’empiler plusieurs valisettes de la même taille, les pied de l’une s’encastrent dans le capot de l’autre. Une zone lisse est mise à été réservée pour coller une éventuelle étiquette.

Charnière complexe

Toute la gamme est IP67, nous avions déjà parlé de cet indice de protection:

Ce code correspond à une norme pour les boitiers qui sont soumis à une variété de conditions météorologiques. Il s’agit d’un standard développé par la Commission Electrotechnique Internationale (CEI) et est un standard dans le monde entier. Aux États-Unis, la National Electrical Manufacturers Association (NEMA) établit des normes similaires.

Normes CEI Indice de protection

La CEI a publié une norme (60529) qui définit un niveau de protection en utilisant un code à deux chiffres:

Le premier chiffre indique le degré de protection contre les corps solides - poussières
Le deuxième chiffre indique le degré de protection contre l'eau.

Voici les désignations pour les premiers chiffres – les corps étrangers solides:

0 - non-protégé
1 - Objets supérieure à 50mm 
2 - Objets supérieur à 12,5 mm 
3 - objets supérieure à 2,5 
4 - objets supérieurs ou égaux à 1 mm 
5 - Protection contre la poussière 
6 - Etanche à la poussière

La désignation de protection pour le deuxième chiffre – la pénétration de liquides

0 - non-protégé 
1 - L'eau ruisselant à la verticale 
2 - L'eau ruisselant, boîtier incliné à 15°  
3 - La pulvérisation d'eau, UPT à l'angle de la verticale 60° 
4 - éclaboussures d'eau, n'importe quelle direction 
5 - jet d'eau, n'importe quelle direction 
6 - Puissant jet d'eau, n'importe quelle direction 
7 - L'immersion temporaire dans l'eau 
8 - l'immersion continue dans l'eau
Valve

Qui dit contenant étanche dit risque de surpression. Sur les solutions bon marché il n’existe pas de valve de pressurisation. Sur la gamme PNR, il y a un système de pressurisation automatique qui préserve le contenu de la valise des baisses de pression. Les changements d’altitude ainsi que la situation géographique peuvent créer un vide qui pourrait sceller hermétiquement un boîtier étanche et le rendre inouvrable. La soupape de pression automatique intégrée permet d’équilibrer cette différence de pression atmosphérique. Techniquement, une micro perforation dans une membrane permet à l’air de passer à travers tout en empêchant l’eau et la poussière de pénétrer.

Système de fermuture

Le système de fermeture exerce une pression maîtrisée sur le joint, garantissant l’étanchéïté de la mallette. Il est simple d’utilisation, même par météo dégradée avec des gants. Il suffit d’un doigt pour ouvrir et fermer la valise.

Perforation cadenas

De part et d’autre des fermetures, le pourtour est percé pour loger deux cadenas afin de protéger le contenu, utile pour le transport en soute par exemple.

Usages

Fabriqué au départ pour transporter du matériel sensible et spécifique, on retrouve souvent ce genre de mallettes dans les expéditions pour transporter du matos de tournage: caméra, micro, mais aussi dans les métiers de l’informatique, de la musique (ingé’ son, dj…) et chez les régisseurs lumières. Aujourd’hui ces modèles se démocratisent énormément pour transporter des APN et leurs objectifs, des caméras go pro et, de plus en plus, les drones qui sont très fragiles mais qui doivent être transportés dans d’excellentes conditions afin d’arriver sur le terrain d’envol, parfois très après un trajet plus que périlleux.

Matériel informatique et +

En ce qui nous concerne on peut imaginer une utilisation plus spécifique à nos besoins. La Valise étanche PNR-XS peut contenir notre module administratif et garder au sec et à l’abris les papiers d’ID, les documents importants, l’argent liquide, les objets de valeur (montres, bijoux) ou encore des données sur clé USB (même si l’usb c’est étanche…). En discutant avec Jérémy de Caltech, nous sommes tombés d’accord sur la taille du modèle à tester: la PNR-XS est assez petite pour se glisser au fond d’un sac mais constitue quand même un contenant utile. Elle protégera donc discrètement son contenu, low profile oblige.

Matériel médical/traitements

Ce module peut aussi contenir des denrées sensible au climat comme des médicaments. La trousse de secours offre un premier plan indispensable mais il ne faut pas négliger vos traitements. Cette valise s’avère très utile pour transporter vos médocs, vos ordonnances, le matériel médical spécial comme la pompe à insuline des diabétiques. En cas de chute ou inondation, la PNR-XS permet de mettre à l’abris cet aspect vital des modules d’urgence.

Radio

Il peut aussi s’avérer utile de protéger votre matériel informatique (un disque dur de sauvegarde) et de communication. Ce sera une station d’accueil idéale pour une petite radio émetteur, des talkies walkies, un téléphone, des piles, des lampes… Pourquoi pas l’utiliser comme cache de survie?

Pour les couteaux

Vous pouvez aussi y ranger vos lames, vos armes à feu et vos munitions, la possibilité de verrouiller la valise vous assure une meilleur sécurité notamment lors de vos déplacements, mais aussi lorsque vous êtes vous. Attention: la valise ne remplace pas une armoire forte obligatoire pour ranger vos armes.

Pourquoi c’est bien?

garniture mousse prédécoupée

Un système étanche peut contenir tout un tas de trucs comme votre kit feu, un livre, des denrées mais nous sommes ici sur un système plus évolué qu’une gourde nalgène ou qu’un seau alimentaire, en plus d’être étanche et renforcée contre les chutes et les chocs, les plaques de mousse sont conçues pour être taillées à la forme du contenu. Elles sont prédécoupées suivant un quadrillage pour que vous puissiez optimiser au maximum son ergonomie. Il vous suffit de tracer et d’ôter la mousse pour recevoir et caler l’objet à protéger.

Mousses

Je n’ai pas encore choisi l’usage définitif de cette mallette, je n’ai donc pas découpé la mousse. Cet été j’ai pu transporter ma caméra ou encore des couteaux en retirant une plaque, la pression de la plaque alvéolée suffit pour maintenir les objets.

J’ai fait quelques tests classiques: chutes à 2m, immersion… Le résultat est qu’il n’y a aucune trace importante de ces essais sur la mallette: Quelques traces sur l’enveloppe extérieure, pas d’infiltration d’eau…

J’aime particulièrement l’idée qu’on puisse revenir sur sa décision et/ou changer le matériel transporté et donc la mousse, il suffit d’aller faire un tour sur le site pour commander une nouvelle plaque de mousse et de l’adapter à votre valise.

Conclusion et avis

Avant de tester, je trouvais ce genre d’outil trop technique et limite gadget, ou alors réservé à un usage très spécifique et professionnel. En me plongeant un peu dans cet univers j’ai découvert un système qui est finalement très pratique et qui a sûrement sa place dans un ensemble de modules.

Son principale défaut reste le poids mais on passe vite outre si le contenu à préserver est vraiment indispensable. Et puis on verra bientôt qu’on n’est pas obligé de tout porter…! D’un point de vu retex perso, j’ai pu la trimballer et la faire chuter sans qu’il y ait de casse, quelques trace de choc sur la coque sont apparues mais rien de structurel. Ce type de mallette est également idéal pour le matos de prise de vue lorsqu’il doit résister à la rosée du matin.

Dans le sac à dos

J’aime bien l’idée d’avoir un module sécurisé et étanche dans mon sac à dos. Qu’il s’agisse de protéger le contenu des éléments extérieurs ou encore des enfants du contenu (je pense au transport d’arme ou de couteau) ce principe d’emport est assez intéressant.

Résistant, à usages multiple set peu cher… Finalement, la vraie question c’est : »Pourquoi ne pas se laisser tenter par une Valise étanche PNR-XS (ou une autre!) de chez Caltech? »