Femme qui danse dans l'herbe

Menstrues et écologie

Il me semble assez important et intéressant de se questionner sur l’écologie version culotte. Non pas parce que je suis une nana, mais parce que c’est un sujet tout aussi important que la filtration de l’eau ou autre. En effet, cela fait quelques temps que je tombe sur des articles ventant les mérites de serviettes hygiéniques lavables et elles me semblent être une alternative intelligente contre la pollution engendrée par cette industrie.

Je suis bio dans mon slip Je suis bio dans mon slip

En effet, on ne pense pas assez aux catastrophes écologiques provoquées par l’utilisation de protections intimes jetables: en moyenne, nous utilisons 10 000 à 15 000 produits menstruels (serviettes, tampons, applicateurs, emballages individuels), 45 milliards de serviettes sont jetées chaque année aux quatre coins de notre planète. Il va sans dire, c’est une des industries les plus polluantes au monde.

Il est donc temps de remettre en question notre consommation, jusqu’au fond de notre culotte. Plusieurs options s’offrent à nous, comme je l’ai dit plus tôt, nous pouvons penser aux serviettes lavables (que vous pouvez d’ailleurs réaliser vous même si vous tâtez de la machine à coudre). Pour celles qui ne supportent pas l’effet « couche » provoqué par cette protection, il y aussi la cup menstruelle, ce petit entonnoir intime qui vous permet d’être protégée le temps d’une journée.

 

Serviette homemade Serviette homemade

Quelques-un(e)s d’entre vous froncerons probablement les sourcils en pensant au côté réutilisable de ces protections, mais sachez qu’avant que l’industrie n’invente cette idée de produits menstruels jetables, nos aïeules se protégeaient avec des langes lavables et le vivaient fort bien. Ce n’est pas une nouveauté, ce n’est pas sale, c’est même bien plus sain qu’une protection remplie de produits chimiques en tous genres. Il suffit juste de lire les modes d’emploi de vos protections industrielles pour voir ô combien il est risqué de les utiliser. Alors faites un geste pour votre corps, votre planète et sautez le pas!

  • Fabrice Schaaff

    tu n’as pas mentionné la cup… très pratique en rando.

    • c’est la première des 3 sources 😉

      • Fabrice Schaaff

        bien vu, je n’avais pas intégré la différence entre les 3, je n’ai ouvert que la dernière….

        • Fabrice Schaaff

          j’aime bien nous voir échanger sur la menstruation 😛

        • on test des truc en préparation de la v3 😉

          • Fabrice Schaaff

            peut-être alors mettre un mot différent à chaque fois… cup ; lavable; recyclable ??

  • Joseph

    Pour le francophone : « la cup menstruelle » = « la coupe menstruel ». Nous avons 7 femmes dans notre groupe de survie. Aucune ne connaissaient ce système. Entre 10 et 15€, plusieurs couleurs (on s’en fout pour là où ça se place), cette coupe peu être utilisée plus de 10 ans. Juste une stérilisation avant le premier usage, on la lave après usage, simplement.
    J’étais très septique (et les autres aussi). Nous en avons acheté une chacune, tests et un seul soucis, la première fois, c’est d’apprendre à placer la coupe.
    Note : celles qui utilisent un anneau contraceptif, le placement est identique et il n’y a pas eu de problème de placement lors de la première installation.
    Confort : bien placée, la couple se fait oublier. Il y a deux modèles : un pour les jeunes filles n’ayant pas eu d’enfant et un modèle pour les autres.
    10 euros sur eBay jusqu’à 30 euros sur des sites d’accessoires médicaux. Elles sont identiques !!!
    Beaucoup de témoignages sur Internet (Google recherche, « coupe menstruelle »).
    J’en ai acheté deux : une dont je me sers chaque mois et une autre dans mon sac de survie (quelques grammes !).
    Pour les serviettes, faux, il y en a des biodégradables mais pas faciles à trouver et elles prennent de la place y compris « les lavables ».

    Pour les serviettes « lavable », pourquoi autant d’impressions en couleurs bigarrées ? Essayez de laver dans une rivière à l’eau froide ces serviettes : il y aura toujours des traces indélébiles !!!

    Une femme de survivaliste et elle-même survivaliste.

    Amicalement

    Muriel

    • Merci Muriel de ce retour!
      ma compagne va bientôt passer à la cup (elle attend son retour de couche)…