La peur et la prudence

mat | le 24/11/2015

les sentiments et le corps

Il ne faut pas confondre peur et prudence.

Ce sont des états qui se mélangent et qui parfois se complètent mais ils sont bien différents. Apprenez à utiliser ces deux sentiments pour vous sortir d’une situation délicate.

La peur n’évite pas le danger

On dit que la peur n’évite pas le danger, la prudence peut par contre peut vous éviter de vous mettre dans des situations périlleuses. La résultante physique de la peur (au sens état de stress) c’est bien souvent l’adrénaline. Cette hormone nous fait nous surpasser. Il a été constaté que le corps soumis à un état de stress intense subit une accélération du rythme cardiaque, une augmentation de la vitesse des contractions du cœur, une hausse de la pression artérielle, une dilatation des bronches ainsi que des pupilles (source wiki). Vos sens sont en alerte, votre ouïe et votre acuité visuelle perçoivent des éléments qui passent inaperçus en temps normal. Même si votre corps peut développer une puissance et une résistance hors du commun, vous êtes en danger car vous ne ressentez presque pas la douleur, même de blessures graves. Cet état second ne permet pas forcément de prendre les bonnes décisions.

Prudence est mère de sureté

La prudence et souvent le résultat de la préparation, de l’analyse de la situation et de la prévoyance. Il faut savoir analyser une situation pour faire passer la prudence devant la peur. Alors qu’en situation « normale » être prudent est souvent assimilé à un manque de courage, un coté ennuyeux ou rabat joie, en situation stressante c’est un vrai avantage. La prudence est indissociable de l’anticipation. Il ne faut pas se jeter dans la gueule du loup: cette forme de prudence peut parfois vous faire regretter un manque de courage et d’action. Il faut alors travailler la confiance en soi qui pourra stabiliser l’équilibre entre peur et prudence. La prudence s’acquière aussi avec l’expérience. C’est historiquement une vertu, qui vient contrecarrer bon nombre des péchés capitaux du survivaliste mais aujourd’hui elle a pris le sens de « précaution » face au danger.

Les sentiments dans le corps

Des chercheurs finlandais ont réalisé une carte corporelle des émotions. Les travaux de ces chercheurs affirment que les principales émotions humaines sont ressenties physiquement de la même manière pour tous les individus, quelles que soient leurs origines.  Les couleurs chaudes (rouge et jaune) représentent les zones activées par les émotions alors que les couleurs froides (bleues) montrent celles qui sont désactivées par nos sensations (source).

les sentiments et le corps peur et prudence

Comme on le distingue bien dans cette étude, la plupart des émotions considérées comme spontanées comme la peur, la surprise ou encore la colère enclenchent une augmentation d’activité au niveau du torse: accélération des rythmes cardiaques et respiratoires. On peut noter aussi que la surprise et l’anxiété (souvent associées à la peur) provoquent un relâchement musculaire au niveau des membres, ne dit-on pas « avoir les jambe coupés » ou « les bras m’en tombent »?

Peur ou prudence?

Les deux états ne sont pas incompatibles mais il ne faut pas laisser la peur vous aveugler. La peur peut amener à la prudence mais c’est la raison qui fera pencher la balance du bon coté. La peur est une émotion spontanée alors que la prudence résulte d’un enchainement d’actions maitrisées.

Soutenez Nopanic !

Demandez-nous !

Codes Promo

Code Promo Lyophilisé Code Promo V8 Equipment Code Promo Airsoft Opération