HIG-2.0-BLOUSON-OD-GREEN

Veste grand froid Carinthia HIG 2.0

On peut dire que le froid est arrivé même si on a pas encore eu de vrais gelées. Cette année j’ai décidé de troquer mon vieux pardessus râpé contre une belle grosse veste grand froid, la Carinthia HIG 2.0 distribuée par OPS-Equipement.

Carinthia HIG 2.0

Caractéristiques

La veste Carinthia HIG 2.0 est destinée aux militaires mais aussi aux chasseurs, aux amoureux de la nature par tous les temps. Son gros point fort, celui qui a orienté mon choix, c’est sa résistance au grand froid. Pour l’instant testé uniquement par grand vent avec une température ressentie -3° elle est annoncée comme confortable jusqu’à -20° (on en reparlera en janvier ou ça tombe bien vers chez moi).

Superposition des couches de textiles techniques

Textiles

Fruit de l’expérience de Carinthia dans les sacs de couchage grand froid, elle est composé de pas moins de 5 couches différentes! Dans ces 5 couches on retrouve trois textiles techniques et deux éléments de confort.

Couche 1 – Windstopper déperlant

Cette couche empêche littéralement le vent de passer et de pénétrer la veste. C’est indispensable car c’est le vent qui fait chuter la température ressentie. L’aspect est semblable à du RipStop, dont le croisillon limite la déchirure et augmente considérablement la résistance. Même si ce n’est pas aussi solide que du Cordura ce matériaux Windstopper est relativement résistant aux abrasions.

Windstopper

Le déperlant est le compromis idéal entre résistance à l’eau et poids. Le Gore-tex est imperméable mais beaucoup trop lourd alors que le déperlant résiste et garde un poids raisonnable. L’imperméabilité était un critère dans le choix de ma nouvelle veste mais un argument m’a fait choisir ce modèle: elle conserve ses qualités thermiques dans les pires conditions. Par exemple 85% des performances thermiques de la veste sont garanties même lorsqu’elle est complètement trempées. L’avantage d’habiter dans le nord c’est que les occasions ne manquent pas pour tester l’étanchéité d’une telle veste

Tissus déperlant

Dernier avantage du Windstopper déperlant, il laisse passer l’humidité produite par le corps: la transpiration s’évacue et on évite l’effet cocotte minute.

Couche 2 – Thermoflect

Ce second textile technique est conçu pour bloquer et conserver la chaleur corporelle. Le Thermoflect est principalement utilisé en médecine.

Membrane thermoflect

Cette membrane assure respirabilité et maintien de la température émise par le rayonnement du corps.

Couche 3 – Fibre G-Loft 

La densité de cette fibre assure une protection thermique parfaite. Le garnissage G-Loft est de 145g/m² au niveau du corps et 110 g/m² pour les bras.

Fibre G-Loft

Le G-Loft est très performant et confortable (poids) sous des conditions climatiques les plus extrêmes. Largement inspiré des qualités naturelles du duvet d’oie, l’isolation G-Loft est composée de fibres creuses de polyester de haute qualité. Le gros avantage c’est que ces fibres sont à mémoire de forme. Vous pouvez donc compresser la veste dans son sac de transport, les fibres retrouveront leur volume naturel lors du déballage et donc l’isolation optimale. En résumé, le G-Loft est chaud, extrêmement compressible, et avec une longue durée de vie.

Couche 4 & 5 – Confort et doublure

Doublure

Ces deux couches assurent une doublure confortable. Excusez moi l’expression mais quand on enfile la veste on a l’impression de rentrer dans un putain de duvet bien chaud!

Finitions

Fermeture éclaire YKK

Les fermetures éclaires YKK sont thermosoudées et surtout étanches! Elles ne laissent pas passer le vent. La thermosoudure permet de ne pas créer de pont thermique contrairement au traditionnel piquage d’un fil. Le soucis du détail: une fois fermée, la languette est confinée dans un petit fourreau pour garantir l’étanchéité thermique de la veste.

Emplacement patch

Chaque manche dispose d’un emplacement velcro femelle généreux (87 x 147 mm) pour accueillir des patchs.

Design et coupe

La veste est ample mais bien taillée. Elle descend bien sur les fesses pour éviter le froid du bas du dos. Les manches sont bien pensées et la coupe au niveau des coudes (voir photo au dessus) permet de ne pas être « engoncé ». Les mouvement restent libres malgré l’épaisseur de la veste.

Ouvertures

Deux ouvertures, une sous chaque bras, permettent de réguler la température du corps en cas de radoucissement. Vous pouvez ainsi ventiler un peu sans vous exposer trop aux intempéries. Ces fentes zippées sont aussi les bienvenues pour accéder aux poches de votre couche intérieure (une softshell par exemple) ou pourquoi pas à un holster. Je m’en sers pour me rafraichir quand je passe d’une situation statique à une situation plus physique.

Cordons

Il existe tout un tas de cordons élastiques munis de bloqueur et d’arrêt très sobres. En tout, il y a quatre cordons réglables pour la capuche, un pour le col et deux pour la ceinture.

bloqueurs de cordon

Ils sont répartis sur l’ensemble de la veste pour ajuster au mieux la coupe à votre morphologie. Un bon point, la capuche est elle aussi munie de ces réglages (avec dispositif d’ajustement via les poches latérales hautes) pour épouser au mieux votre tête, avec un bonnet ou même un casque.

caractéristiques

Caractéristiques:

2 grandes poches frontales
1 poches intérieure
2 poches sur le haut des manches avec auto-agrippant pour insignes
1 poche sur le bas de la manches
Des ouvertures zippées sous les bras
1 capuche amovible qui peut-être rangée dans le col avec réglage par cordon
Poids: 900 g (taille M)
Dimensions compréssé: 17x33 cm

En plus

Oui c'est pas moi, je sais plus ou j'ai mis mon sac de compression…

La veste est livrée dans une pochette de protection rectangulaire avec en plus un sac de compression. Une fois inséré dans ce sac, le HIG 2.0 prendra pas plus de place qu’un cylindre de 33 cm de haut par 17 cm de ø, idéal pour le transport!

Avis

Avant les grands froids de janvier/février, je voulais vous livrer un premier avis. J’aurai attendu un peu si je n’avais pas déjà été conquis par cette veste. Ce qui a orienté mon choix c’est le rapport poids/isolation. J’avais depuis une petite dizaine d’années une grosse veste goretex Blakläder assez chaude mais surtout super lourde. La veste grand froid Carinthia HIG 2.0 tient plutôt bien ses promesses pour le moment elle est le bon compromis entre chaleur, étanchéité, coupe et praticité.

Col

J’apprécie vraiment le confort global et tous les petits plus qui font que ce modèle s’adapte bien à la morphologie. Le col remonte bien haut et est assez large pour porter un shemagh ou une écharpe au besoin. Au départ elle parait un peu « grosse » au niveau du ventre mais il s’avère que la souplesse du tissu et la compression des fibres permet d’être libre de ses mouvements. Les poches de biceps et de poignet sont pratiques et accessibles, une fois de plus le tissus est souple, on est loin du cordura qu’on galère à zipper/dezipper.

Comparée à la MIG 2.0 ce modèle propose une capuche escamotable, qu’on peut ranger dans le col. C’est bien en demi saison ou simplement quand il ne pleut pas!

Conclusion

Bon ce n’est pas une surprise, on a pas froid avec Carinthia. Mais là, en plus de ce confort thermique, on retrouve une véritable liberté de mouvement. On voit bien que c’est pensé pour l’action sur le terrain. Elle peut paraitre un peu fragile et je n’irai pas dans les ronces avec, mais ce n’est pas le but. Si besoin, j’emporte ma smock bw que j’enfile par dessus. Cette veste est distribuée par OPS-Equipement, vous y trouverez tout un tas de vêtements grand froid et tout ce qui tourne autour de l’univers tactique.

  • Matteo

    Bonjour, allez vous faire le comparatif avec la HIG 3.0 ?

    • Malheureusement non, je n’ai pas cette 2e veste…

  • Matteo

    Bonjour, allez vous faire le comparatif avec la HIG 3.0 ?

    • Malheureusement non, je n’ai pas cette 2e veste…