le BoB

Étude d'un bob 2 adultes

NP CONSEILS, le BoB

Un lecteur de NoPanic nous a fait part de la liste de son BoB 2 adultes. Une bonne base pour réfléchir à votre BoB! Vous en pensez quoi? des remarques? des oublis? Voici mon analyse…

SITUATION

Voici ma situation et mon matériel pour mon BOB

Mon BOB est réalisé pour deux adultes et pour nous permettre de rejoindre nos amis et prendre la route en cas de soucis majeur ainsi que pour avoir les moyens de survivre, se protéger, chasser et arriver à notre point de rendez-vous. Je n’ai pas beaucoup de nourriture car notre traversée ne doit durer que 5 jours maximum, et que dans notre point de rendez-vous il y a des stocks de nourriture. Mon BOB fait 28kilos au total, mais s’allégera quand je disposerai mon matériel sur moi. On vit en Europe dans une région urbaine.

le BoB

Nous sommes un jeune couple (20/25 ans), en pleine forme physique, et nous sommes sportifs. Je suis formé au armes et au tir tactique, je pratique le tir en compétition, ainsi que les parcours de tir IPSC. J’ai aussi mon diplôme de secouriste et je suis au étude pour devenir infirmier.

Contenu du BOB

Eau et nourriture

Gourde pliable
Camelbag 3L
Filtre lifestraw
Pastille micropur forte
Filtre à café
Viande séchée( on adore ça)
1KG de riz
Barre énergétique

Soin et hygiène

Médicament en tout genre
Kit de soin grand modèle
Kit chirurgien
60 protèges slip
30 bandes hygiéniques
Loctite
Solution hydro alcoolique
Un maillot par personne

Abris

Tente militaire belge
Sac de couchage compact
Couverture de survie X 5
Pelle pliable
Kit de couture
30m paracorde
Poncho

Feu et nourriture

Le petit matos
Réchaud et 2 grandes bonbonnes
Une popote
Kit feu: essence, gaz pour briquet, tampax (coton), fire steel, briquet, allumette tempête, briquet tempête, taille crayon
Vêtement thermique
Veste condor soft shell Foliage green

Lumière

Cyalume
Lampe de poche
Lampe frontale
Vision nocturne
Lampe dynamo

Communication et énergie

2 talkies
Oreillette discrètes pour talkie
Chargeur solaire
Chargeur GSM avec différent embout ( voiture, solaire, usb, prise maison)
Quelques piles dans une boîte étanche
Carte de la région avec mon plan d'évacuation
Boussole

Protection

les armes

les armes

 

Tomaawk sig
Gilet pare balle type 3a discret
Chest rig Foliage green
Ar15 5,56
Smith and wesson 38 bodyguard
Sig sauer p226 9mm
Mossberg 500 12/70
7 chargeurs m4
50 mun 38 spéciale
300 mun 5,56
150 mun 9mm
50 mun calibre 12
5 chargeurs sig sauer p226
Tomahawk ggg
Couteau de combat gerber
Pince multitool gerber
Kit de nettoyage armes
Protection auditive pour le tir
Caltrops si on est poursuivi
Gilet fluo si on doit être repéré

Chasse

Tenue kryptek highlander ( pantalon, gant, veste collante)
Tenue sniper ghillie forêt
Chaussure LOWA COMBAT
Sac waterproof
Monoculaire zoom 10X
10536595_10204494875878116_1066570017_n

Tout est compartimenté dans des sac waterproof pour préserver et avoir une facilité pour trouver ce dont j’ai besoin.

L’AVIS DE NOPANIC

Ce qui saute aux yeux c’est l’orientation « protection personnelle » que prend ce système d’évacuation. C’est un choix à faire et même si je ne le partage pas il peut s’avérer utile, ou même indispensable. Ce BoB est construit selon un méthode structurée et on voit rapidement qu’il est le fruit d’une mure réflexion. Il va sans dire que ce couple perçoit l’évacuation comme quelque chose de sérieux et anticipe une situation dégradée et dramatique, pas seulement une désastre à petit échelle (comme une inondation ou un feu de domicile.) Mais comme dit l’adage, qui peut le plus peut le moins.

28 Kg!

Ce qui me choque un peu c’est le poids et la quantité de certain items. Même s’ils sont en bonne forme physique, 28Kg c’est énorme. Surtout en situation dégradé, avec peut-être des problèmes physiques, des carences etc. En plus d’un entraînement régulier et d’un test grandeur nature, il faut à mon avis revoir un peu la répartition de certaines choses et composer pourquoi pas deux sacs, ou un BoB à options suivant la nécessité.

D’un point de vue général, comme ce couple dispose d’un point de chute établis j’allégerai le sac de quelques trucs non indispensables sur la route (et pendant les 5 jours de voyage). Le point de rdv, avec une survie plus « confortable » que pendant le transit doit pouvoir recevoir de l’équipement non utile à mon avis. C’est le cas du ghillie Forêt, de quelques armes et munitions, certains vêtements (chasse, thermo). D’un point de vue vêtement il faut faire un choix tactique et miser sur le pratique, confortable et adapté à la saison. le surplus doit être stocké dans la BaD. Idem pour certain éléments hygiène santé, 60 protèges slip et 30 bandes hygiéniques ça me paraît un peu beaucoup pour une évacuation. Pour le rangement et l’organisation des vêtements tu devrais essayer le skivvy tu gagnerais de la place.

D’un point de vue eau et nourriture, le système de filtration + micropur est indispensable, c’est du sérieux et c’est très bien. Les réserves en eau peuvent subvenir aux besoins mais il faudra se ravitailler, attention à anticiper la recherche de point d’eau: cimetière, source, fontaine… Le riz me semble un peu contradictoire avec le coté « dramatique » de l’évacuation. J’opterai pour du lyophilisé, plus rapide et pratique à cuisiner et à consommer (même en marchant).

Coté Hygiène et santé, en plus de ce que j’ai écrit plus haut. Ne connaissant pas le contenu du kit soin, j’imagine qu’il est complet et comporte les trucs de base, bandages, pansements etc. Comme vous êtes à pieds, ne négligez pas les ampoules et autre infection, pensez à ajouter des compeed, indispensable. Je ne suis pas fan de la solution hydro, je préfère largement un savon de marseille. Petit rappel:

Quelles sont les contre-indications de l’utilisation d’une solution hydro-alcoolique ?
Dans certains cas, l’utilisation d’une solution hydro-alcoolique est contre-indiquée. Vous ne devez pas utiliser de solution hydro-alcoolique si : 
– votre peau est irritée, abîmée ou comporte une plaie. 
– vous avez les mains mouillées. La solution hydro-alcoolique est alors diluée et son effet est diminué. 
– vous avez les mains sales. La solution hydro-alcoolique permet de désinfecter les mains et non de les nettoyer. 

Un conseil, consultez cet article sur les soins dans la nature.

Tout me semble bien pour l’abris. Une fois de plus je virerai des couvertures de survie pour une space blanket chacun, quid des tapis de sol? à la dure? Apprenez à monter la tente rapidement et si c’est possible vous ne pouvez utiliser que le double toit comme tarp pour être plus rapides.

Le feu c’est top, j’ajouterai une bougie chauffe plat. Coté éclairage c’est bien aussi, même si la vision nocturne ça me parait en trop (mais c’est raccord avec votre idée de l’évac). Par contre ajoutez des bougies!!! c’est bien les bougies! simple, chauffe plat, longue durée… c’est indispensable!!!! Tu peux aussi opter pour un réchaud a bois pour limiter le poids des recharge.

Niveau communication rien a ajouter, sauf peut-être une petite radio pour savoir ce qui se passe? Le chargeur USB c’est compatible avec le solaire, ou dynamo?

La protection c’est ton domaine et ça se voit. Comme je disais à mon avis il faut que tu fasse un choix et t’alléger. Le reste doit être planqué dans la BaD. Les caltrops c’est bien mais si t’es à pied, je ne vois pas trop l’utilité? Très bonne idée le gilet fluo pour te faire repérer des secours, c’est léger et universel. Je ne vois pas de gant? Pareil pour la chasse, pourquoi pas essayer le collet, plus discret et assez efficace.

Ah oui, il manque du PQ et du duct tape!

CONCLUSION

Très très bonne base, des petits trucs à revoir bien que le principal soit là. Il va sans dire que la préparation physique et psychologique semble au rdv, c’est à ne pas négliger. Un gros plus c’est la connaissance du terrain, du trajet, du maniement des armes et surtout… le diplôme de secouriste.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez un avis sérieux sur votre préparation.

  • Fabrice Schaaff

    à mon avis le sac à été pesé sans les armes… au fait c’est un sac d’évacuation ou une armurerie ? la défense ok, mais une seule arme ne suffit pas ?
    des caltrops ?!! c’est une évacuation de guerre qui est préparrée là, non ?

    • on est d’accord 😉
      mais comme je dis, qui peut le plus eut le moins!

    • Michel War

      Non une seule arme ne suffit pas, ceux qui font du tir le savent, c’est pourquoi les militaires en portent deux minimum et les forces d’interventions de police trois au minimum.
      Et le fusil à pompe à une utilisation de chasse et d’effraction.
      Les caltrops ne pèsent rien et peuvent aisément servir à piéger son campement pour la nuit, et avec une moyenne de 10 gr le caltrops, pourquoi ce priver de cet atout 🙂

      • comme je disais, c’est un sujet que je ne maitrise pas et c’est pourquoi je ne m’avance pas trop là dessus…

  • Montéchristo

    moi je pense qu’un couple qui se déplace seul avec des armes et baguages bien en vue en période d’effondrement de la normalité genre Ukraine Syrie ou Libye , parce que c’est ça un vrai effondrement de la normalité pour moi , ils se font plomber et dévaliser trés rapidement . C’est juste une idée comme une autre mais le low profil va s’imposer c’est à dire comme disait piero San Giogio dans son livre , si tout le monde à faim , faire comme si on avait faim , si tout le monde pleure , pleurer comme tout le monde , mais si personne n’a d’arme surtout ne pas se montrer avec les siennes pour pas se faire braquer par le 1er gang du coin…

  • Michel War

    Mais les armes ne seront pas visibles, le fusil à pompe est le modèle police avec poignée pistolet, l’ar 15 se démonte en deux donc rentre aisément dans le sac, juste les deux armes de poing, une à la ceinture cachée sous la veste et l’autre dans le dos, on ne verra qu’un gros sac et les gens qui se baladent avec des sacs à dos ( même camouflage, car ce n’est pas le camouflage de notre armée, ça sera juste un sac à dos, et de plus j’ai le sursac qui le rend gris ou orange, donc encore plus passe-partout) courera les rues en cas d’effondrement de la normalité, j’adhère complètement à ton idée de low profile, mais ainsi en cas de sécurisation de bâtiment, de poste de garde pour un campement. Et puis avoir des armes est toujours le meilleur moyen de de défendre, et de rester en vie. Rappelons que l’on va à la chasse à l’ours avec des armes, donc ça arrêtera n’importe quelle personne grande, forte, petite, rapide, etc.
    Après je comprends aisément qu’ici en Europe les armes sont tabous, et c’est dans la mentalité de nos régions d’être contre les armes. Mais pour moi ça reste un indispensable.

    Sinon dans les autres modules du sac, personne n’aurait de conseil?

    • tu as lu mes remarques sur les autre modules?

      • Michel War

        Oui bien sur, elles étaient très constructives 🙂 comme d’habitude 🙂 mais je me demandais si les autres utilisateurs en auraient aussi

        • ok! laisse venir mais franchement je pense qu’on a fait le tour!
          après le bob va évoluer tout le temps suivant tes expériences personnelles 😉

    • j’ai quand même pas mal bossé 😀

      • Michel War

        C’est évident 🙂

    • Fabrice Schaaff

      Salut. Désolé de bloquer sur ce module mais tu as tout de même 4 armes, ce qui est assez choquant alors que personnellement, je n’ai rien contre les armes surtout dans le monde d’aujourd’hui… mais je ne rentrerais pas dans le débat.
      Tout d’abord, j’ai l’impression que tu as construit ton sac pour une guerre, gilet pare-balle, pas moins de 4 armes à feu et des moyen de défense passif….
      Mais tu sembles oublier que ton BoB tu as le plus grand nombre de chance de l’utiliser à cause d’un incendie sur ta maison (rupture de normalité personnelle) et en seconde position par le fait d’une inondation ou d’une tempête (rupture secteurisée) dans ces 2 cas, qui regroupe tout de même plus de 90% des cas de rupture dans le monde et 99,9% en occident, tu vas te retrouver très vite en deors de chez toi et en présence des autorités… Donc pour moi, c’est sortir de la maison pour se retrouver au poste ! Une seul arme de point est beaucoup plus dissimulable. Sans compter le poids des munitions que tu emporte. De plus ton fusil dans ton sac reste à récupération hyper lente dons d’efficacité réduite.
      Ensuite, je sais que tu es militaire, cependant, même pour toi, 28kg c’est super lourd ! Tu n’as ni une démarche fluide et normal avec ça ni une capacité d’évitement et de franchissement correct, combien de km comptes-tu faire avec ça ? courir ? se déplacer en zones inondées ? et combien de temps penses-tu le supporter ? En rando on dit que l’emport max doit être de 9kg pour une femme et 12kg pour un homme, au-delà nos capacité sont réduite…
      Enfin, la combinaison des 2 : le poids de ton sac te permet-il encore de faire un usage correct de tes armes ?

  • Guy Bouvier

    no panic pour les armes (pistolet a plomb ressemble a une arme )

  • Alex

    Perso jsuis pas choqué par les armes , juste qu’il faut avoir la possibilité de les laisser facilement à la maison , donc à coté du BOB sur une ceinture par exemple pour les armes de poing.
    28 Kg , Outch , c’est vrai que c’est un peu trop lourd. ( 20kg grand max , ça me parait bien ) Essaye d’alléger un peu à gauche à droite.
    Un truc qui me choque énormément , c’est le manque de bouffe , moi aussi je pense mon BOB comme un « sac de guerre » , mais j’ai bcp + de nourriture !! juste au cas ou je ne pourrais pas rejoindre mon point de chute.

  • AliceP

    Pour rebondir sur la remarque concernant les protections hygiéniques, et ce en tant que nana, 60 protèges-slips et 30 bandes hygiéniques, ça ne me semble pas exagéré. Je me doute bien qu’en tant qu’homme, on doit facilement considérer ce genre de chose comme un item qui prend de l’espace pour pas grand-chose, même si c’est loin d’être parmi les éléments les plus lourds. Néanmoins, selon le moment où la rupture de la normalité intervient, et selon l’abondance du cycle (et oui, pardon pour les détails par ragoûtants mais c’est une réalité !), on peut vite avoir besoin de beaucoup de protections dans la même journée.

    Une solution plus pérenne et moins encombrante : la cup (http://coupemenstruelle.net/), réutilisable et dont il existe tout un tas de modèles et de marques afin de trouver la bonne. Le mieux est d’en prévoir deux ou trois car il faut évidemment changer la cup en cours de route.

    Quelques précautions à prendre néanmoins : ne pas l’intégrer à son BoB sans l’avoir testé avant, d’autant que comme pour les tampons il existe un risque de SCT qu’il vaut donc mieux éliminer avant de se retrouver dans une situation d’urgence (rappelons les symptômes : brusque fièvre à 39°C ou plus, diarrhées, vomissements, évanouissements, vertiges, j’en passe et des meilleures). Et, évidemment, prévoir de quoi la laver(eau oxygénée ou comprimés de stérilisation ou bicarbonate de soude, sachant que de l’eau bouillante peut toute à fait faire l’affaire…

    C’était ma contribution « prepper au féminin » 😉

  • AliceP

    Pour rebondir sur la remarque concernant les protections hygiéniques, et ce en tant que nana, 60 protèges-slips et 30 bandes hygiéniques, ça ne me semble pas exagéré. Je me doute bien qu’en tant qu’homme, on doit facilement considérer ce genre de chose comme un item qui prend de l’espace pour pas grand-chose, même si c’est loin d’être parmi les éléments les plus lourds. Néanmoins, selon le moment où la rupture de la normalité intervient, et selon l’abondance du cycle (et oui, pardon pour les détails par ragoûtants mais c’est une réalité !), on peut vite avoir besoin de beaucoup de protections dans la même journée.

    Une solution plus pérenne et moins encombrante : la cup (http://coupemenstruelle.net/), réutilisable et dont il existe tout un tas de modèles et de marques afin de trouver la bonne. Le mieux est d’en prévoir deux ou trois car il faut évidemment changer la cup en cours de route.

    Quelques précautions à prendre néanmoins : ne pas l’intégrer à son BoB sans l’avoir testé avant, d’autant que comme pour les tampons il existe un risque de SCT qu’il vaut donc mieux éliminer avant de se retrouver dans une situation d’urgence (rappelons les symptômes : brusque fièvre à 39°C ou plus, diarrhées, vomissements, évanouissements, vertiges, j’en passe et des meilleures). Et, évidemment, prévoir de quoi la laver(eau oxygénée ou comprimés de stérilisation ou bicarbonate de soude, sachant que de l’eau bouillante peut toute à fait faire l’affaire…

    C’était ma contribution « prepper au féminin » 😉

mat
12/07/2014

Mat aime écrire depuis sa plus tendre enfance, alors moi aussi j'écris une petite bio pour voir ce que ça donne. Permettant un peu d'humaniser cette page.