pub
Jagdkommando soldier Austrian special forces with pistol on dark background

Airsoft – L’Éclaireur : Un loup solitaire ?

« Il va faire tout noir !! Ta gu.. », non ! Ce n’est pas ça un éclaireur ! Enfin, pas dans le domaine militaire en tout cas !

Tout le monde a déjà entendu parler des snipers pendant la Seconde Guerre Mondiale, mais qui a déjà entendu parler des éclaireurs ? Qui connaît Léo Major ? Aujourd’hui, je vais essayer de vous éclairer sur ce qu’est vraiment le « Recon », et quel est son utilité dans une escouade d’airsoft!

Un « Recon », Quèsaco ?!

Les éclaireurs sont utilisés depuis des siècles. Ils sont utilisés dans les corps d’armées afin de réaliser des reconnaissances du terrain, de saboter des infrastructures ennemies, ou de repérer des déplacements de troupes adverses.

nopanic1-eclaireur-2

Plutôt équipé léger, d’une arme de poing et d’un SMG (SubMachine Gun, ou pistolet mitrailleur en français), son but est de s’infiltrer dans les lignes ennemies afin de permettre au reste de son armée de progresser. C’est d’ailleurs pour cela que je vous ai parlé de Léo Major, vous vous souvenez ? Ce soldat Franco-Canadien détruisit la paroi d’un bunker Allemand le jour du Débarquement, à l’aide d’une mine Bangalore, ce qui permit la capture de 12 soldats Allemands ! Ceci n’est qu’un de ses nombreux exploits, je vous laisse vous délecter par vous même si cela vous intéresse ! Forcément, vous vous doutez bien que ce n’est pas le même café à l’airsoft ! (Dédicace Baf 😉 )

L’Éclaireur à l’airsoft : Infos et Intox !

Si je vous parle de cela, c’est parce que c’est un poste que j’apprécie grandement jouer, et qui pourtant, se fait de plus en plus rare de nos jours. Entre la guerre à la portée en [AEG Anti Snipe 400fps] et [Les systèmes HPA], qui jouerait encore au PA ?? Je vais vous parler de ma  »courte » expérience de l’airsoft, se résumant en 3 ans d’airsoft, dont 2 maintenant en Recon !

nopanic1-eclaireur-3

Le point le plus important chez un éclaireur : vous DEVEZ aimer marcher ! Il y a une raison simple pour laquelle beaucoup abandonne cet attribut. En tant qu’éclaireur, vous êtes une victime, je dirais même, vous êtes LA victime par excellence sur le terrain. La seule solution pour rester en jeu, c’est de marcher. Mais là encore, vous devez prendre votre temps, être patient. Vous n’avez pas les 15 kilos de M4 et de Ciras d’un joueur  »Assaut », vous l’entendrez venir vers vous, ou passer à votre droite. Si, bien sûr, vous n’êtes pas votre propre générateur de pollution sonore !

img_1665

Forcement, le face à face ne passe pas toujours, il passe même rarement… A vous dans ce cas de préparer la meilleure embuscade ! Il faut un bon moral pour réussir des frappes dans ce rôle de Squad, car vous serez 4 fois sur 5 en infériorité numérique, et généralement, dans l’incapacité de sortir 5 joueurs d’une Squad adverse. Mais en sortant les joueurs dans le bon ordre, vous pourriez vous en sortir ! Dans des cas comme cela, il est bon de se rappeler que l’on fait partie d’une équipe, et s’ils sont dans le coin, dites vous qu’à 6, une boucherie s’ouvrirait vite dans le coin !

Bon… Allez ! Pour l’anecdote !

Il m’est arrivé de contourner par le toit d’un CQB l’équipe adverse, avec un ami à moi, John. Mk23 STTI (à l’époque!) au poing, lui M4 Dboys courte (Aaaah… Le bon vieux temps du Cheap…), nous avons descendu un petit escalier métallique en colimaçon, une marche à la seconde…

img_1660

Arrivé en bas, on entend deux joueurs sur la gauche. Il me fait signe  »d’engager le feu » silencieusement avec mon PA, et c’est à ce moment ou s’est devenu malsain… Un tir, un second. Deux joueurs sortis, étonnés de notre présence ici, au pied de leur spawn ! John s’est aligné un mètre derrière moi, couvrant ma droite lorsque je visais à gauche, et vice versa. Nous nous sommes engagés dans le couloir principal de l’ancienne zone de production, des portes à gauche, à droites… Première porte à gauche, un joueur, milieu de la pièce. Un tir. Un Out. Seconde porte, à droite. Un joueur, 5m, déconcerté par notre présence. Un tir. Un Out encore… Ce jour là, en moins de 3 minutes, nous avions réussi à sortir 13 joueurs, depuis leur flanc. D’ailleurs, je crois que c’est cette événement qui m’a convaincu d’adopter le rôle d’éclaireur. Cette adrénaline se déclenchant lorsque vous entendez les adversaires parler à moins de deux mètres de vous, sans qu’ils ne vous aient repéré. De pouvoir sortir des joueurs sans avoir été là. Et de se reprendre une décharge d’épinéphrine à chaque Out sans bruit… Essayer un jour, vous verrez, plus jamais vous ne toucherez une AEG ! 😉

Huggy Bear.

Huggy Bear
22/11/2016

Mat aime écrire depuis sa plus tendre enfance, alors moi aussi j'écris une petite bio pour voir ce que ça donne. Permettant un peu d'humaniser cette page.

L’Airsoft c’est à la fois un jeu, un loisir et une pratique sportive. La particularité de cette activité c’est que le joueur évolue sur un terrain avec un équipement bien souvent proche de celui d’un militaire et une réplique d’arme à feu qui propulse des billes de 6mm. Si l’équipement prend une place prépondérante dans cette activité, le travail d’équipe, la cohésion (quand on joue en groupe), la stratégie, la tactique et les capacités de réaction et d’adaptation sont très importantes.

-
Découvrez les autres partie du dossier :