169407_446816572031416_1506012032_o-640x425

Dans l’oeil du cyber-cyclone de Bertrand Leclair

Un peu de culture, ça ne fait pas de mal… Une fiction de France culture, Réalisation de Michel Sidoroff, Conseillère littéraire Caroline Ouazana

Dans l’oeil du cyber-cyclone de Bertrand Leclair

Voilà qu’un matin, une «nappe de déconnexion» prend naissance dans un village du centre de la France, entre Montluçon et Saint-Amand.

Privés de télé, d’internet et de téléphone, les habitants prennent conscience peu à peu de la défaillance de tous leurs systèmes électroniques. Certains paniquent, d’autres tentent de fuir ou font preuve au contraire de débrouille – on mobilise les 2CV, on trouve un ancien téléphone à cadran chez l’épicière, on libère à coups de vieux tracteurs les employés de la banque prisonniers des systèmes de sécurité…

À l’extérieur de la zone de déconnexion, la stupéfaction cède bientôt à la panique lorsque les journalistes annoncent que cette zone s’étend à la vitesse d’un cheval au galop. À ce rythme, Paris sera atteint et coupé du monde en 15 heures, la France entière déconnectée en moins de 24 heures. Les bulletins télévisés se multiplient, les experts s’y succèdent. Les unes après les autres, les villes menacées sont désertées, les routes prennent des allures d’exode, les pillages se multiplient…

Et comme toujours dans les situations livrées à l’inconnu, les comportements basculent pour déjouer l’angoisse…

source

  • Quentin Flaceliere

    Merci pour cette fiction tres bien réaliser, j’aurais bien aimer connaitre la suite…

  • Antoine RC

    Dans ce genre là je conseille la série de J.J Abrams, Revolution. C’est pareil à l’échelle mondiale. 15 ans après le « black-out » des milices ont pris le pouvoir dans le nord-est des USA. En gros c’est un bordel monstre et un retour au far west avec train à vapeur et fusils à poudre.

    • NoPanicfr

      ha j’aime pas du tout cette série!!!

mat
29/12/2013

Mat aime écrire depuis sa plus tendre enfance, alors moi aussi j'écris une petite bio pour voir ce que ça donne. Permettant un peu d'humaniser cette page.