Crash du vol MH17, à surveiller

mat | le 18/07/2014

vol MH17

Ce genre d’événement dramatique est a surveiller de près. Sans faire trop de politique et sans être trop alarmiste, tout le monde à en tête le risque d’une escalade de la violence, le risque de représailles ou de durcissement du conflit. Certains parlent même d’une 3e guerre mondiale. On en est pas encore là mais il faut être vigilant.

vol MH17

Dernière news ce matin sur 20 minutes:

Les analystes du renseignement américain «croient fortement» qu’un missile sol-air a abattu le Boeing 777. Ils sont en train d’examiner les données afin de déterminer s’il a été tiré par les séparatistes pro-russes de l’est de l’Ukraine, les soldats russes de l’autre côté de la frontière ou les forces gouvernementales ukrainiennes, a expliqué à l’AFP l’un de ces responsables sous couvert d’anonymat.

S’il s’avère que c’est un missile sol-air c’est très mauvais pour les relations diplomatique entre l’Europe et ses alliés américains et la Russie.

La situation est tendue, et tout le monde, hormis Kiev et Moscou, a pris soin de ne pas pointer de doigt accusateur. Barack Obama a appelé Vladimir Poutine ainsi que le président ukrainien, Petro Porochenko. Une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU aura lieu ce vendredi à 16h00 (heure de Paris). Washington a appelé à un «cessez-le-feu immédiat» en Ukraine pour permettre une enquête internationale sans entraves et a mis en garde contre «la disparition» de preuves. Les séparatistes, qui contrôlent la région, auraient mis la main sur les boîtes noires de l’appareil et devraient les remettre à Moscou.

Je vous invite à suivre en direct les infos sur cette catastrophe.

Sans pour le moment paniquer, il faut prendre conscience que le risque est présent partout et à tout moment. L’Ukraine est aux portes de l’Europe vers la Russie. Une raison de plus pour commencer à anticiper une situation tendue. Pour information, la russie est le premier producteur mondial de gaz.

[wiki] Selon les statistiques d’Eurostat, en 2011 la part des importations de gaz russe dans la consommation brute de gaz naturel des pays de l’Union européenne était la suivante :

six pays dépassaient 100 % : les trois pays baltes, la Finlande, la République tchèque et la Slovaquie (ces dépassements peuvent s'expliquer par des variations de stocks ou des consommations extérieures telles que les soutes) ;
deux pays proches de 100 % : Autriche (98,3 %) et Bulgarie (95,7 %) ;
trois autres pays au-dessus de 50 % : Grèce (65,5 %), Slovénie (53,2 %) et Hongrie (51 %) ;
quatre pays entre 20 et 50 % : Allemagne (41,6 %), Italie (28,2 %), Luxembourg (26,6 %) et Roumanie (21,2 %) ;
deux pays peu dépendants (<20 %) : France (16,9 %) et Pays-Bas (4,7 %) ;
dix pays non dépendants (0 % ou <1 %) : Belgique, Royaume-Uni, Suède, Pologne, Danemark, Irlande, Espagne, Portugal, Croatie, Chypre.

à suivre

Soutenez Nopanic !

Demandez-nous !

Codes Promo

Code Promo Lyophilisé Code Promo V8 Equipment Code Promo Airsoft Opération