L'USB, suite et fin…

emmanuelbelgeri | le 17/10/2016

samsung-chargeur-secteur-usb-cable-deconnectable

J’avais évoqué précédemment les notions de charge et les cordons USB et je vous avais promis de revenir sur les autres éléments qui utilisent ce standard : les chargeurs et les batteries externes.

Les chargeurs USB ou les pc peuvent tous recharger un portable ou un appareil adapté en charge lente mais en revanche pour pouvoir effectuer de la charge rapide, il faut que certaines conditions soient requises.

Malheureusement  ces conditions sont différentes d’un appareil à un autre. Autant de contraintes pour les fabriquant de chargeurs

Elles sont déclinées sous 3 critères majeurs

Puissance et stabilité du courant : La puissance est rarement un problème, en revanche la stabilité est délicate. En effet lorsqu’on transforme du courant alternatif (celui qui sort de la prise) en courant continu (celui qui alimente l’appareil) le courant est encore un peu « alternatif » sous forme de micro oscillation avec des variations de voltage plus ou moins importantes. Il faut savoir que les batteries Li-Po sont très sensible à ces variations et si elles sont trop importantes cela peut réduire fortement leur durée de vie. Cela explique pourquoi certaines batteries neuves ne tiennent plus la charge au bout de 5 à 6  mois. Outre un mauvais usage (comme descendre trop souvent en dessous de 20% de charge -voir la première partie du sujet) cela est souvent du à l’usage d’un chargeur de mauvaise qualité.

Pour résoudre ce problème il faut des condensateurs pour « aplatir » le signal, hors nos téléphones ultraplats n’ont plus la place de les abriter, ils doivent donc se trouver dans le chargeur. Les constructeurs investissent dans des composants de plus ou moins bonne facture et cela influe grandement sur cette « propreté » du courant. Un condensateur de même valeur (je vous épargne l’explication sur cette magnifique unité qu’est le Farad) coûte d’un rapport de 1 à 50 selon la qualité. C’est vous dire qu’on vite être tenté par les économies d’échelle… au détriment de la qualité.

ripple

Le rendement : Le rendement c’est la différence entre la puissance consommée par le chargeur et celle qu’il délivre. Les meilleurs chargeurs actuels ont un rendement de 75%.  L’essentiel des pertes l’est sous forme ce chaleur. En veille la consommation résiduelle (appareil non branché au chargeur) est de 0,1 à 1 watts pour les plus mauvais ( 1 watt annuel coute environ 2€, multipliez par 3/4 chargeurs branchés en permanence et ça fait un peu de sous)

et enfin la sécurité : Les chargeurs sont équipés normalement de protection à la surtension ou le court-circuit et doivent être fabriqués dans un plastique non inflammable.

Malheureusement on trouve sur le marché des chargeurs chinois (ou non), qui ont des variations de voltage qui peuvent atteindre 1volt ce qui est énorme pour 5 volts théorique requis pour l’USB. Après il ne faut s’étonner si des batteries voir des téléphones meurent plus tôt que prévu.

Petit exemple de daube en vente libre sur terre :

On retrouve ces mêmes critères sur les batteries USB dont nous sommes friand pour prolonger l’autonomie de nos chers appendices numériques.

Mais leur conception nécessite encore plus de rigueur car elles sont souvent basées sur des batteries au Lithium, appréciées pour leur rapport volume/puissance. Hélas cette médaille a un revers notable : elles s’enflamment aisément en cas de surcharge ou de court circuit. Un simple trombone qui traine au fond du sac peut le transformer en barbecue portable…

En terme de puissance, les constructeur trichent. En effet quand on annonce 4000 mah, c’est en fait 4 Ampères en une heure sous 5 volts, ou 2 Ampères pendant deux heures… bref.  Mais ce n’est pas tout,  les batteries délivrent en général 3,6 volt et ne « montent » à 5 volts que par le biais d’un module électronique qui bouffe une partie de la puissance : 4000 mah sous 3.06 volts tombe à 2800 mah en 5volts, ce qui explique qu’on trouve toujours que la batterie ne tient pas ses promesses, et je ne parles par des batteries chinoises qui délivrent théoriquement 15000  Mah et qui sont vides en 3 heures charges – c’est simple elles ont un convertisseur de piètre qualité.

Un point positif pour les batteries, comme elle produisent un courant continu dés les départ, elles n’ont pas ces « oscillations » néfastes pour la durée de vie des appareils.

Voilà vous savez à peu prés tout ce qu’il y a à savoir sur la charge USB afin de préserver la durée de vie de vos appareils et éviter de transformer votre maison en brasier suite à l’achat d’un chargeur à 1€ du discounter du coin…

Stay plug but stay Safe 😉

 

 

Soutenez Nopanic !

Demandez-nous !

Codes Promo

Code Promo Lyophilisé Code Promo V8 Equipment Code Promo Airsoft Opération