Ouragan Sandy

mat | le 24/03/2013

sandy

L’ouragan Sandy est le dix-huitième cyclone tropical de la saison cyclonique 2012 dans l’océan Atlantique Nord et le dixième à atteindre le niveau d’ouragan. Formé à partir d’une onde tropicale allongée dans la mer des Caraïbes, il devient rapidement une dépression puis une tempête tropicale le 22 octobre. Le 24 octobre, en se dirigeant vers laJamaïque et Cuba, Sandy passe au niveau d’ouragan de catégorie 1, puis à la catégorie 2 et enfin augmente en ouragan de catégorie 3 entre les deux îles tout en faisant d’importants dégâts et en tuant plus de 60 personnes dans les Grandes Antilles.

Il poursuit ensuite une trajectoire vers le nord, traverse les Bahamas le 26 octobre et se dirige vers la côte Est des États-Unis. Avec ses vents puissants, des pluies diluviennes et son entrée en conjonction avec un front froid provenant du continent, cet ouragan arrivant près de l’Halloween (31 octobre) est surnommé par les médias américains « Frankenstorm » ou encore « Monsterstorm ». Le 28 octobre, l’ouragan Sandy n’est plus qu’à 930 kilomètres de la côte Est des États-Unis. Selon les spécialistes, l’ouragan présente une surface anormalement étendue. Tous les lieux publics, les aéroports et les métros sont fermés à la population jusqu’à nouvel ordre. Le maire de New York ordonne même l’évacuation de 375 000 personnes des zones inondables de la métropole américaine à cause d’une importante montée des eaux, prévue entre 1 à 5 mètres de hauteur ; les spécialistes observeront un maximum de 4,23 m. Le 29 octobre à 19h EDT, Sandy est déclaré cyclone post-tropical et atteint la côte près d’Atlantic City (New Jersey) une heure plus tard.

Le bilan évalué à ce jour est d’au moins 210 morts, une vingtaine de disparus et, pour les États-Unis, un coût de plus de cinquante milliards USD (dont trente de dégâts matériels et vingt de manque à gagner en raison de la désorganisation de la production). Au 5 novembre, le National Weather Service classe l’ouragan Sandy comme le deuxième plus coûteux, en dollars de 2012, à avoir frappé les États-Unis depuis 1900, derrière l’ouragan Katrina de 2005. Cependant, il vient seulement le sixième après ajustement pour tenir compte de l’augmentation de population et de la valeur des propriétés.

NEW YORK

Le centre de Sandy frappe la côte du New Jersey et le sud de l’État de New York se trouve donc dans le quadrant nord-est de la tempête. Les quantités de pluie vont de faibles dans la ville de New York à modérées dans l’extrême ouest de l’État, avec un maximum de 3,42 pouces (87 mm) à Sherman. Ce sont cependant les vents qui sont particulièrement intenses, les plus forts rapportés sont de 90 miles par heure (145 km/h) à Islip sur Long Island.
Arrivant en période de grandes marées, l’onde de tempête poussée par l’ouragan donne des surcotes de 11,9 pieds (4 m) à Kings Point (New York) et de 8,4 pieds (3 m) à Battery Park (New York)22. Une bonne partie de la côte sud de Manhattan, de Queens, du Bronx et de Staten Island se retrouvent sous les eaux.
Michael Bloomberg, maire de la ville de New York, annonce que les écoles publiques fermeront le 30 octobre. Delta Air Lines annule tous les vols en dehors de l’aéroport de LaGuardia pour le même jour à 8 h. L’université de la Ville de New York (CUNY) et l’université de New York (NYU) annulent également les activités scolaires et universitaires91. Les ponts George Washington, Throgs Neck, Whitestone et Verrazano sont fermés à 7 h le 29 octobre. Une grue s’est affaissée au gratte-ciel Carnegie ; par conséquent, cette zone est évacuée.

New York inondé

New York inondé

À Manhattan, la majorité des gratte-ciel sont privés de courant le soir du 29 octobre, les rues et sept tunnels de métro sont inondés dans le secteur sud par la surcote de 4,2 mètres, avant que le niveau de l’eau commence à redescendre dans la nuit du 29 au 30 octobre61. Des arbres et débris en tout genre jonchent la chaussée. Selon le président du Metropolitan Transportation Authority, Joseph Lhota, pour la première fois en 108 ans d’existence, c’est le pire désastre qu’ait connu le métro de New York. Plusieurs autres tunnels routiers et ferroviaires dans la ville de New York, ainsi qu’entre la ville et le New Jersey, ont été inondés. En particulier, la fermetures des tunnels de la compagnie Amtrak sous le fleuve Hudson et la East river ont complètement arrêté le trafic ferroviaire vers Penn Station.
La Bourse de New York est fermée pour deux jours consécutifs et les Nations unies annulent les réunions prévues à leur siège. Dans le quartier du Queens, plus de 80 résidences sont ravagées par un incendie provoqué par l’explosion de transformateurs électriques et des fuites de gaz, le tout a été attisé par les forts vents61. Le 30 octobre, le maire de New York déclare que la tempête a fait une dizaine de morts dans la ville et annonce la réouverture de trois ponts fermés antérieurement. La Secrétaire à la Santé et aux Services sociaux des États-Unis, Kathleen Sebelius, met en état d’urgence la ville de New York le 31 octobre.

L'eau, la base de la survie

L’eau, la base de la survie

Durant une conférence de presse le 1er novembre, le maire de New York annonce que :
De l’eau embouteillée et des repas seraient distribués dans les zones sinistrées, incluant Coney Island, les Rockaways et Staten Island ;
AT&T fournit des stations de recharge pour téléphones mobiles dans les zones où le courant est toujours coupé ;
400 soldats de la Garde national de New York parcourent les zones sinistrées pour assister les personnes âgées en situation de détresse.

Dix jours après le passage de Sandy, la métropole américaine est toujours en mode de nettoyage quand une tempête de neige frappe la côte est. Les difficultés d’approvisionnement sont devenues le problème numéro un et selon le département de l’Énergie américain, 28 % des points de distribution de la ville n’avaient toujours pas d’essence le 9 novembre. Le maire décréta donc un rationnement : les voitures dont les plaques d’immatriculation se terminent par un chiffre impair peuvaient s’approvisionner uniquement les jours impairs, et les autres les jours pairs. Des policiers ont été positionnés à chaque station-service pour maintenir la paix. Le rationnement se termina le 17 novembre pour long Island et le 24 novembre pour la ville de New York.

Au 16 novembre, le bilan fait état de 53 morts l’État de New York, dont au moins 41 à New York même, soit 40 % du bilan humain aux États-Unis. Le 18 novembre, les autorités de la ville de New York indiquent que 200 de maisons jugées dangereuses seront rasées à New York dans les quartiers les plus touchés, en plus de quelque 200 autres déjà complètement ou partiellement détruites par le feu, le vent et l’eau. Le département des bâtiments de New York doit se prononcer sur 500 autres structures endommagées, dont certaines pourraient subir le même sort.

Soutenez Nopanic !

Demandez-nous !

Codes Promo

Code Promo Lyophilisé Code Promo V8 Equipment Code Promo Airsoft Opération