Dossier transhumanisme

Le robot Sophia d’Hanson Robotics

Tom | le 30/03/2016

sophia

David Hanson, CEO de Hanson Robotics place les émotions humaines au cœur du travail de son entreprise…

Non seulement l’apparence humaine est vraiment troublante mais en plus le robot Sophia (la sagesse en Grec) est capable d’avoir une conversation avec un humain de chair et d’os. Sa voix, à des Km de la voix d’un GPS et son visage animé peut exprimer des émotions pendant la discussion. Ces émotions ne sont pas hasardeuse mais en réponse avec ce qu’elle entend et ce qu’elle comprend. Pour enfoncer le clou, certaine mimiques sont quasiment imperceptibles afin de rendre l’interaction très réaliste. David Hanson ne compte pas en rester là, il affirme même que dans moins de 20 ans, il sera impossible de distinguer la différence entre un humain et un robot.

Hanson n’est pas à son premier coup d’essais comme vous pouvez le voir sur leur site

Anticipation

Si on anticipe un peu on peut imaginer dans quelques décennies le transfert de mémoire dans un support de ce genre. On s’approche vraiment d’une vie éternelle numérique telle qu’elle est décrite dans cette première partie du dossier transhumanisme.

Soutenez Nopanic !

Demandez-nous !