buscrafter

Le Bushcraft de jardin

Il y a les bushcrafters purs et durs, les puristes, le amateurs, les roots. J’ai envie de dire: à chacun son bushcraft!

Avant de vous raconter ma vie, je vous redonne ici un extrait de la définition du Bushcraft (voir article original)

Bushcraft, mot anglais composé de Bush (les buissons, le maquis etc…) et Craft (artisanat, construction) ce qui donne par extension « L’artisanat de la brousse » c’est à dire l’ensemble des compétences et techniques utilisées dans les milieux naturels pour Vivre et non Survivre. Il y a une différence fondamentale entre la « survie » (situation où votre vie est en danger) et le bushcraft (l’art de vivre dans les bois) !

Quand on regarde les groupes facebook ou les forums il y a une vraie contradiction entre la liberté qu’on retrouve dans cette pratique et les règles qu’on s’impose pour ressembler à un idéal qui n’existe souvent qu’en photo. C’est vraiment dommage de voir certains se déchirer pour prouver qu’ils sont les plus roots, les plus authentiques. Comme si la pratique du bushcraft ne se résumait qu’à l’application d’une doctrine sévère et que celui qui ne l’appliquait pas pas méritait de finir brûlé comme un chapati qu’on oublierait sur le feu. Qu’on parle de bushcraft ou de profiter de la nature simplement, j’ai envie de vous dire de faire ça avec votre cœur, à votre échelle, suivant vos compétences et vos moyens…

Fantasmer sur un bushcrafter originel c’est bien mais c’est aussi con que de fantasmer sur un bug out bag américain (clin d’œil à ceux qui suivent ce dossier sur les modules d’urgence), ça vous procure plus de frustration que de plaisir pour un truc qui n’en vaut pas toujours la peine. Moi je dis oui au bushcraft de jardin. Je dis oui au bushcraft modéré. Je dis qu’on a le droit de ne pas savoir bien faire, qu’on a le droit de bidouiller, de bricoler et de ne pas mettre de filtre sur ses photos de bivouac instagrammés. Il n’y a pas de honte à pratiquer en grand amateur, c’est comme ça qu’on avance. Lancez vous dans votre jardin, dans un parc ou une petite forêt, faites vos petit bricolages et prenez du plaisir avant de vouloir ressembler à un idéal qui, je vous le rappelle, n’existe pas.

  • Kasmodian

    En fin de compte, dans ces pratiques là, seul le plaisir compte.

  • (elcas)

    alors je dis oui à la vie oui à l’amour oui au bushcraft sous toutes ses formes

  • Laurent29

    Oui, tout à fait d’accord avec toi, l’important c’est de se faire plaisir. 😉

  • Uro Delus

    Bien dit !

mat
06/07/2015

Mat aime écrire depuis sa plus tendre enfance, alors moi aussi j'écris une petite bio pour voir ce que ça donne. Permettant un peu d'humaniser cette page.