Comprendre le réseau MESH

mat | le 14/03/2016

Réseau mesh

Suite au différentes émeutes (à Hong Kong en septembre 2014), aux censures des réseaux classiques (en Syrie ou en Ukraine) ou encore aux coupure d’internet (Egypte 2011) certains se sont posé la question de l’utilité d’un réseau alternatif sans contrôle, le réseau MESH.

C’EST QUOI?

Qu’il s’agisse de rupture volontaire ou non des réseaux de communication, on parle de plus en plus de la solution « mesh ». Cette technologie développée dans le milieu militaire permet de mettre en place un réseau de communication fonctionnel, stable et surtout indépendant. Ce système de relais entre ordinateurs ou téléphones ou autres terminaux de communication fonctionne en circuit fermé. Il peut bien évidemment être connecté a un point à un réseau internet ou GSM. C’est n’est pas une révolution ou une innovation, mais le réseau mesh (filet, en anglais) ou réseau maillé a le mérite d’exister.

POUR QUI?

Protestant sur firechat hong kong

Protestant sur firechat hong kong

Ces réseaux peuvent être déployés pour coordonner les secours en cas de catastrophes naturelles. Ce fut le cas par exemple durant le cyclone Katrina à la Nouvelle Orléans. Par ailleurs, depuis les scandale de la NSA et l’omniprésence de Google, il est préconisé par ceux qui craignent la censure ou le contrôle des données. À une plus grande échelle, il devient indispensable sous des régimes politique strictes qui contrôle tous les réseaux (Chine, Corée du nord, Égypte, Syrie, etc.)

TECHNIQUE?

Le réseau MESH

Le réseau MESH

Au départ, il s’agit d’un réseau d’ordinateurs classique équipés de boîtiers – routeurs peu couteux, qui font le relais par le biais des ondes wifi sans passer par les FAI classique. Si l’un d’eux est connecté à un réseau traditionnel (internet GSM) alors il devient alors une porte vers ce réseau en redistribuant sa bande passante. Si un nœud est défaillant, alors le message contourne l’obstacle et passe de nœud en nœud pour atteindre sa destination. Le réseau MESH peut fonctionner sans connexion à Internet, le réseau clos permet aux personnes de communiquer entre elles.

USAGE?

Si c’était encore un poil obscure pour les novices, il existe aujourd’hui des logiciel et app très simple d’usage pour le commun des mortels. Actuellement utilisée par les manifestants à Hong Kong, Firechat, l’une d’entre elle cartonne et permet de mettre en place les actions populaires sans être fiqués par les contrôles de l’état. Elle est gratuite et dispo pour iPhone et Androïd.

Rejoignez le réseau Firechat
Ça n’est pas pour autant une zone de non droit et je vous encourage a rester dans la légalité (d’autant plus que la plupart d’entre vous se connecte via sa SIM ou son FAI…)

- Téléchargez l'app pour iPhone ou Androïd.
- Créez votre compte
- Cliquez sur le + en haut a droite
- Ajoutez ou rejoignez le chan que vous souhaitez

CONCLUSION

« Les réseaux de type mesh peuvent créer des bulles de liberté numérique, devenues trop rares à notre époque. En effet, la centralisation des accès au réseau Internet, notamment à travers les FAI, permet un flicage et un contrôle des connexions. L’aspect décentralisé originel n’est plus qu’un doux rêve et la neutralité du réseau est de plus en plus remise en question. Par les différentes lois publiées (LCEN, LOPPSI, LOPSI) ou en cours de débat (SOPA, ACTA), on sent bien que les états tentent de prendre le contrôle d’Internet. Les projets de filtrage du net, de blocage de noms de domaines, de contrôle de contenus échangés sont une dérive et un non sens au regard des objectifs originels. Il est ainsi urgent de proposer une alternative crédible et cohérente.Les mesh ou réseaux maillés sont sans doute l’avenir des communications numériques. Véritables compléments des réseaux classiques, ils permettent une souplesse, une flexibilité et une liberté devenue trop rare. »

Soutenez Nopanic !

Demandez-nous !

Codes Promo

Code Promo Lyophilisé Code Promo V8 Equipment Code Promo Airsoft Opération