EDC EDV BAD BOB… Lexique-glossaire du survivaliste

mat | le 26/07/2017

edc, edv, bad, bob…?

EDC, EDV, BAD, BOB… Mais qu’est-ce que c’est que tout ça…? Quel est donc ce langage en trois lettres… Je vous propose un petit lexique des acronymes les plus courants du milieu survivaliste.


LES ACTIONS

BUG IN ou BUGGING IN,
« Se retrancher dans son habitation pour s’isoler d’un événement dommageable »

Dans la pratique, le plus souvent « bug-in » n’est interprété que comme « Je vais me cloîtrer chez moi, à l’abri du danger, parce que je sais que j’y suis en sécurité et que j’ai un minimum prévu le coup ». Mais certains vont quand même jusqu’à construire des pièces spéciales consacrées au Bug In, voire des abris souterrains ou des bunkers, etc…

BUG OUT ou BUGGING OUT,
« évacuer, fuir sa résidence ».

L’expression de « bug-out » possède quand même une connotation de gravité de la situation. Établir un protocole de bug-out , c’est envisager le fait d’abandonner son habitation, mais sans avoir la certitude d’y retourner un jour. Le bug-out est une évacuation d’urgence, prévue ou non, elle consistera  à partir avec le strict minimum.


TOUS LES JOURS

EDC – Everyday Carry,
« C’est le matériel minimum que je porte sur moi tous les jours, pour survivre. »

L’EDC le plus classique se compose de vos clefs, d’un téléphone portable, de vos papiers d’identité, de votre porte-feuille, et d’une montre. On peut ensuite le compléter par un couteau de poche, une lampe, un stylos, un briquet… voire même de quoi se soigner: pansements, solution désinfectante, ciseaux, purificateurs d’eau, etc…
► voir EDC no panic

EDV – Everyday Vehicle,
L’EDV est à la voiture ce que l’EDC est au piéton.

La seule véritable différence, c’est que comme votre véhicule est moins sensible à certains vecteurs (le poids, l’encombrement, la durée du  transport), un EDV est généralement plus complet qu’un EDC. Prévoyez donc une panoplie d’objets utiles (voire indispensables) pour pouvoir survivre dans votre voiture; tant d’un point de vue mécanique (pince batterie, corde, huile, liquide de refroidissement, outils…) que d’un point de vue humain (couverture, eau, nourriture,bouffe, soins, éclairage, communication…).
► voir EDV no panic


KIT DE SURVIE

BOB – Bug Out Bag,
« Sac d’évacuation en cas de danger »

Le sac d’évacuation autonome conventionnel doit pouvoir subvenir à vos besoins durant 72 heures. On parle ici de 3 jours en cas de force majeur, ce qui comprend un destruction possible du domicile, une évacuation sanitaire (dangers biologiques) ou encore une catastrophe naturelle qui nécessite l’évacuation de votre habitation… Un BOB doit vous permettre de vous nourrir, de vous hydrater, de vous soigner, de vous abriter, de vous réchauffer… En bref, de survivre sans aide. C’est un kit complet, indispensable et très utile qu’il faut préparer avec soins.
► voir BoB no panic

BIB – Bug In Bag,
« Sac de confinement »

Le BIB est un module qui vous permet, au même titre que le BoB d’être autonome durant 72h. La seule différence, c’est que cette fois vous serez en situation de « Bug-In », c’est à dire de confinement dans votre habitation. Le BIB est généralement  un ensemble d’objets et de provisions qui vous seront utiles en cas de confinement forcé ou volontaire, parfois sans eau et sans électricité.

BOV – Bug Out Vehicule,
« Véhicule d’évacuation d’urgence »

Proche de l’EDV, ce concept nous est importé des USA où le moindre déplacement peut durer des heures. Le BOV est un véhicule dédié à l’évacuation, avec une autonomie de carburant qui permet de couvrir un maximum de distance. Aux États-Unis, il s’agit souvent d’un 4×4 ou d’un gros véhicule pouvant évacuer, rapidement et sans danger, plusieurs personnes et l’équipement nécessaire à leur survie. Nos amis d’outre Atlantique poussent parfois le vice jusqu’à blinder leur BOV, et le rendre à l’épreuve des balles… En France, le BOV est souvent un véhicule du quotidien, mais pour lequel on a prévu un EDV plus conséquent, plus réfléchie et optimisé au maximum.

GHB – Get Home Bag,
« Sac de retour à la maison »

Ce sac permet d’être opérationnel le plus rapidement possible après un retour à son domicile, suite à une évacuation ou lorsqu’une catastrophe à eu lieu durant une absence. À mi-chemin entre l’EDC et le BOB, ce kit moins conséquent doit vous permettre de survivre 24h environ. La portée d’action du GHB peut être plus ou moins grande et ce kit peut servir sur la route du retour ou à votre arrivée au domicile.

IFAK – Individual First Aid Kit 
« Kit de secours individuel »

C’est un kit de secours, une trousse de soins d’urgence individuel. C’est le premier recours avant la trousse de secours un peu plus grosse ou avant l’arrivée des pompiers.


SOLUTION DE REPLI

BAD – Base autonome et durable,
La BAD, c’est votre lieu de votre replis en cas de force majeure.

Cet retraite, souvent secrète, abrite de quoi vous maintenir en vie pendant plusieurs semaines, plusieurs mois, voire pendant plusieurs années (certains preppers, survivalistes ou résilients considèrent l’année comme l’unité de mesure minimale en matière de BAD). Cette base de repli doit être « autonome et durable » ce qui veut dire qu’elle doit pouvoir se passer de toute aide extérieure, notemment pour tout ce qui touche à la nourriture, à l’énergie, aux les soins, à l’eau, etc… Cette place forte doit être située sur un point stratégique et pensée sur le long terme. Une BAD est synonyme de durabilité, de défense, d’ autonomie et de résilience.

BOL – Bug Out Location,
Moins durable et moins définitif que la BAD, le Bug Out Location est une zone de repli pour une courte durée en cas de Bug Out. Peut se combiner ou servir d’alternative avec le BoB.


MATÉRIEL

MBR – Main battle rifle,
Arme de défense ou de combat principale du survivaliste. Choisie en fonction de son utilisation et de sa fiabilité.

OHW- Off-hand weapon,
Arme secondaire, deuxième arme du survivaliste, peut être une hache ou une machette par exemple.


AUTRES

TEOTWAWKI – The End of the World as We Know It,
La cause de tout ces préparatifs…

OTG – OFF THE GRID,
« hors réseau » ou « hors des cases ».

Si vous êtes OTG, cela signifie que vous vivez en autarcie, hors du monde. Souvent volontaires, ceux qui vivent OFF THE GRID sont autosuffisants et ne dépendent plus de la société.

SHTF – Shit Hits The Fan,
« Y’a de la m*rde dans le ventilo ! »

Expression qui signifie qu’il est plus que le bon moment pour déclencher son plan d’évacuation et se mettre en position de survie.

WROL – Without Rule of Law,
« Sans l’ordre et la loi »

Situation d’effondrement du système politique, social, économique. Dès qu’une situation de WROL est déclarée, il n’existe plus que la loi du plus fort…


Cette liste est non exhaustive.

  • Michel War

    Off the grid veut dire hors réseau 🙂

  • Jehan De L’Ours

    Intéressant pour ne pas mourir idiot et arriver à suivre à peu près une conversation entre initiés ou un texte traitant de « survivalisme ».
    Ceci dit, il est dommage que certains emploient ces abréviations à tout bout de phrases et toutes les sauces. Cela relève du snobisme.
    Je n’ai pas eu besoin de l’invention de ces expressions (qui plus est, issues de l’anglais !) pour avoir toujours depuis plus d’une quarantaine d’années mon « EDC » avec moi, et un « BOB » dans mon « EDV » ! A l’époque où je faisais du camping sauvage (années 70), si j’avais parlé comme ça aux adeptes du retour à la nature (« T’en veut Brother ? c’est d’la bonne ! ») et autres « beatniks pseudos scouts » que je pouvais rencontrer ils se seraient demandé avec effarement « C’est quoi cet extra-terrestre ?… »
    A moins de vouloir jouer aux militaires avec des termes « tactical » et fermer le dialogue d’entrée, quand on veut convaincre les gens du bien fondé d’une démarche il faut employer un langage moins sectaire et plus accessible aux débutants. Surtout à une époque ou la langue Française n’a déjà pas besoin de ça pour « morfler » !
    Mais moi je dis ça, je dis rien ! hein !…

    • Je partage ton point de vue!!!!

      • Jehan De L’Ours

        Merci ! Je craignais d’avoir été trop franc et trop direct, et de me faire virer pour cela ! Mais je suis comme ça et à force de lire plein de trucs + ou – hypocrites sur les forums, y’en a marre de la langue de bois et du « politiquement correct ».

        • ha ba tu trouveras pas de langue de bois ici!
          le simple fait de faire un lexique dénonce l’absurdité d’employer ces acronymes. Malheureusement pour être franc, on doit faire partie du mouvement pour ne pas se priver de visibilté!

          Je t’avoue que certain termes sont plus simple et plus « universels » à employer.

          • Jehan De L’Ours

            Oui, mon « EDC » j’appelle ça mon « baisenville », le même terme que feu mon père utilisait pour sa sacoche contenant le minimum nécessaire pour se débrouiller dans n’importe quelle situation (ou presque). Mais … « Je vous parle d’un temps que les moins de … 40 ans ne peuvent pas connaître … »

          • j’en ai 38 et je connais bien ce terme que je nommais « fuck in town » ça me faisait marrer!

          • Jehan De L’Ours

            J’en ai 63 et mon père était né en 1922, alors à l’époque on parlait pas anglais couramment. Tu peux comprendre donc mon aversion pour les abréviations dérivées du « british » ! mdr !

          • yes! 😀

  • Code Orange

    Comme Jehan de l’Ours, je trouve ce lexique utile et intéressant et j’apprécie l’effort fait pour le mettre en ligne, avec un petit bémol cependant : je suis « OK » pour l’origine des expressions en anglais (même si cela montre encore une fois que les USA nous imposent encore leurs vues en la matière), mais au moins avec des explications en français qui ne soient pas truffées de faute niveau école primaire (masculin/féminin, singulier/pluriel). Et peut-être modifier les contenus en fonction des commentaires, comme celui de Michel War sur « Off The Grid ». Une relecture globale et la correction des textes ne peut que rendre cette contribution plus attractive.

    • il est sur la liste des article à revoir… la liste est looooongue!
      🙂

    • StarLord

      Je viens de faire une série de rectifications sur l’article, tant sur les formulations de phrases que sur les fautes qui traînaient. Je suis donc ravi de t’inviter à relire (voire redécouvrir !) ce petit lexique !

      J’ai encore de nombreux articles anciens à corriger, mais c’est sympa de nous signaler certaines pages plus « criblées » d’erreurs que d’autres.
      Cordialement.

      • Code Orange

        C’est bien mieux : merci pour la rapidité de réaction ! Il subsiste bien quelques petites coquilles, du genre « un stylos », mais la lecture du texte est beaucoup plus fluide et donc plus agréable 🙂

Soutenez Nopanic !

Demandez-nous !

Codes Promo

Code Promo Lyophilisé Code Promo V8 Equipment Code Promo Airsoft Opération