Opinel Bricolage n°9

Couteau Opinel Bricolage n°9

Certains le savent peut-être déjà, je viens de passer 15 jours de travaux intenses dans ma maison. On ne parle pas de bricolage mais bel et bien de travaux pro (avec l’aide d’un vrai pro du bâtiment, Germain Fontaine). Au programme: plomberie, électricité, maçonnerie, pose de fenêtre, carrelage placo, faïence, menuiserie, isolation, renforcement de charpente, bref, du lourd… Mon pote d’Aventure Nordique a eu le nez fin et m’a proposé de tester le Couteau Opinel Bricolage n°9. Voici mes impressions sur ce modèle dédié aux travaux.

Opinel Bricoleur N°9

CARACTERISTIQUES

D’abord, les spécificités techniques du couteau. Dans sa forme globale, on est assez proche d’un Opinel classique, forme du manche, virole… La lame a tout de même un profil un peu particulier.

Opinel Bricolage n°9
Fabricant Opinel
Modèle Bricolage n°9
Longueur totale : 19,7 cm
Longueur de la lame 8 cm
Epaisseur de la lame 2,2 mm
Longueur du manche 11,7 cm
Lame en acier inoxydable Sandvik 12C27
Manche en polyamide résistant
Poids 78 g

En plus de ça, sur la lame et dans le manche, on retrouve les outils qui caractérisent ce modèle « bricolage »

Opinel Bricoleur N°9 - Embout cruciforme

 

Opinel Bricoleur N°9 - Embout plat

 

Opinel Bricoleur N°9 - Porte embout aimanté

 

Opinel Bricoleur N°9 - Mode cruciforme

 

Opinel Bricoleur N°9 - Coupe file gaime et dénudeur
Dénudeur pour câble ( diamètre 8 mm max)
Coupe-fil pour câble (diamètre 5 mm max)
Tournevis cruciforme Ph2  (vis de 3,5 à 5 mm)
Bague Virobloc double sécurité
Tournevis plat (pour vis de 4 mm)
Porte-embout aimanté.

Tous les couteaux fermants Opinel sont équipés du système breveté Virobloc à l’exception des Tradition petites tailles.Inventée par Marcel Opinel en 1955, cette bague de sécurité en acier inoxydable permet de bloquer la lame en position ouverte (sécurité d’utilisation). Aujourd’hui, le Virobloc permet également de bloquer la lame en position fermée (sécurité de transport).

LA LAME

D’habitude les opinel une une forme de lame dite « Yatagan » (incurvée au niveau de la pointe). Pour ce modèle, le profil de la lame est un mix entre un sheep-foot et un drop-point. La longueur du tranchant est réduite et ne fait la toute la longueur de la lame, c’est pourquoi le profil a été revu. Cette forme originale permet de concentrer la coupe sur la partie haute de la lame et sur la pointe.

Opinel Bricolage N°9 - émouture

L’émouture plate totale (le biseau monte jusqu’au dos de la lame) offre un tranchant remarquable et un aiguisage facile. La lame en acier inoxydable Sandvik 12C27 modifié tient moins longtemps l’affûtage qu’une lame carbone mais il est cependant moins cassant et surtout demande beaucoup moins d’entretien. L’émouture démarre presque au milieu de la lame, après les deux coches en V et demi cercle. Il y a une raison à ça, les coches servent à dénuder et dégainer des câbles. C’est en pressant le fil avec le pouce qu’on peut effectuer cette manip, si l’émouture partait à la base de la lame alors le risque de s’ouvrir le pouce serait trop grand.

RETEX

Comme je vous l’expliquais plus haut, j’ai utilisé ce couteau en remplacement du RAT1 pendant une grosse dizaine de jours (à raison de 14 heures par jour hein…). Au programme: plomberie, électricité, maçonnerie, pose de fenêtre, carrelage placo, faïence, menuiserie, isolation, renforcement de charpente sans oublier la charcuterie et le fromage, bref, du lourd…

Les inconvénients

Alors le truc le plus chiant c’est qu’on a quand même du mal à l’ouvrir avec une seule main, ça peut vite devenir critique si on doit faire sauter un coin de placo qu’on tient à bout de bras. Il aurait fallut un petit Thumbstud. Astuce nopanic, il suffit de frapper sur la pommeau du manche en tenant le coté pliant dans le creux de sa main pour débloquer la lame.

Deuxième chose un peu emmerdante, l’Opinel bricolage est prévu pour être en contact avec la poussière et rapidement la virole « bague vibrobloc » peut s’encrasser et devenir plus dure à manipuler. Ceci dit, un coup de WD40 et ça repart.

Dernier point mais c’est du luxe, j’aurai aimé un clip ceinture ou un étuis et une petite dragonne pour le travail en hauteur. Le trou est fait, il ne manque plus qu’un brin de paracord…

Les avantages

Comparaison Ontario RAT1 vs Opinel Bricolage n°9

Bon déjà c’est un Opinel, on ne vous regarde pas de travers sur votre chantier, pas comme si vous sortiez votre RAT1 qui, même s’il reste discret, a déjà un look un peu trop tactique pour du low profile. Il est donc parfait à la fois lors de la pause charcuterie de 10h et quand il faut faire un peu d’elec ou tout autre petit travaux de coupe.

Opinel Bricolage N°9 - test du fromage

Il est jaune. Bon ok c’est assez moche et salissant mais franchement il se voit parmi tout le bordel des travaux. Du coup, il va bien avec les outils Stanley (il faudrait une version rouge pour coller avec les facom). C’est peut être un détail pour vous (mais pour moi ça veut dire beaucouuuup) mais franchement, quand on travail d’arrache pied pour rester dans les délais, c’est un enfer de chercher son matos. Dans la théorie, il reste dans la poche mais c’est pas toujours le cas. En plus de sa couleur flashy, le manche en polyamide et fibre de verre est très solide et résiste à la torsion.

Opinel Bricolage N°9 - taille de crayon

Les coches sont top. Certains vous diront qu’une aurait suffit mais c’est faut. La coche en V permet de dénuder ou couper du fil de cuivre 1,5 ou 2,5 sans soucis. la coche en demi cercle, plus grosse, vous permet de dégainer de la grosse gaine 3 brins. Cette petite modif de lame permet aussi (et ça j’adore) de tailler les crayons de charpentier. Je ne pense pas que ça ait été fait exprès mais franchement c’est super bien adapté!

Je vous avoue que je me suis très peu servi des tournevis, comme j’avais tout à porté. A mon avis ça peut devenir utile occasionnellement quand vous n’avez pas vous outils sous la main. Ce qui est futé c’est que le manche peut accueillir n’importe quel embout du moment qu’il est sur une bases 6 pans. Comme c’est expliqué chez Aventure Nordique: En cyclo-randonnée, vous pourrez rajouter un embout de clé Allen. En ski, possibilité de rajouter un embout Posidrive 3 pour monter/démonter des fixations de skis.

CONCLUSION

Bon, vous l’aurez compris, c’est pas un gadget. En voulant rajeunir sa gamme Opinel s’est offert le outdoor dans un premier temps puis le Bricolage. C’est assez futé car tout en gardant un aspect traditionnel, on est face à des couteaux bien pensés et qui répondent à leur cahier des charges. Le truc vraiment cool c’est qu’ils ne s’enflamment pas sur les prix et qu’on a un couteau robuste pour moins de 20 €. Bref, pour ceux qui aiment ça, ça fait une bonne raison d’acheter un couteau de plus, pour les autres c’est un super investissement!

Retrouvez la gamme opinel chez Aventure Nordique

  • Fabrice Schaaff

    c’est un super couteau, bien que je préfére les manches bois…
    cependant, pour avoir testé le tounevis, il aurai été plus judicieux de mettre le porte embout en milieu de manche arrière qu’en bout, ici on a peu de prise en main et donc peu de force sur une vis récalcitrante…
    PS : après l’usage du WD40 le casse-croute est à proscrire 😉

  • Adrien HR

    J’aime bien les opinels en general, c’est des couteau simple mais des lames corrects et facile à aiguiser à la pierre. Par rapport au chantiers, il vaut mieux se trimballer l’opinel, tout simplement aussi parceque ce serait domage d’abîmer le rat1 en métal contre métal par exemple.